Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt
Illustration.
Fonctions
Ministre camerounais des Sports et de l'Éducation physique
En fonction depuis le
(3 ans et 19 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Philémon Yang
Gouvernement Yang III et IV
Prédécesseur Adoum Garoua
Ministre de la Jeunesse et de l'Éducation civique

(3 ans, 9 mois et 22 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Philémon Yang
Gouvernement Yang II
Prédécesseur Adoum Garoua (Jeunesse)
Successeur Adidja Alim (Éducation de base)
Biographie
Nom de naissance Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Nanga Eboko (Cameroun)
Nationalité Camerounaise
Parti politique RDPC
Profession Dramaturge politique

Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt est un homme politique camerounais[1]. Il est ministre des Sports et de l’Éducation physique dans le gouvernement Philémon Yang[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt est né le 16 novembre 1953 à Nanga Eboko, une localité située dans la région du Centre du Cameroun. Il est dramaturge politique. Il est universitaire, éducateur et animateur social[3]. Il exerce la fonction de directeur de l'Institut National de la Jeunesse et du Sport (INJS) avant d'être ministre.

Politique[modifier | modifier le code]

Ministre de la Jeunesse et des Sports et aussi le célèbre mini pam pam de 2000 à 2004, puis ministre de la Jeunesse et de l'Éducation civique de 2011 à 2015, il est nommé ministre des Sports et de l'Éducation physique le 2 octobre 2015[4]. Il est membre du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), le parti au pouvoir. Dans le parti, il exerce la fonction de chargé de relation avec les femmes (OFRDPC) et les jeunes (OJRDPC) du RDPC[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Théâtre et développement culturel au Cameroun[6]
  • La veste de fer[7]
  • Les Charognards[8]
  • Les Malicieuses: ou les Femmes capables[9].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Nkoussa, « Remaniement ministériel : Bidoung Kpwatt de retour au ministère des Sports », Cameroon-Info.Net, 3 octobre 2015 [1]
  2. « Services du Premier ministre », sur www.spm.gov.cm, (consulté le 11 mai 2016)
  3. « Les Charognards | Librairie Numérique Africaine », sur librairienumeriqueafricaine.com (consulté le 14 mai 2016)
  4. « Le Ministre Bidoung Kpwatt prend fonction », Ministère des Sports et de l'Éducation physique, (Cameroun), 7 octobre 2015 [2]
  5. cameroun24.net - Master Communication, « Bidoung Mkpatt :Le retour du baroudeur », sur cameroun24.net (consulté le 14 mai 2016)
  6. Bidoung Kpatt Pierre Ismaël, Théâtre et développement culturel au Cameroun, ANRT, , 1415 p. (lire en ligne)
  7. Bidoung Kpatt Pierre Ismaël, La veste de fer: suivi de, Monsieur le Préfet, Cameroun, Editions CLE, , 130 p. (lire en ligne)
  8. Bidoung Kpatt Pierre Ismaël, Les Charognards, Cameroun, Edition CLE, , 222 p. (ISBN 2723503305 et 9782723503303, lire en ligne)
  9. Bidoung Mkpatt Pierre Ismaël, Les Malicieuses: ou les Femmes capables.., Cameroun, RFI, , 254 p. (lire en ligne)