Jules Léger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léger.
image illustrant un homme politique image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique canadien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jules Léger
Defaut 2.svg
Fonction
Gouverneur général du Canada
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
OttawaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Jules Léger, né le 4 avril 1913 à Saint-Anicet (Québec) et mort le 22 novembre 1980 à Ottawa (Ontario) à l'âge de 67 ans, fut le vingt-et-unième gouverneur général du Canada, de 1974 à 1979.

Il commence sa carrière comme journaliste au quotidien Le Droit d'Ottawa puis se dirige, après son mariage en 1938 avec Gabrielle Léger (1916-1998), dans l'enseignement à l'Université d'Ottawa. En 1940, il embrasse la carrière de diplomate et occupe successivement les postes d'ambassadeur du Canada à Londres, au Mexique, en Italie (entre 1962 et 1964), puis en France (entre 1964 et 1968). Entre 1958 et 1962, il est représentant permanent du Canada à l'Otan, et compte parmi les très nombreux Canadiens disséminés alors dans l'organisation dont Hugh Hambleton. En 1969, il est sous-secrétaire d'État, subordonné à G. Pelletier.

Nommé gouverneur général en 1974, il aide à redéfinir le rôle du gouverneur général au Canada. À peine est-il nommé qu'une commotion cérébrale le prive de ses forces et altère sa capacité d'élocution. Il ne s'en remet jamais entièrement, mais parvient, à force de courage, à retrouver l'usage de la parole, et termine dignement son mandat.

Il est le frère cadet du cardinal Paul-Émile Léger.