Ligue des champions de l'UEFA 1997-1998

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligue des champions de l'UEFA 1997-1998
Description de l'image UEFA Ligue des Champions.svg.
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) UEFA
Édition 43e
Lieu(x) Finale :
Amsterdam ArenA,
Amsterdam (Pays-Bas)
Date du
au
Participants 24 équipes
(Tours préliminaires exclus)
Épreuves 85 matchs joués
(Tours préliminaires exclus)
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Espagne Real Madrid (7)
Finaliste Drapeau : Italie Juventus
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Italie Alessandro Del Piero (10)

Navigation

La Ligue des Champions 1997-1998 voit la victoire du Real Madrid.

La compétition se termine le par la finale à l'Amsterdam ArenA.

Format modifié[modifier | modifier le code]

L'organisation de la compétition est modifiée et son format agrandi : après trois années de participation à la Coupe UEFA, les équipes des plus petites nations de football prennent de nouveau part à la Ligue des Champions, qui comporte deux tours préliminaires plutôt qu'un seul auparavant. C'est également la première année où les deuxièmes des grands championnats européens sont autorisés à participer à cette compétition. Les phases finales passent de 4 à 6 groupes, et seuls les deux meilleurs deuxièmes sont dorénavant qualifiés pour les quarts de finale[1].

Tour préliminaire[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Derry City FC Drapeau : Irlande 0 - 3 Drapeau : Slovénie NK Maribor 0 - 2 0 - 1
1. FC Košice Drapeau : Slovaquie 4 - 0 Drapeau : Islande ÍA Akranes 3 - 0 1 - 0
Partizan Belgrade Drapeau : République fédérale de Yougoslavie 1 - 5 Drapeau : Croatie Dinamo Zagreb 1 - 0 0 - 5
Valletta FC Drapeau : Malte 1 - 2 Drapeau : Lettonie Skonto Riga 1 - 0 0 - 2
Pyunik Erevan Drapeau : Arménie 3 - 6 Drapeau : Hongrie MTK Hungária 0 - 2 3 - 4
Crusaders FC Drapeau : Irlande du Nord 2 - 8 Drapeau : Géorgie Dinamo Tbilissi 1 - 3 1 - 5
FK Sileks Kratovo Drapeau : Macédoine 1 - 3 Drapeau : Israël Beitar Jérusalem 1 - 0 0 - 3
Steaua Bucarest Drapeau : Roumanie 5 - 3 Drapeau : Bulgarie CSKA Sofia 3 - 3 2 - 0
FC Tiraspol Drapeau : Moldavie 3 - 4 Drapeau : Biélorussie FK MPKZ Mozyr 1 - 1 2 - 3
Lantana Tallinn Drapeau : Estonie 0 - 3 Drapeau : Finlande FC Jazz Pori 0 - 2 0 - 1
GÍ Gøta Drapeau : Îles Féroé 0 - 11 Drapeau : Écosse Rangers FC 0 - 5 0 - 6
FK Neftchi Bakou Drapeau : Azerbaïdjan 0 - 10 Drapeau : Pologne Widzew Łódź 0 - 2 0 - 8
Dynamo Kiev Drapeau : Ukraine 6 - 0 Drapeau : Pays de Galles Barry Town FC 2 - 0 4 - 0
FC Sion Drapeau : Suisse 5 - 0 Drapeau : Luxembourg AS La Jeunesse d'Esch 4 - 0 1 - 0
Anorthosis Famagouste Drapeau : Chypre 4 - 1 Drapeau : Lituanie FK Kareda Siauliai 3 - 0 1 - 1

Tour de qualification[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
MTK Hungária Drapeau : Hongrie 1 - 4 Drapeau : Norvège Rosenborg BK 0 - 1[2] 1 - 3
Beşiktaş Drapeau : Turquie 3 - 1 Drapeau : Slovénie NK Maribor 0 - 0 3 - 1
FC Sion Drapeau : Suisse 2 - 8 Drapeau : Turquie Galatasaray 1 - 4 1 - 4
Olympiakos Drapeau : Grèce 7 - 2 Drapeau : Biélorussie FK MPKZ Mozyr 5 - 0 2 - 2
Austria Salzbourg Drapeau : Autriche 0 - 3 Drapeau : République tchèque Sparta Prague 0 - 0 0 - 3
IFK Göteborg Drapeau : Suède 4 - 1 Drapeau : Écosse Rangers FC 3 - 0 1 - 1
FC Barcelone Drapeau : Espagne 4 - 2 Drapeau : Lettonie Skonto Riga 3 - 2 1 - 0
Brøndby IF Drapeau : Danemark 3 - 4 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 2 - 4 1 - 0
Newcastle United FC Drapeau : Angleterre 4 - 3 Drapeau : Croatie Dinamo Zagreb 2 - 1 2 - 2ap
Feyenoord Rotterdam Drapeau : Pays-Bas 8 - 3 Drapeau : Finlande FC Jazz Pori 6 - 2 2 - 1
Bayer Leverkusen Drapeau : Allemagne 6 - 2 Drapeau : Géorgie Dinamo Tbilissi 6 - 1 0 - 1
1. FC Košice Drapeau : Slovaquie 2 - 1 Drapeau : Russie Spartak Moscou 2 - 1 0 - 0
Steaua Bucarest Drapeau : Roumanie 3 - 5 Drapeau : France Paris SG 3 - 0[3] 0 - 5
Widzew Łódź Drapeau : Pologne 1 - 7 Drapeau : Italie Parme FC 1 - 3 0 - 4
Beitar Jérusalem Drapeau : Israël 0 - 3 Drapeau : Portugal Sporting Portugal 0 - 0 0 - 3
Anorthosis Famagouste Drapeau : Chypre 2 - 3 Drapeau : Belgique Lierse SK 2 - 0 0 - 3

Phase de groupes[modifier | modifier le code]

Les équipes sont réparties en six groupes de quatre équipes. Chaque équipe joue deux fois contre les trois autres équipes du groupe. Les premiers de chaque groupe ainsi que les deux meilleurs deuxièmes sont qualifiés pour les quarts de finale[1].

En cas d'égalité dans un groupe au terme des six matchs, les critères suivants sont utilisés pour départager les équipes :

  1. Confrontations directes
  2. Buts marqués à l'extérieur dans les confrontations directes
  3. Différence de buts totale

Groupe A[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Allemagne Drapeau : Italie Drapeau : République tchèque Drapeau : Turquie
1 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 15 6 5 0 1 14 3 +11 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 2-0 4-1 4-1
2 Drapeau : Italie Parme FC 9 6 2 3 1 6 5 +1 Drapeau : Italie Parme FC 1-0 2-2 2-0
3 Drapeau : République tchèque Sparta Prague 5 6 1 2 3 6 11 -5 Drapeau : République tchèque Sparta Prague 0-3 0-0 3-0
4 Drapeau : Turquie Galatasaray 4 6 1 1 4 4 11 -7 Drapeau : Turquie Galatasaray 0-1 1-1 2-0

Groupe B[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Angleterre Drapeau : Italie Drapeau : Pays-Bas Drapeau : Slovaquie
1 Drapeau : Angleterre Manchester United FC 15 6 5 0 1 14 5 +9 Drapeau : Angleterre Manchester United FC 3-2 2-1 3-0
2 Drapeau : Italie Juventus 12 6 4 0 2 12 8 +4 Drapeau : Italie Juventus 1-0 5-1 3-2
3 Drapeau : Pays-Bas Feyenoord Rotterdam 9 6 3 0 3 8 10 -2 Drapeau : Pays-Bas Feyenoord Rotterdam 1-3 2-0 2-0
4 Drapeau : Slovaquie 1. FC Košice 0 6 0 0 6 2 13 -11 Drapeau : Slovaquie 1. FC Košice 0-3 0-1 0-1

Groupe C[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Ukraine Drapeau : Pays-Bas Drapeau : Angleterre Drapeau : Espagne
1 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 11 6 3 2 1 13 6 +7 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 1-1 2-2 3-0
2 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 9 6 2 3 1 9 8 +1 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 1-3 1-0 2-2
3 Drapeau : Angleterre Newcastle United FC 7 6 2 1 3 7 8 -1 Drapeau : Angleterre Newcastle United FC 2-0 0-2 3-2
4 Drapeau : Espagne FC Barcelone 5 6 1 2 3 7 14 -7 Drapeau : Espagne FC Barcelone 0-4 2-2 1-0

Groupe D[modifier | modifier le code]

Lors de la dernière journée, l'Olympiakos empêche Rosenborg de terminer dans les deux meilleures deuxièmes en égalisant à deux minutes de la fin du temps réglementaire (2-2)[1].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Espagne Drapeau : Norvège Drapeau : Grèce Drapeau : Portugal
1 Drapeau : Espagne Real Madrid CF 13 6 4 1 1 15 4 +11 Drapeau : Espagne Real Madrid CF 4-1 5-1 4-0
2 Drapeau : Norvège Rosenborg BK 11 6 3 2 1 13 8 +5 Drapeau : Norvège Rosenborg BK 2-0 5-1 2-0
3 Drapeau : Grèce Olympiakos 5 6 1 2 3 6 14 -8 Drapeau : Grèce Olympiakos 0-0 2-2 1-0
4 Drapeau : Portugal FC Porto 4 6 1 1 4 3 11 -8 Drapeau : Portugal FC Porto 0-1 1-1 2-1

Groupe E[modifier | modifier le code]

Lors de la première journée, le Paris SG s'impose facilement face à l'IFK Göteborg (3-0). Le club parisien hypothèque ensuite ses chances en perdant chez le Beşiktaş puis le Bayern Munich. Lors de l'ultime journée, les Français accomplissent leur mission en venant à bout des Turcs mais se verra devancer au classement des meilleurs deuxièmes par la Juventus Turin[1].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Allemagne Drapeau : France Drapeau : Turquie Drapeau : Suède
1 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 12 6 4 0 2 13 6 +7 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 5-1 2-0 0-1
2 Drapeau : France Paris SG 12 6 4 0 2 11 10 +1 Drapeau : France Paris SG 3-1 2-1 3-0
3 Drapeau : Turquie Beşiktaş 6 6 2 0 4 6 9 -3 Drapeau : Turquie Beşiktaş 0-2 3-1 1-0
4 Drapeau : Suède IFK Göteborg 6 6 2 0 4 4 9 -5 Drapeau : Suède IFK Göteborg 1-3 0-1 2-1

Groupe F[modifier | modifier le code]

Lors de la première journée, l'AS Monaco sombre à Lisbonne face au Sporting (3-0), provoquant le courroux du président Campora. Le club de la Principauté se reprend au fil des matchs pour finalement s'assurer la première place avec la co-meilleure attaque tous groupes confondus, avec le Real Madrid (quinze buts)[1].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : France Drapeau : Allemagne Drapeau : Portugal Drapeau : Belgique
1 Drapeau : France AS Monaco 13 6 4 1 1 15 8 +7 Drapeau : France AS Monaco 4-0 3-2 5-1
2 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 13 6 4 1 1 11 7 +4 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 2-2 4-1 1-0
3 Drapeau : Portugal Sporting Portugal 7 6 2 1 3 9 11 -2 Drapeau : Portugal Sporting Portugal 3-0 0-2 2-1
4 Drapeau : Belgique Lierse SK 1 6 0 1 5 3 12 -9 Drapeau : Belgique Lierse SK 0-1 0-2 1-1

Les deux meilleurs « deuxièmes »[modifier | modifier le code]

Les deux meilleurs deuxièmes accèdent aux quarts de finale. Lors de la dernière journée, la Juventus se retrouve second meilleur deuxième grâce à l'égalisation de l'Olympiakos face à Rosenborg (groupe D) à deux minutes de la fin du temps réglementaire (2-2)[1].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 13 6 4 1 1 11 7 +4
2 Drapeau : Italie Juventus 12 6 4 0 2 12 8 +4
3 Drapeau : France Paris SG 12 6 4 0 2 11 10 +1
4 Drapeau : Norvège Rosenborg BK 11 6 3 2 1 13 8 +5
5 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 9 6 2 3 1 9 8 +1
6 Drapeau : Italie Parme FC 9 6 2 3 1 6 5 +1

Phase à élimination directe[modifier | modifier le code]

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

En quart-de-finale, le Borussia Dortmund (tenant du titre) élimine son voisin le Bayern Munich et le troisième représentant allemand baisse pavillon devant le Real Madrid. La Juventus se fait peur à l'aller face au Dynamo Kiev (1-1) avant de se rassurer en l'emportant nettement en Ukraine (4-0). L'exploit est signé par l'AS Monaco. Après avoir concédé le nul face à Manchester United au stade Louis-II (0-0), les hommes de Jean Tigana vont chercher leur qualification à Old Trafford d'où il ramènent un 1-1 décisif[1].

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Bayer Leverkusen Drapeau : Allemagne 1 - 4 Drapeau : Espagne Real Madrid CF 1 - 1 0 - 3
Juventus Drapeau : Italie 5 - 2 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 1 - 1 4 - 1
Bayern Munich Drapeau : Allemagne 0 - 1 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 0 - 0 0 - 1ap
AS Monaco Drapeau : France 1 - 1e Drapeau : Angleterre Manchester United FC 0 - 0 1 - 1

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Devant le champion de France se dresse à présent la Juventus. À l'aller au Stadio delle Alpi, un triplé d'Alessandro Del Piero et un but de Zinedine Zidane (4-1) scellent le sort d'une rencontre polémique dont les Monégasques sortent s'estimant lésés par l'arbitrage. La victoire au retour (3-2) n'est pas suffisante pour retourner la situation. C'est la Juventus, qualifiée en quart-de-finale à deux minutes près, qui disputera sa troisième finale de C1 consécutive[1].

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Juventus Drapeau : Italie 6 - 4 Drapeau : France AS Monaco 4 - 1 2 - 3
Real Madrid CF Drapeau : Espagne 2 - 0 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 2 - 0 0 - 0

Finale[modifier | modifier le code]

20 mai 1998 Juventus Drapeau : Italie 0 - 1 Drapeau : Espagne Real Madrid Amsterdam ArenA, Amsterdam
20 h 45
But inscrit après 66 minutes 66e Mijatović Spectateurs : 48 500
Arbitrage : Drapeau : Allemagne Hellmut Krug
Rapport

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Thierry Hubac, « Le Journal de la Champions League », Onze Mondial, no Spécial bilan 1997-1998,‎ , p. 16-17 (ISSN 0995-6921)
  2. Match aller interrompu après 67 minutes sur le score de 3-2 pour MTK Hungária en raison d'une panne de courant. Le match fut rejoué le 14 août 1997.
  3. Le match aller se termina sur le score de 3-2 pour Steaua Bucarest, mais ce dernier l'emporta finalement sur "tapis vert" (3-0) car le Paris SG avait aligné Laurent Fournier, suspendu.