Laurent Esso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Esso.

Laurent Esso (né le 10 août 1942 à Douala), est un magistrat et homme politique camerounais, plusieurs fois ministre.

Carrière[modifier | modifier le code]

C'est en mars 1982 que l'ancien procureur auprès de la cour d'appel de l'ouest à Bafoussam fait son entrée dans la haute sphère décisionnelle. Secrétaire du Conseil Supérieur de la magistrature depuis 1982 , il est alors nommé conseiller technique au secrétariat général à la Présidence de la république. En 1984 un décret présidentiel le nomme conseiller spécial à la Présidence de la République. L'année d'après, il devient le chancelier de l'Université de Yaoundé I. Paul Biya le rappelle au secrétariat général en tant que conseiller spécial et fait de lui après, directeur du cabinet civil. Son ascension gouvernementale est fulgurante. Ministre d'État, Secrétaire Général à la Présidence de la République en 2006. Il a occupé d'autres postes ministériels de la plus haute importance il a été Ministre de la justice de 1996, Ministre de la santé publique en 2000, Ministre délégué à la présidence chargé de la défense en 2001, Ministre des relations extérieures (MINREX). Laurent Esso redevient Ministre d'Etat, Ministre de la justice en décembre 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 50 personnalités qui font le Cameroun : Laurent Esso », Jeune Afrique, no 2520-2521, du 26 avril au 9 mai 2009, p. 32

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]