Laizy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laizy
Image illustrative de l'article Laizy
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Autun
Canton Autun-2
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Autunois Morvan
Maire
Mandat
Michel Ménager
2014-2020
Code postal 71190
Code commune 71251
Démographie
Population
municipale
600 hab. (2014)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 54′ 32″ nord, 4° 12′ 04″ est
Altitude Min. 270 m
Max. 500 m
Superficie 31,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Laizy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Laizy

Laizy est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Villages, hameaux, lieux-dits, écarts[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents La Grande-Verrière Monthelon Rose des vents
Saint-Léger-sous-Beuvray N Brion
O    Laizy    E
S
La Comelle Étang-sur-Arroux

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Époque romaine[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

XVe - XVIe siècles[modifier | modifier le code]

XVIIe - XVIIIe siècles[modifier | modifier le code]

XIXe - XXe siècles[modifier | modifier le code]

16 septembre 1867 : entrée en service de la gare de Laizy, construite sur la ligne de chemin de fer Chagny-Nevers[1].

Le 1er janvier 2014, la commune intègre la communauté de communes du Grand Autunois Morvan.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Curés

(liste non exhaustive)

  • 1763-1789 - Émiland Valletat, 65 ans sans infirmité[2].
Maires élus
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1894 1896 François Deffoux    
1896 1905 Joseph Laplante    
1905 1912 Antoine Carré    
1912 1919 Charles Demizieux    
1919 1925 René Demouron    
1925 1941 Louis Grosjean    
1941 1945 Louis Gu"raud    
1945 1947 Henri Gossot    
1947 1952 Émile Ghémard    
1952 1983 René Rivière    
1983 2001 Henri Bouvier    
2001 2008 Michel Pageault    
2008 en cours Michel Ménager    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 600 habitants, en diminution de -6,1 % par rapport à 2009 (Saône-et-Loire : 0,19 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
703 775 783 999 1 034 946 992 1 033 969
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
986 941 964 1 015 1 046 1 092 1 106 1 104 1 090
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 081 1 110 1 069 949 896 827 790 737 616
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
568 487 528 623 635 660 642 636 600
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Chazeu, fut la propriété du chancelier Nicolas Rolin.
  • Maison forte de Laizy, également propriété de Nicolas Rolin.
  • L'église Saint-Julien, édifice de style roman (XIIe siècle), remanié au XVIIe siècle et restauré à la fin du XXe siècle. A droite du chœur, surmontant un pilastre cannelé, un chapiteau historié retient l'attention : les pèlerins d'Emmaüs[7]. Brochure de présentation de l'église consultable ici.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La gare de Brion-Laizy », article de Didier Lucas et Christian Perraudin paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 116 de décembre 1998, pages 21 à 23.
  2. B. Rameau, La Révolution dans l'ancien diocèse de Mâcon, district de Marcigny et de Charolles, in " Annales de l'Académie de Mâcon" (1899)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Laizy ou une rencontre à couteau posé », article de Claus-Peter Haverkamp paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 175 de septembre 2013, pages 6 et 7.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :