Larry David

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un acteur image illustrant américain
image illustrant un réalisateur image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un acteur américain et un réalisateur américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David.

Larry David est un humoriste, scénariste, acteur, producteur et réalisateur américain né le 2 juillet 1947 à Brooklyn, New York (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation[modifier | modifier le code]

Larry David est né à Brooklyn, New York, d'une famille juive. Après des études d'histoire et de commerce, il entame une carrière de comique de stand-up dans le circuit new-yorkais. Il travaille de 1980 à 1982 comme acteur et auteur sur Fridays, une émission comique de la chaîne ABC rivale du Saturday Night Live de NBC. Après l'arrêt de Fridays, il rejoint l'équipe d'auteurs du Saturday Night Live de 1984 à 1985. Il ne fait jouer qu'un sketch de son cru par saison, et, frustré, fini par quitter le show.

En 1989, il s'associe avec Jerry Seinfeld pour créer une sitcom autour de son personnage, Seinfeld, série dont Larry David est le producteur. Durant les sept premières saisons, il en est aussi le show runner, le principal maître d'œuvre. L'influence de Larry David sur la série est cruciale. Le personnage de George Costanza est son double à l'écran, il est à l'origine de l'implication dans la série de Michael Richards et de Julia Louis-Dreyfus, qu'il avait rencontrés dans d'autres émissions auxquelles il avait collaboré. Il est le scénariste du plus grand nombre d'épisodes durant cette période. Après la septième saison, David, épuisé par le stress et les responsabilités, quitte son poste de show runner, repris par Jerry Seinfeld durant les deux saisons suivantes. Il signe néanmoins le scénario du dernier épisode de la série. On estime que les droits de syndication et les ventes de DVD de Seinfeld ont valu à Larry David la somme de 250 millions de dollars.

L'après Seinfeld[modifier | modifier le code]

En décembre 2009, au Hollywood Walk of Fame.

En 1998, Larry David écrit et réalise une comédie noire, Sour Grapes, qui est un échec critique et public. Un flop néanmoins noyé dans le succès phénoménal de Seinfeld. C'est donc à la télévision qu'il fait le choix de revenir.

En 1999, il revient comme auteur et vedette d'une émission spéciale de la chaîne HBO, Larry et son nombril. Le programme, qui raconte comment une version fictive de lui-même envisage un retour au stand-up, connait un succès critique et d'audiences. Le scénariste désormais acteur accepte donc de transformer l'essai avec une suite, sous forme de série télévisée.

Durant huit saison, il y incarne ainsi Larry David, un sexagénaire richissime mais névrosé et maladroit qui se retrouve régulièrement dans des situations inconfortables, souvent face à des célébrités hollywoodiennes (tenant souvent leur propre rôle). Les situations et les dialogues sont partiellement improvisés, chacun des comédiens se voyant confier la trame générale de chaque scène à laquelle il participe. La série est multi-récompensée, pour son écriture et sa distribution, David étant parvenu à créer une galaxie de personnages principaux et récurrents d'anthologie. En 2004, IL apparait lui-même dans l'épisode 8 de la première saison de la nouvelle série Entourage dans lequel il joue son propre rôle. Et, plus original encore, en 2007, dans l'épisode 7 de la saison 2 de la série jeunesse Hannah Montana.

L'année 2009 marque l'apogée de cette période : il parvient non seulement à réunir le casting de Seinfeld pour la septième saison de Curb Your Enthusiasm, mais fait surtout ses débuts en tant que star de cinéma, dans le premier rôle de la comédie Whatever Works, la nouvelle production de Woody Allen. Il y interprète un personnage atrabilaire, proche de celui que s'attribue traditionnellement Allen dans ses films : incompris, hypocondriaque, insensible aux préoccupations de ses semblables (la réussite sociale, le modèle de la famille parfaite). En revanche, cette version plus agressive du "double" de Woody Allen est aussi plus passive et résignée dans la thématique sexuelle, chère au réalisateur.

En 2011, est diffusée la huitième et dernière saison à ce jour de Curb Your Enthusiasm. La chaîne HBO laisse la porte ouverte au scénariste, qui souhaite ne revenir que quand il aura des idées.

En 2012, il se contente d'une apparition dans un rôle secondaire décalé, celui de la sœur Mary-Mengele, pour la comédie potache Les Trois Corniauds, de Peter et Bobby Farrellly. Mais en 2013, il tente de nouveau l'expérience du long-métrage, en tant que scénariste/réalisateur, avec Clear History, un téléfilm pour la chaîne HBO. Les critiques sont moyennes.

En 2015, il fait ses grands débuts à Broadway, en tête d'affiche de la comédie A Fish in the Dark. Un record de pré-ventes.

Durant la saison 2015-2016 de Saturday Night Live, il fait des apparitions régulières en personnifiant le Sénateur de l'État du Vermont, Bernie Sanders, candidat aux primaires démocrates de 2016.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :