Las Illas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Las Illas
Vue d'ensemble de Las Illas
Vue d'ensemble de Las Illas
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Céret
Canton Céret
Commune Maureillas-Las-Illas
Statut Ancienne commune
Code commune 66087
Démographie
Population 60 hab. (1968)
Densité 4,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 25′ 33″ nord, 2° 47′ 06″ est
Superficie 14,72 km2
Historique
Date de dissolution
Commune(s) d’intégration Maureillas-Las-Illas
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte administrative des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Las Illas

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte topographique des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Las Illas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Las Illas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Las Illas

Las Illas ou Les Illes est une ancienne commune et un hameau situé à Maureillas-las-Illas, dans le département français des Pyrénées-Orientales.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Las Illas se situe au sud de Maureillas, dans les gorges de la ribera de les Illes. La commune avait une superficie de 14,72 km2[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Las Illas
Maureillas Riunoguès (par un tripoint)
La Selve Las Illas
Maçanet de Cabrenys La Vajol
Agullana

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le pic des Salines, situé sur l'ancien territoire de Las Illas, est le point culminant de Maureillas-las-Illas à 1333 mètres d'altitude. Il marque la limite de commune avec Céret et la frontière entre l'Espagne et la France avec la commune de Maçanet de Cabrenys.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

  • Ribera de les Illes : cette rivière prend sa source sur l'ancien territoire de Las Illas et traverse le hameau du sud vers le nord. Il conflue dans la rivière de Maureillas.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

  • La D13 en provenance de Saint-Jean-Pla-de-Corts au nord traverse la commune de Maureillas du nord au sud jusqu'au hameau de Las Illas.
  • La D13F relie Céret, située à l'ouest, à Las Illas.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom actuel de Las Illas est une forme issue de l'espagnol devenue incorrecte en catalan moderne, où les pluriels sont tous en -es. Le nom catalan est Les Illes. Le terme vient du latin insula (île) et désignait parfois des terres submergées lors des crues des rivières. Les Illes désignerait ici des terres à l'arrosage, situées près de la rivière[2].

Une autre interprétation de Las Illas est la dérivation d'ilex, racine latine de la famille des chênes, or les massifs du site sont recouverts de chênes.[réf. nécessaire]

Les anciennes mentions du nom donnent Les Illes dès 1359, Les Ylles en 1395 et Las Illas en 1639[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Las Illas devient commune en 1790.

Las Illas absorbe la commune de La Selve par décision préfectorale du , confirmée le par une ordonnance royale. Les raisons de cette union sont multiples : faibles populations et revenus des deux villages ainsi que la non administration des affaires courantes à La Selve[3].

Malgré des demandes répétées de la part de la mairie depuis 1923, la commune de Las Illas ne finira par être reliée au réseau électrique qu'à partir du [4].

Las Illas fusionne avec Maureillas et Riunoguès en 1972 pour former la nouvelle commune de Maureillas-las-Illas[5]. La fusion est rendue effective par l'arrêté préfectoral du et un nouveau conseil municipal est installé dès le 18 juillet. Cependant, le dernier maire de Las Illas, Raymond Commenge, saisit le tribunal administratif le 16 octobre et l'arrêté est alors mis en sursis. Le ministère de l'intérieur attaque le tribunal administratif au Conseil d'État au mois de novembre et la décision du tribunal est suspendue le , ré-activant la fusion. Enfin, l'affaire est de nouveau jugée au tribunal administratif qui finira par valider définitivement la fusion le [3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Canton[modifier | modifier le code]

La commune de Las Illas est intégrée dans le canton de Céret dès sa création en 1790 et demeure au sein du même canton lorsqu'elle est rattachée à la commune de Maureillas en 1972[6].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Mairie de Las Illas
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
29 avril 1945 octobre 1947 François Dabouzi[7]    
octobre 1947 1952 Antoine Auriol[7]    
1952 avril 1953 François Dabouzi[7]    
         
15 mars 1965 juin 1965 Marguerite Dabouzi[7]    
1965?  ? René Guidicelli    
 ? 1972 Raymond Commenge    

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie ancienne[modifier | modifier le code]

La population est exprimée en nombre de feux (f) ou d'habitants (H).

Évolution de la population
1365 1378 1470 1515 1553 1720 1730 1755 1767
14 f 12 f 4 f 4 f 3 f 5 f 7 f 20 f 110 H
1774 1789 - - - - - - -
84 H 24 f - - - - - - -
(Sources : Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9))

Note :

  • 1553 : comprend la population de La Selve.

Démographie contemporaine[modifier | modifier le code]

La population est exprimée en nombre d'habitants.

Évolution de la population
1794 1795 1796 1800 1804 1806 1820 1826 1831
91 101 104 131 122 129 205 236 269
1836 1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876
249 233 281 289 305 280 264 314 237
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
237 228 198 181 191 209 192 119 119
1931 1936 1946 1954 1962 1968 - - -
85 84 119 67 57 60 - - -
(Sources : Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9))

Notes :

  • 1841 : il faut ajouter 17 personnes en garnison ;
  • à partir de 1975, voir Maureillas.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Monument aux morts de Las Illas
  • Église Notre-Dame du Remède : église romane située à l'écart du village.
  • Monument aux morts de la Première Guerre mondiale : Faute d'avoir pu constituer un dossier administratif, la commune de Las Illas demeurait sans monument aux morts. Une œuvre fut commandée plusieurs décennies plus tard au sculpteur Francis Aggery, habitant de la commune voisine de Maureillas. Elle fut installée en 1967 mais ne fut jamais inaugurée pour, encore, éviter des ennuis administratifs. La statue est intitulée La catalane en pleurs. Dix noms sont gravés sur son socle[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Cantaloube, « Hommage au sculpteur Aggery, habitant de Maureillas Las Illas », Cahiers de la Rome, no 9,‎ , p. 89-96 (ISSN 1248-1793)
  • Pierre Cantaloube, « Le village de Las Illas après la chute de Napoléon III », Cahiers de la Rome, no 11,‎ , p. 57-61 (ISSN 1248-1793)
  • Nathalie Gouzet, « Et Maureillas-Las Illas fut... : histoire d'un regroupement de communes (1822-1972) », Cahiers de la Rome, no 12,‎ , p. 31-40 (ISSN 1248-1793)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Intérieur, « La situation financière des communes de France et d'Algérie en 1923 », (consulté le 11 avril 2016), p. 494.
  2. a et b Lluís Basseda, Toponymie historique de Catalunya Nord, t. 1, Prades, Revista Terra Nostra, , 796 p.
  3. a et b Nathalie Gouzet, « Et Maureillas-Las Illas fut... : histoire d'un regroupement de communes (1822-1972) », Cahiers de la Rome, no 12,‎ , p. 31-40 (ISSN 1248-1793)
  4. Fabricio Cárdenas, 66 petites histoires du Pays Catalan, Perpignan, Ultima Necat, coll. « Les vieux papiers », , 141 p. (ISBN 978-2-36771-006-8, notice BnF no FRBNF43886275)
  5. Notice communale sur le site cassini.ehess.fr
  6. Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9)
  7. a, b, c et d André Balent, Dabouzi, François, Dictionnaire Maitron
  8. Pierre Cantaloube, « Hommage au sculpteur Aggery, habitant de Maureillas Las Illas », Cahiers de la Rome, no 9,‎ , p. 89-96 (ISSN 1248-1793)