Joker's Wild

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joker's Wild est un groupe blues rock du milieu des '60 à Cambridge en Angleterre. David Gilmour était le guitariste du groupe avant de joindre Pink Floyd, fin 1967.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe jouait principalement des reprises de chansons pop rock, se servant principalement d'harmonies comme le faisaient, par exemple, The Beach Boys ou The Four Seasons.

Personnel[modifier | modifier le code]

Rick Wills a, par la suite, joué avec Peter Frampton ainsi qu'avec Foreigner et Bad Company. Avec John Willie Wilson, il a aussi joué sur le premier album éponyme solo de David Gilmour en 1978. Wilson, quant à lui, a participé aux deux albums solo de Syd Barrett, The Madcap Laughs et Barrett, sortis tous les deux en 1970. Puis il a rejoint le groupe Quiver dès 1973 sur leur premier album Dream Kid jusqu'au dernier Down To Earth en 1977. Il a aussi assisté Pink Floyd pendant la tournée The Wall en secondant Nick Mason à la batterie, il apparaît donc sur l'album Is There Anybody Out There? The Wall Live 1980–81 sorti en 2000. Enfin, Dick Parry a joué sur 4 albums de Pink Floyd, Money et Us & Them sur The Dark Side of the Moon, sur Shine On You Crazy Diamond Part 5 sur Wish you were here, la chansons de Rick Wright Coming back to life de l'album Division Bell ainsi que sur le live Pulse.

Albums[modifier | modifier le code]

Leur seul disque était un 33 tours, non officiel, dont seulement 50 exemplaires ont été édités. Le disque a été enregistré en 1966 aux Regent Sound Studios à Londres. Il contenait seulement cinq chansons (d'une durée totale de 11 minutes 38 secondes) sur la face A (la face B étant vierge):

  1. Why Do Fools Fall In Love - 1:55
  2. Walk Like A Man - 2:15
  3. Don't Ask Me (What I Say) - 3:01
  4. Big Girls Don't Cry - 2:18
  5. Beautiful Delilah - 2:05

Une copie du 33 tours, enregistrée sur bande magnétique, est conservée dans les archives sonores nationales de la British Library (sous le code de référence « C-625/1 »). Les chansons du disque sont aussi disponibles sur le disque 15 de la collection de bootleg A Treeful of Secrets.

Notes et références[modifier | modifier le code]