Juifs pour Jésus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Juifs pour Jésus (Jews for Jesus) est une organisation missionnaire chrétienne évangélique spécialisé pour les juifs. L’organisation a son siège social à San Francisco.

Histoire[modifier | modifier le code]

Juifs pour Jésus a été fondé en 1973 aux États-Unis par Moishe Rosen (en), un pasteur d'origine juive converti au christianisme en 1953 [1],[2]. L'organisation affirme que Jésus (Yeshoua en hébreu) est le Messie annoncé par les prophètes dans l'Ancien Testament. Elle possède une vingtaine de bureaux dans une dizaine de pays (Afrique du Sud, Allemagne, Angleterre, Australie, Brésil, Canada, États-Unis, France, Israël, Russie, Ukraine, France)[3].

Croyances[modifier | modifier le code]

Juifs pour Jésus est une association appartenant au christianisme évangélique et plus spécifiquement à son courant intitulé « judaïsme messianique » [4].

Programmes[modifier | modifier le code]

Les membres de cette association distribuent des tracts dans les rues et diffusent des vidéos sur Internet pour inciter les juifs à estimer que le Nouveau Testament (Brit H'adacha) a la même valeur que le Tanakh (Bible hébraïque)[5]. Certaines campagnes d'évangélisation ont également lieues [6]. »

Controverses[modifier | modifier le code]

Dans le document Reflections on Covenant and Mission, les évêques catholiques américains indiquent : « Les campagnes visant à la conversion des juifs au christianisme ne sont plus théologiquement acceptables dans l'Église catholique[7]. » Ce document a été perçu comme une attaque par le mouvement des Juifs pour Jésus, qui a répliqué en affirmant être en substance un groupe chrétien : « Les Juifs pour Jésus et d'autres groupes chrétiens qui restent fidèles à l'unicité du Christ[8]... »

David Brickner, alors directeur international de l'association, a provoqué une controverse en déclarant, après un attentat terroriste à Jérusalem en , que tel était le châtiment de Dieu contre les juifs parce qu'ils ne se sont pas convertis au christianisme[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Timothy J. Demy Ph.D., Paul R. Shockley Ph.D., Evangelical America: An Encyclopedia of Contemporary American Religious Culture, ABC-CLIO, USA, 2017, p. 237
  2. Randall Herbert Balmer, Encyclopedia of Evangelicalism: Revised and expanded edition, Baylor University Press, USA, 2004, p. 497
  3. Timothy J. Demy Ph.D., Paul R. Shockley Ph.D., Evangelical America: An Encyclopedia of Contemporary American Religious Culture, ABC-CLIO, USA, 2017, p. 238
  4. Randall Herbert Balmer, Encyclopedia of Evangelicalism: Revised and expanded edition, Baylor University Press, USA, 2004, p. 365
  5. Emma Green, Hanukkah With the Jews for Jesus, theatlantic.com, USA, 23 décembre 2014
  6. Clothed in colorful shirts with large writing identifying their Christian group, Jews for Jesus has been keeping up with the 24-hour-running city, handing out tens of thousands of literature and promoting their evangelistic campaign – Behold Your God – through media outlets. Cf. New York Christian Post « Copie archivée » (version du 11 mars 2008 sur l'Internet Archive).
  7. Reflections on Covenant and Mission.
  8. « Site jfjonline.org »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  9. Enregistrement du discours du 17 août 2008 sur le site de la Wasilla Bible Church, Alaska.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]