Chotard et Cie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chotard.
Chotard et Cie
Réalisation Jean Renoir
Scénario Jean Renoir
d'après la pièce de
Roger Ferdinand
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 83 minutes
Sortie 1933

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Chotard et Cie est un film français réalisé par Jean Renoir, sorti en 1933.

Synopsis[modifier | modifier le code]

François Chotard, épicier en gros, a donné sa fille en mariage à Julien Collinet, un écrivain qui rêve au lieu de travailler, situation propice aux querelles entre le beau-père et le gendre. Jusqu'au jour où Julien reçoit le prix Goncourt. Chotard admire désormais ce gendre hier méprisé, veut parfaire sa culture et néglige grandement ses affaires. La maison commence à péricliter, mais Julien reprend en main le commerce.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Appréciation critique[modifier | modifier le code]

« « Seul Renoir pouvait conférer à cette pièce boulevardière un charme étrange. Il y est parvenu », écrit Armand J. Cauliez[3]. Certes, l'apologue n'a pas la force explosive de Boudu, et le cinéaste est ici bridé par la fidélité au texte. Pourtant Pomiès campe un personnage insolite, très Renoir. Et surtout, du point de vue technique, il faut noter l'emploi judicieux de la profondeur de champ et des perspectives décoratives, esquissées dans le film précédent et développées ici avec brio. Quant à la séquence du bal travesti, elle annonce les « fêtes galantes » des futurs grands films de Renoir. »

— Claude Beylie, Spécial Renoir, L'Avant-Scène cinéma, no 251/252, juillet 1980

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Malou Tré-Ki sur l’Internet Movie Database
  2. Louis Tunc sur les Archives du spectacle.net
  3. Armand J. Cauliez sur BNF.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]