Poisson volant (constellation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Poisson volant
Image illustrative de l'article Poisson volant (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Volans
Génitif Volantis
Abréviation Vol
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 98,75° et 135,5°
Déclinaison Entre -75° et -64°
Taille observable 141 deg2 (76e)
Visibilité Entre 10° N et 90° S
Méridien 1er mars, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 0
À l’œil nu 33
Bayer / Flamsteed 12
Proches (d≤16 al) 0
La plus brillante β Vol (3,77)
La plus proche ? (? al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques ?
Constellations limitrophes Caméléon
Carène
Dorade
Peintre
Table

Le Poisson volant est une petite constellation de l’hémisphère sud, au sud de la Carène.

Histoire[modifier | modifier le code]

La constellation du Poisson volant, comme nombre de constellations du ciel austral, ne date pas de l’époque antique. Elle a été créée par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du XVIe siècle et popularisée par Johann Bayer en 1603.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Les étoiles les plus brillantes de cette constellation sont toutes, au plus, de 4e magnitude : β Volantis (magnitude 3,77), γ² Volantis (magnitude 3,78), ζ Volantis (magnitude 3,93), δ Volantis (magnitude 3,97) et α Volantis (magnitude 4,00).

γ Volantis est une étoile double.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

Cette constellation contient peu d’objets du ciel profond. On peut noter la galaxie spirale barrée NGC 2442 et la galaxie AM 0644-741 qui est composée d’un noyau jaune entouré d’un anneau d’amas globulaires bleus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :