Lézard (constellation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir lézard (homonymie).
Lézard
Image illustrative de l'article Lézard (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Lacerta
Génitif Lacertae
Abréviation Lac
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 328,125° et 343°
Déclinaison Entre 34,5° et 56,25°
Taille observable 201 deg2 (68e)
Visibilité Entre 90° N et 35° S
Méridien 10 octobre, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 0
À l’œil nu 68
Bayer / Flamsteed 16
Proches (d≤16 al) 0
La plus brillante α Lac (3,76)
La plus proche ? (? al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques ?
Constellations limitrophes Andromède,
Cassiopée,
Céphée,
Cygne,
Pégase

Le Lézard est une petite constellation de l'hémisphère nord, située entre Andromède, Cassiopée et le Cygne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La constellation du Lézard fut nommée par Johannes Hevelius en 1687 pour combler une région du ciel pauvre en étoiles brillantes. Son nom provient visiblement de la forme en zig-zag décrite par ses étoiles les plus lumineuses.

Avant Hevelius, l'astronome Augustin Royer créa la constellation du Sceptre (ou de la Main de Justice) au même endroit afin de rendre hommage au Roi de France Louis XIV. Cette appellation, purement courtisane, ne prit pas racine.

Il existe une légende grecque liée à Déméter où cette dernière recherche sa fille Perséphone. Le roi Céléos lui offre alors l'hospitalité. Mais alors qu'elle est en train de manger, le fils du roi lui fait une remarque insultante, et Démeter le change en lézard.

Observation des étoiles[modifier | modifier le code]

Constellation Lézard
Visibilité nocturne de la constellation.

Sa forme est assez ramassée, mais les étoiles qui la constitue sont faibles (mag 4). Il faut donc des conditions de visibilité assez bonnes pour la deviner.

  • La constellation se situe au Sud de l'axe Cassiopée - Deneb du Cygne.
  • La constellation se trouve dans le prolongement de la chaîne d'Andromède, et la limite entre ces deux groupes n'est pas très facile à établir.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste d'étoiles du Lézard.

α Lacertae[modifier | modifier le code]

α Lacertae, l'étoile la plus brillante de la constellation, n'atteint que la magnitude apparente 3,76. C'est une étoile blanche deux fois plus grande que le Soleil, mais 25 fois plus lumineuse, tournant sur elle-même en seulement 17 heures.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

Les autres étoiles de la constellation sont toutes peu lumineuses. β Lacertae n'est que de magnitude 4,42.

Novas[modifier | modifier le code]

Il y eut entre 1910 et 1950 trois novas dans cette constllation : Nova Lacertae 1910, 1936 et 1950.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

On y trouve également deux amas ouverts, NGC 7243 et NGC 7209, ainsi que la galaxie active BL Lacertae.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :