Judaïsme messianique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

La synagogue messianique Baruch HaShem à Dallas au Texas.

Le judaïsme messianique est un mouvement fondé sur la Bible, combinant une théologie chrétienne avec une pratique religieuse juive : il s'agit de juifs affirmant la messianité de Yeshoua (Jésus).

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce mouvement comporte une majorité de membres juifs, comme de membres non juifs. Le groupe le plus connu, quoique pas le plus important en nombre[réf. nécessaire], est le mouvement Jews for Jesus[1].

Ses buts sont d'éduquer les chrétiens évangéliques sur les origines juives de leur foi, et de convertir les Juifs au judaïsme messianique.

Quoique beaucoup de juifs messianiques soient halakhiquement Juifs (c'est-à-dire pourraient être considérés comme Juifs même selon les standards orthodoxes), le judaïsme messianique n'est pas reconnu par le judaïsme traditionnel[réf. nécessaire].

Les juifs messianiques se reconnaissent généralement comme chrétiens, tout en soulignant l'importance de leur identité juive qu'ils conservent, ainsi que certaines de leurs traditions, pour autant qu'elles soient en accord avec l'Évangile[réf. nécessaire].

Ils considèrent que Yeshoua (Jésus) est le « Berger », et se reposent sur la Bible. De ce fait[réf. nécessaire], comme les protestants et les évangéliques, ils ne reconnaissent pas l'autorité et la doctrine catholique.

La plupart des communautés messianiques sont regroupées au sein de l'IMJA (International Messianic Jewish Alliance), dont le siège est aux États-Unis[2]. La branche française de l'IMJA est l’AFJM (Alliance Francophone des Juifs Messianiques)[3].

Avant 1939, le nombre de Juifs messianiques était estimé à 100 000[réf. nécessaire]. Après la Seconde Guerre mondiale et les horreurs de la Shoah, des communautés se reconstituèrent notamment aux États-Unis. Aujourd'hui ils seraient 500 000[réf. nécessaire], principalement sur le continent américain.

Fondements du judaïsme messianique[modifier | modifier le code]

Le mouvement juif messianique se fonde sur les bases suivantes[réf. nécessaire] :

  • La foi en Yeshoua, reconnu comme le Messie, sur la base des prophéties du Tanakh.
  • La foi en Yeshoua, qui donne accès à la Grâce de Dieu, au Salut.
  • La prière pour son retour prochain à Jérusalem, et la venue de son règne.
  • L'attachement à l'identité juive.

Théologie du judaïsme messianique[modifier | modifier le code]

La quasi-totalité des ouvrages et articles sur le sujet sont en anglais. Quelques références en langue française:

Les textes de la Bible hébraïque témoignant de Yeshoua[modifier | modifier le code]

  • Deutéronome 18: 15-19
  • Isaïe 9: 5-6 (6-7 selon version)
  • Genèse 3:15; 49: 10-12
  • Daniel 9: 23-26
  • Psaume 22 (17-19)
  • Isaïe 53 (5)
  • Psaume 110
  • Jérémie 31: 31-34
  • Isaïe 61: 1-3
  • Isaïe 66: 3; 7-14
  • Isaïe 8:14
  • Zacharie 12:10

Et bien encore d'autres.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jews for Jesus
  2. IMJA
  3. AJFM
  4. Peter Hocken, The Challenges of the Pentecostal, Charismatic and Messianic Jewish Movements. The Tensions of the Spirit, Ashgate Publishing Ltd, Surrey (UK) 2009, p. Chapitre 5: "The Messianic Jewish movement: New Current and old Reality"