Born again (christianisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Born Again.

Le terme nouvelle naissance ou born again (littéralement né de nouveau en anglais, traduit parfois par régénéré[1]) est une expression chrétienne. Il désigne un individu qui affirme avoir vécu une régénération spirituelle après s'être réconcilié avec Dieu, et qui après cette renaissance de l'âme est appelé un enfant de Dieu. Ce point est un élément fondamental du christianisme évangélique.

Son emploi le plus courant (l'expression « a born-again Christian ») est traduit par « un chrétien né de nouveau »[2]. En pratique, ce terme est surtout utilisé en rapport avec une conversion religieuse dans le christianisme évangélique (la régénération ou nouvelle naissance) pour désigner ceux qui ont pris la décision de suivre Jésus[3],[4]. Pour les chrétiens évangéliques, la nouvelle naissance survient toujours avant le baptême d'eau. Pour certaines églises, il est synonyme du baptême du Saint-Esprit. Le terme n'est pas employé par le catholicisme, qui identifie la régénération avec le sacrement du baptême d'eau et parle plutôt de « baptisé ».

Origine[modifier | modifier le code]

L'expression fait référence à un passage de la Bible (Jn 3,3–8) où Jésus explique que pour rentrer dans le Royaume de Dieu, l'homme doit renaître de l'Esprit[5],[6],[7] :

3 Jésus lui répondit : Amen, amen, je te le dis, si quelqu'un ne naît pas de nouveau, il ne peut voir le règne de Dieu.
4 Nicodème lui demanda : Comment un homme peut-il naître, quand il est vieux ? Peut-il entrer une seconde fois dans le ventre de sa mère et naître ?
3 Jésus lui répondit : Amen, amen, je te le dis, si quelqu'un ne naît pas d'eau et d'esprit il ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu.
6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit.
7 Ne t'étonne pas que je t'aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau — d'en haut.
8 Le vent souffle où il veut ; tu l'entends, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Il en est ainsi de quiconque est né de l'Esprit.

(traduction NBS)

Nota :

Le grec « γεννηθῇ ἄνωθεν » traduit ici par « né de nouveau » signifie littéralement « engendré d'en haut » (sous-entendu « par Dieu » car les Juifs évitent de prononcer le nom de Dieu).
Les traductions évangéliques préfèrent écrire « né de nouveau » pour cadrer avec l'expression habituelle « nouvelle naissance » utilisée dans leurs églises.

Description de la « nouvelle naissance »[modifier | modifier le code]

La « nouvelle naissance » est une rencontre personnelle avec Dieu qui convainc directement quelqu'un de son amour et de sa puissance[8]. La personne en reçoit une foi renouvelée.

Dans la Bible, la rencontre de Paul sur le chemin de Damas avec Jésus ressuscité est un exemple de « nouvelle naissance » (Ac 9,1–28).

Beaucoup de chrétiens évangéliques racontent de manière émue une expérience « surnaturelle » qui les a profondément marqués[9],[10],[11],[12],[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]