René Sadi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sadi (homonymie).

René Sadi
Fonctions
Ministre camerounais de la Communication
En fonction depuis le
(6 mois et 15 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Joseph Dion Ngute
Gouvernement Dion Ngute
Prédécesseur Issa Tchiroma Bakary
Ministre chargé de mission à la Présidence de la République

(10 mois et 2 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Philémon Yang
Gouvernement Yang III et IV
Ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation

(6 ans, 1 mois et 24 jours)
Président Paul Biya
Premier ministre Philémon Yang
Gouvernement Yang II et III
Successeur Paul Atanga Nji
Biographie
Nom de naissance René Emmanuel Sadi
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Maroua
Nationalité Camerounaise
Parti politique RDPC
Diplômé de Université de Yaoundé
IRIC
Profession Homme politique

René Sadi

René Emmanuel Sadi, né le à Maroua, est un homme politique camerounais, plusieurs fois ministre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un infirmier, il est scolarisé à Yoko, à Bafia et à Ngaoundéré suivant les affectations de son père. À l'issue de deux cursus parallèles à l'Université de Yaoundé, il obtient les deux licences en Droit et en Lettres modernes françaises. Il continue ses études à l’Institut des relations internationales du Cameroun. En 1975 il entre au ministère des relations extérieures et il remplit des fonctions au ministère et à l'ambassade du Cameroun au Caire.

En 1985, il devient directeur adjoint du Cabinet civil de la présidence[1].

Le 21 décembre 2004 il est nommé Secrétaire Général adjoint à la présidence dans le Gouvernement Ephraïm Inoni et dans cette fonction il est Ministre plénipotentiaire, représentant personnel du chef de l’État au Conseil permanent de la francophonie[2].

Proche de Paul Biya, il est nommé en avril 2007 secrétaire général du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir.

En 2009, il devient ministre chargé de mission à la présidence de la République dans le premier gouvernement Philémon Yang. Lors de l'élection présidentielle camerounaise de 2011, l'idée du nom de René Sadi avait été avancée[3], mais Paul Biya décide finalement de postuler lui-même pour un nouveau mandat.

Le 9 décembre 2011, René Sadi est nommé ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation dans le deuxième gouvernement Philémon Yang, poste qu'il occupa toujours dans le troisième gouvernement Philémon Yang. À la faveur d'un remaniement ministériel du gouvernement Yang en mars 2018, il regagne la présidence de la République avec rang de ministre chargé de mission. Le 4 janvier 2019, il est nommé ministre de la Communication dans le premier gouvernement du nouveau Premier ministre Joseph Dion Ngute, désigné par le président Paul Biya après sa réélection en octobre 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « René Emmanuel Sadi : Le fils prodigue de Yoko », Africapresse.com, 8 may 2012 [lire en ligne]
  2. Nicolas Amayena, « Présidence : les nouveaux ministres en poste », Cameroon Tribune, 22 décembre 2004 [lire en ligne]
  3. (en) Tom Lansford, Political Handbook of the World 2015, CQ Press, 2015 (ISBN 9781483371559)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 50 personnalités qui font le Cameroun : René Sadi », Jeune Afrique, no 2520-2521, du 26 avril au 9 mai 2009, p. 32

Liens externes[modifier | modifier le code]