Étoile géante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec planète géante.

Une étoile géante ou géante est une étoile de classe de luminosité II ou III.

Une géante de classe de luminosité II est dite brillante ; une géante de classe de luminosité III, bleue ou rouge, selon son type spectral.

Dans le diagramme de Hertzsprung-Russell, les géantes forment deux branches au-dessus de la séquence principale. Elles se situent entre les étoiles supergéantes (de classe de luminosité I) et celles de la séquence principale (V) en termes de rayon (10–100 rayons solaires) et de luminosité (10–1 000 luminosités solaires) pour une température effective donnée.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite de l'astronome américain Henry N. Russell[1], il est admis[2] que la notion de géante et celle de naine ont été introduites dès 1905 par l'astronome danois Ejnar Hertzsprung[3].

Elles sont devenues usuelles à la suite de la publication, entre 1918 et 1924, du Catalogue Henry Draper (HD) puis de son Extension (HDE), catalogues dans lesquels le type spectral de chaque étoile est précédé de la lettre latine g (resp. d) minuscule, initiale de l'anglais giant (resp. dwarf), lorsque l'étoile est une géante (resp. naine) ou était alors considérée comme telle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Henry N. Russel, « Relations between the spectra and other characteristics of the stars », Popular Astronomy, vol. 22,‎ , p. 275-294 (Bibcode 1914PA.....22..275R, lire en ligne [[GIF]]), p. 287, lire en ligne [GIF] (consulté le 13 janvier 2015)
  2. (en) Owen Gingerich, « The critical importance of Russell's diagram », dans Michael J. Way et Deidre Hunter (éd.), Origins of the expanding Universe (1912-1932) : Proceedings of a conference held 13-15 september 2012, at Flagstaff (Arizona), San Francisco, Astronomical Society of the Pacific, coll. « ASP Conference Proceedings » (no 471),‎ , XV-336 p. (ISBN 978-1-58381-826-8 et 978-1-58381-827-5, OCLC 869723397), p. 205-216 (Bibcode : 2013ASPC..471..205G, arXiv:1302.0862, résumé, lire en ligne [PDF])
  3. (de) Ejnar Hertzsprung, « Zur Strahlung der Stern. I », Zeitschrift für wissenschaftliche Photographie, Photophysic und Photochemie, vol. 3,‎ , p. 429-442, p. 442

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]