Laurent Esso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Esso.
Laurent Esso
Fonctions
Minsitre d'État camerounais
Ministre de la Justice
Garde des Sceaux
En fonction depuis le
(6 ans, 5 mois et 30 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Philémon Yang
Gouvernement Yang II et III
Prédécesseur Amadou Ali
Ministre d’État
Secrétaire Général à la Présidence de la République

(5 ans, 2 mois et 16 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Ephraïm Inoni
Philémon Yang
Gouvernement Inoni II et III
Yang I
Successeur Ferdinand Ngoh Ngoh (Ministre Secrétaire Général)
Ministre des Relations extérieures

(1 an, 9 mois et 14 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Ephraïm Inoni
Gouvernement Inoni I
Biographie
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Douala (Cameroun)
Nationalité Camerounaise
Diplômé de Université de Yaoundé
ENAM
Profession Magistrat

Laurent Esso

Laurent Esso (né le 10 août 1942 à Douala), est un magistrat et homme politique camerounais, plusieurs fois ministre.

Études[modifier | modifier le code]

Il étudie à l’Université de Yaoundé et poursuit sa formation à l’ENAM.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il devient magistrat en 1969. Il est procureur auprès de la cour d'appel de l'ouest à Bafoussam. En 1982, il devient Secrétaire du Conseil Supérieur de la magistrature[1].

Fonctions à la Présidence[modifier | modifier le code]

En mars 1982, il est nommé :

En février 1984 un décret présidentiel le nomme :

Chancelier de l’Université de Yaoundé[modifier | modifier le code]

L'année d'après, il devient le chancelier de l'Université de Yaoundé.

Retour à la Présidence[modifier | modifier le code]

Paul Biya le rappelle à la Présidence en 1988 et le nomme :

  • Secrétaire général adjoint à la Présidence de la République du 16 mai 1988 au 12 avril 1989 (10 mois et 27 jours).
  • Directeur du Cabinet Civil de la Présidence République avec rang et prérogatives de Ministre du 13 avril 1989 au 18 septembre 1996 (7 ans, 5 mois et 5 jours).

Fonctions ministérielles[modifier | modifier le code]

Laurent Esso est ensuite appelé à servir dans les différents gouvernements de Paul Biya en que[2] :

  • Ministre de la justice, Garde des Sceaux du 19 septembre 1996 au 17 mars 2000 (3 ans, 5 mois et 27 jours).
  • Ministre de la Santé publique du 18 mars 2000 au 26 avril 2001 (1 an, 1 mois et 8 jours).
  • Ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense du 27 avril 2001 au 7 décembre 2004 (3 ans, 7 mois et 10 jours).
  • Ministre d’État, Secrétaire Général à la Présidence de la République du 22 septembre 2006 au 8 décembre 2011 (5 ans, 2 mois et 16 jours).
  • Ministre d’État, Ministre de la justice, Garde des Sceaux du 9 décembre 2011 à ce jour (6 ans, 5 mois et 30 jours) dans le gouvernement de Philémon Yang.

Son ascension gouvernementale est fulgurante puisqu’il a enchaîné 6 ministères en 20 ans (21 ans, 8 mois et 20 jours) et il a rang de ministre depuis le 13 avril 1989 (((29 ans, 1 mois et 26 jours).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Bebey Moukouri, « Portrait : ce qu’il faut savoir sur Laurent Esso », sur 237online.com Le Courrier,
  2. « Les gouvernements de Paul Biya : les ministres »,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 50 personnalités qui font le Cameroun : Laurent Esso », Jeune Afrique, no 2520-2521, du 26 avril au 9 mai 2009, p. 32

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]