K Lyra-Lierse Berlaar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec le KVV Lyra (matricule 52 original), un ancien club disparu dans une fusion en 1972 avec le K Lierse SK, porteur du matricule 30 et disparu en 2018, ni avec le KFC Rita Berlaar, porteur du matricule 2693 et disparu en 2000, ni avec le Lierse Kempenzonen, anciennement KFC Oosterzonen Oosterwijk, qui reprend les installations du Lierse après sa disparition.
K Lyra-Lierse Berlaar
Logo du K Lyra-Lierse Berlaar
Généralités
Nom complet Koninklijke Lyra-Lierse Berlaar
Noms précédents K. Lyra TSV
Fondation
Statut professionnel amateur
Couleurs Rouge et blanc
Stade
(Stadion Berlaar 6 000 places)
Siège Sportcentrum Doelvelden
Welvaartstraat, 101
2590 Berlaar
Championnat actuel Division 3 Amateur
Président Drapeau : Belgique Eddy Sam Wyckmans
Entraîneur Drapeau : Belgique Marc Dillen
Site web (nl) www.lyratsv.be
Palmarès principal
National[1] Champion de Promotion (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 13 août 2018.

Le Koninklijke Lyra-Lierse Berlaar est un club belge de football basé à Lierre. Le club a été créé en 1972 par des supporters du KVV Lyra réfractaires à la fusion avec le Lierse. Le club porte le matricule 7776 et évolue en Division 3 Amateur lors de la saison 2018-2019. C'est sa 29e saisons dans les séries nationales, dont 7 ont été jouées en Division 3, le plus haut niveau atteint par le club.

Le 4 juin 2017, le club se voit réattribuer le matricule 52 par l'Union Belge.

En 2018, après la faillite du Lierse (matricule 30), le club déménage vers Berlaar et prend son nom actuel.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1972, le KVV Lyra, porteur du matricule 52, est absorbé par le K Lierse SK, porteur du matricule 30. Le 3 mai, des supporters du Lyra, opposés à cette fusion, décident de recréer un nouveau club qu'ils baptisent Koninklijke Lyra Turn- en Sportvereniging. Ce nouveau club étant créé comme une nouvelle section de l'association toujours existante Turn- en Sportvereniging Lyra, dont dépendait à l'origine le KVV Lyra avant qu'il ne prenne son indépendance. Ainsi, le club est autorisé à utiliser le qualificatif Koninklijke (Royal en néerlandais) car il est considéré comme une nouvelle section d'une association en activité depuis plus de cinquante ans. Le club est affilié à l'URBSFA le 1er juillet et reçoit à cette occasion le matricule 7776[2]. Le club est versé en quatrième provinciale, le plus bas niveau du football belge.

Dès sa première saison en championnat, le Lyra termine vice-champion dans sa série et est promu au niveau supérieur, où il obtient le même classement l'année suivante et accède ainsi à la deuxième provinciale en seulement deux saisons. Il finit à nouveau deuxième de sa série mais n'est cette fois pas promu à l'échelon supérieur. Après deux championnats conclus à des places d'honneur, le club remporte le titre dans sa série et monte pour la première fois en première provinciale en 1978. L'équipe termine cinquième pour sa première saison parmi l'élite provinciale mais les résultats sont moins bons les années suivantes. Finalement, en 1982, le club échoue en position de relégable et doit reculer d'un cran dans la hiérarchie.

Le Lyra passe cinq ans en « P2 » et remonte en « P1 » à la faveur d'un nouveau titre de champion en 1987. Douze mois plus tard, le club fête un nouveau sacre et s'ouvre ainsi pour la première fois les portes de la Promotion, le quatrième et dernier niveau national. Pour ses débuts en séries nationales, le club joue les premiers rôles et échoue à la deuxième place, derrière le KVO Aarschot. L'année suivante est encore meilleure e tvoit l'équipe décrocher le titre de champion dans sa série, ce qui lui permet d'atteindre la Division 3. Après une saison tranquille conclue en milieu de classement, le club a plus de difficultés durant le championnat 1991-1992 qu'il termine en dernière position, synonyme de retour en Promotion.

Le Lyra évolue à ce niveau durant toutes les années 1990, avec comme meilleur résultat une sixième place en 1997. Le club réalise toutefois une saison 1999-2000 exceptionnelle et décroche le titre de champion, un peu à la surprise générale. Revenu en troisième division, le club occupe les premières places durant toute la saison, qu'il termine à la troisième place. Cette performance constitue son meilleur classement historique et lui permet de se qualifier pour le tour final pour la montée en Division 2. Il en est cependant éliminé au premier tour par le KV Courtrai. L'équipe dispute encore trois bonnes saisons à ce niveau puis termine à l'avant-dernière place en 2005, la renvoyant en Promotion.

Déterminé à remonter rapidement, le Lyra termine sur le podium les deux saisons qui suivent sa relégation. Qualifié à chaque fois pour le tour final, il en est éliminé au premier tour à chaque participation. Il participe à nouveau au tour final pour la montée en Division 3 en 2011 grâce au gain de la première tranche mais il ne franchit pas le premier tour. La saison suivante, le club se retrouve mêlé à la lutte pour le maintien. Mathématiquement relégué, il se voit octroyer trois points sur tapis vert après que la fédération lui ait attribué une victoire par forfait face au FC Charleroi qui avait aligné un joueur n'étant pas en ordre d'affiliation. Il se retrouve à égalité de points avec la Royale Union Saint-Ghislain Tertre-Hautrage. Le Lyra disposant d'une meilleure différence de buts est classé douzième dans sa série et renvoie les hennuyers en barrages.

Après ce sauvetage inespéré, le Lyra se retrouve mêlé chaque saison à la lutte pour le maintien, se classant chaque année entre la dixième et la douzième place. Il termine cependant en position de relégable au terme de la saison 2015-2016 et doit retourner en première provinciale.

Le 4 juin 2017, le club se voit réattribuer le matricule 52[3], à l'origine donné au premier Lyra.

Montée et changement d'appellation[modifier | modifier le code]

En 2018, le club remporte le titre en première provinciale et retrouve le niveau national. Il déménage dans la foulée à Berlaar et, à la suite de la faillite du Lierse (matricule 30), adapte son nom officiel en K. Lyra-Lierse Berlaar[4]. Le club reçoit le soutien de l'ASBL "Lierse voor Altijd" (Lierse pour Toujours), une fédération des clubs de supporters de l'ancien matricule 30 [5]-[6]. En date du 8 juin 2018, l'URBSFA accepte le changement d'appellation mais précise que les lettres "SK" (venant de l'ancien matricule 30) ne peuvent pas être employées avant le délai fédéral réglementaire de cinq ans [7].

Anciens logos[modifier | modifier le code]

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour au 12 mai 2016

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 0 0
II 2e nationale 0 0
III 3e nationale 7 0 1
IV 4e nationale 21 2 3
V 5e nationale 0 0
 
  TOTAUX 28 2 4 0
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classement saison par saison[modifier | modifier le code]

Classements du K. Lyra TSV dans les divisions nationales belges[8]
Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1988-89 K. Lyra TSV Promotion série B 2e/16
2 1989-90 K. Lyra TSV Promotion série B 1er/16 Champion et promu!
3 1990-91 K. Lyra TSV Division 3 série B 9e/16
4 1991-92 K. Lyra TSV Division 3 série B 16e/16 Relégué!
5 1992-93 K. Lyra TSV Promotion série B 11e/16
6 1993-94 K. Lyra TSV Promotion série B 12e/16
7 1994-95 K. Lyra TSV Promotion série B 9e/16
8 1995-96 K. Lyra TSV Promotion série B 9e/16
9 1996-97 K. Lyra TSV Promotion série B 6e/16
10 1997-98 K. Lyra TSV Promotion série B 13e/16
11 1998-99 K. Lyra TSV Promotion série B 10e/16
12 1999-00 K. Lyra TSV Promotion série B 1er/16 Champion et promu!
13 2000-01 K. Lyra TSV Division 3 série A 3e/16 Tour final[saisons 1]
14 2001-02 K. Lyra TSV Division 3 série B 8e/16
15 2002-03 K. Lyra TSV Division 3 série B 5e/16
16 2003-04 K. Lyra TSV Division 3 série A 10e/16
17 2004-05 K. Lyra TSV Division 3 série A 15e/16 Relégué!
18 2005-06 K. Lyra TSV Promotion série C 3e/16 Tour final[saisons 2]
19 2006-07 K. Lyra TSV Promotion série C 2e/16 Tour final[saisons 3]
20 2007-08 K. Lyra TSV Promotion série B 7e/16
21 2008-09 K. Lyra TSV Promotion série C 3e/16
22 2009-10 K. Lyra TSV Promotion série B 8e/16
23 2010-11 K. Lyra TSV Promotion série B 5e/16 Tour final[saisons 4]
24 2011-12 K. Lyra TSV Promotion série B 12e/16
25 2012-13 K. Lyra TSV Promotion série C 10e/16
26 2013-14 K. Lyra TSV Promotion série C 11e/16
27 2014-15 K. Lyra TSV Promotion série C 11e/16
28 2015-16 K. Lyra TSV Promotion série C 16e/16 Relégué!
séries provinciales

Stade[modifier | modifier le code]

À sa fondation, le Lyra TSV reprend l'ancien stade du défunt KVV Lyra, le Lyrastadion. Il y évolue pendant plus de quarante ans mais doit le quitter en 2014, celui-ci devant être rasé pour laisser la place à un complexe résidentiel. En attendant la construction de ses nouvelles installations au lieu-dit « De Hoge Velden », le club occupe provisoirement les anciennes installations du KFC Rita Berlaar, habituellement occupées par le SK Berlaar, un club de troisième provinciale.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. Le club participe au tour final pour l'accession à la Division 2 dont il est éliminé au premier tour par le KV Courtrai.
  2. Le club participe au tour final pour l'accession à la Division 3 dont il est éliminé au premier tour par Sint-Paulus Opwijk.
  3. Le club participe au tour final pour l'accession à la Division 3 dont il est éliminé au premier tour par Sint-Eloois-Winkel.
  4. Le club participe au tour final pour l'accession à la Division 3 dont il est éliminé au premier tour par le Sparta Petegem.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Foot 100 ASBL. Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895: archives de l'URBSFA
  3. « Lyra heeft historisch stamnummer 52 terug », RTV,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juillet 2017)
  4. K. Lyra-Lierse
  5. (nl) Article du journal Gazet van Antwerpen du 14/05/2018
  6. (nl) Article de Sporza.be du 05/06/2018
  7. [(nl) https://www.gva.be/cnt/dmf20180608_03551410/voetbalbond-keurt-naamsverandering-lyra-lierse-goed Article du journal Gazet van Antwerpen du 08/06/2018]
  8. (nl) « Fiche de l'équipe », sur Belgian Soccer Database

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]