Amadou Ali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ali.
Amadou Ali
Fonctions
Vice-Premier ministre camerounais
En fonction depuis le
(13 ans, 5 mois et 17 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Ephraïm Inoni
Philémon Yang
Gouvernement Inoni
Yang I, II et III
Ministre chargé des Relations avec les Assemblées
En fonction depuis le
(6 ans, 5 mois et 16 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Philémon Yang
Gouvernement Yang II et III
Prédécesseur Grégoire Owona (ministre délégué)
Ministre de la Justice
Garde des Sceaux
(Ministre d'État de 2001 à 2004)

(10 ans, 7 mois et 17 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Peter Mafany Musonge
Ephraïm Inoni
Philémon Yang
Gouvernement Inoni
Yang I, II et III
Successeur Laurent Esso
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Kolofata (Cameroun)
Nationalité Camerounaise
Parti politique Rassemblement démocratique du peuple camerounais
Diplômé de École nationale d'administration et de magistrature

Amadou Ali, né en 1943 à Kolofata, dans le nord du pays, est un homme politique camerounais, plusieurs fois ministre. Depuis le remaniement ministériel du 2 octobre 2015, Il est vice-Premier ministre, Ministre chargé des Relations avec l'assemblée[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Amadou Ali est diplômé de l’École nationale d'administration et de magistrature (ENAM) de Yaoundé. Il a également suivi un cycle international d’administration à l’Institut international d'administration publique de Paris.

Activités[modifier | modifier le code]

Premier Adjoint Préfectoral de Ngaoundéré (1971-1972), Directeur de l’Organisation du Territoire au Ministère de l’Administration Territoriale (1972-1974), Secrétaire Général du Ministère de la Fonction Publique (1974-1982), Délégué Général au Tourisme (1982-1983), Délégué Général à la Gendarmerie Nationale (1983-1985), il est Secrétaire d’État à la Défense chargé de la Gendarmerie Nationale de 1985 à 1996[1].

En 1996, il est nommé Secrétaire Général de la Présidence de la République avec rang et prérogatives de Ministre, cumulativement avec ses fonctions de Secrétaire d’État à la Défense. Il est Ministre d’État délégué à la Présidence chargé de la Défense de 1997 à 2001 puis Ministre d’État, chargé de la Justice, Garde des Sceaux de 2001 à 2004. Le 8 décembre 2004, il est nommé Vice-Premier Ministre, tout en restant Ministre de la Justice, Garde des Sceaux.

Depuis 2011, il est ministre chargé des Relations avec les Assemblées[2] dans les gouvernements Yang II et III.

Actualités[modifier | modifier le code]

Le 27 juillet 2014, son épouse Agnès Ali était enlevée par la secte islamique Boko Haram dans la ville de Kolofata[3]. Celle-ci, ainsi que 26 autres otages, seront libérés le 11 octobre 2014.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Décorations nationales[modifier | modifier le code]

  • Chevalier, officier, Commandeur et Grand Officier de l'Ordre de la Valeur[1]

Décorations étrangères[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d CAMTEL, « Amadou Ali - Portail du Gouvernement du Cameroun », sur www.spm.gov.cm (consulté le 17 mai 2016)
  2. Services du Premier Ministre du Cameroun Amadou Ali.
  3. Cameroun : l'épouse d'un ministre enlevée par la secte Boko Haram, Le Monde.fr avec Reuters, 27 juillet 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 50 personnalités qui font le Cameroun : Amadou Ali », Jeune Afrique, n° 2520-2521, du 26 avril au 9 mai 2009, p. 33
  • (en) Mark Dike DeLancey, Rebecca Mbuh, Mark W. Delancey, « Ali, Ahmadu (1943-) », in Historical Dictionary of the Republic of Cameroon, Scarecrow Press, 2010 (4e éd.), p. 32 (ISBN 9780810873995)

Liens externes[modifier | modifier le code]