Microscope (constellation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Microscope.
Microscope
Image illustrative de l'article Microscope (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Microscopium
Génitif Microscopii
Abréviation Mic
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 305° et 320°
Déclinaison Entre -45° et -28°
Taille observable 210 deg2 (66e)
Visibilité Entre 45° N et 90° S
Méridien 20 septembre, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 0
À l’œil nu 43
Bayer / Flamsteed ?
Proches (d≤16 al) 1
La plus brillante γ Mic (4,67)
La plus proche Lacaille 8760 (12,87 al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques ?
Constellations limitrophes Capricorne
Grue
Indien
Poisson austral
Sagittaire

Le Microscope est une constellation de l'hémisphère sud, peu lumineuse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La constellation du Microscope fut créée par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de remplir les derniers pans de ciel austral sans dénomination. Comme beaucoup des 14 autres constellations créées par Lacaille, elle porte le nom d'un appareil scientifique, le microscope, inventé semble-t-il par le hollandais Zacharias Janssen en 1590.

Observation des étoiles[modifier | modifier le code]

La constellation est située dans un "désert" stellaire, et n'a guère de forme sensible ni d'étoile facilement repérable.

Visibilité nocturne de la constellation.

Si les conditions de visibilités sont très bonne (Mag 5) on repère assez facilement ε, γ et α, faibles étoiles dans le prolongement de l'alignement du Poisson austral. Le reste de la constellation est difficilement identifiable.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste d'étoiles du Microscope.

γ Microscopii[modifier | modifier le code]

L'étoile la plus brillante de la constellation est γ Microscopii et n'a qu'une magnitude apparente de 4,67. C'est une étoile géante, 10 fois plus grande que le Soleil.

Il semble que, si l'on retrace le parcours de γ Microscopii à travers l'espace, elle se trouvait il y a 3,8 millions d'années à seulement 6 années-lumière du système solaire et, avec une magnitude de -3, était aussi brillante que Vénus.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

Si γ Microscopii est bien peu lumineuse, les autres étoiles du Microscope sont encore moins brillantes.

AU Microscopii est une naine rouge à éruption de magnitude 8,8, distante de seulement 33 années lumière. Elle est entourée d'un disque de poussière qui rappelle celui de β Pictoris (dans la constellation du Peintre).

Objets célestes[modifier | modifier le code]

Plusieurs galaxies lointaines sont situées à l'intérieur de la constellation du Microscope : NGC 6923, NGC 6925, NGC 6958, NGC 7012, NGC 7057, NGC 7060 et IC 5011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :