Le Bled

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Bled
Réalisation Jean Renoir
Scénario Henri Dupuy-Mazuel
André Jager-Schmidt
Sociétés de production La Société des Films Historiques
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 104 minutes
Sortie 1929

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Bled est un film muet français réalisé par Jean Renoir en 1929.

Résumé[modifier | modifier le code]

Sur le paquebot qui l'amène à Alger, Pierre Hoffer rencontre Claudie Duvernet. Tandis que le jeune homme, à court de ressources, est reçu par son oncle Christian, riche colon, Claudie assiste à l'ouverture d'un testament qui l'institue légataire universel au grand dam de ses cousins Manuel et Diane. Pierre éprouve des difficultés dans son travail, mais il comprend la grandeur de sa tâche lorsque Christian Hoffer lui retrace l'épopée de la colonisation. Il retrouve Claudie, lui avoue son amour, constate qu'il est partagé. Cependant les cousins ont juré la perte de la jeune fille et tentent de l'enlever pour la faire périr. Ils échouent grâce à Pierre et l'oncle Hoffer donne aux fiancés la permission d'être heureux.

Culture coloniale[modifier | modifier le code]

Le Bled est commandité par le Gouvernement général d'Alger pour célébrer le centenaire de la prise d'Alger en 1830. Le film est jugé comme « une œuvre d'utile propagande coloniale » (Afrique Française, mai 1929)[1]. Dans une interview au Point en décembre 1938 où il évoque ses souvenirs, Jean Renoir ne mentionne d'ailleurs pas le film[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Ferro, Histoire des colonisations, Points Histoire, , 595 p. (ISBN 978-2-02-029371-6), p. 245

Lien externe[modifier | modifier le code]