John Coquillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coquillon (homonymie).
John Coquillon
Nom de naissance Albert Louis Coquillon
Naissance
La Haye (Pays-Bas)
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Décès (à 56 ans)
Windsor and Maidenhead
Angleterre, Royaume-Uni
Profession Directeur de la photographie
Films notables Pat Garrett et Billy le Kid
Le Vent de la violence
L'Enfant du diable
Osterman week-end
Séries notables Pour l'amour du risque
Magnum

John Coquillon est un directeur de la photographie canadien (membre de la BSC), né Albert Louis Coquillon le à La Haye (Pays-Bas), mort en janvier 1987 dans la circonscription de Windsor and Maidenhead (Berkshire, Angleterre)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père canadien installé aux Pays-Bas, John Coquillon débute au cinéma en 1946 comme deuxième assistant opérateur, sur deux films britanniques tournés aux Pinewood Studios près de Londres, sortis en 1947.

Son premier film comme chef opérateur est un documentaire américain réalisé en Afrique, sorti en 1956. Jusqu'en 1967, il participe à d'autres documentaires (canadiens) et à des films pour enfants.

Par la suite, il contribue notamment à des films d'horreur, tels le film britannique Le Cercueil vivant de Gordon Hessler (1969, avec Vincent Price et Christopher Lee) et le film canadien L'Enfant du diable de Peter Medak (1980, avec George C. Scott et Trish Van Devere) — le second lui permet de gagner en 1980 le Prix Génie de la meilleure photographie —.

Notons qu'il retourne filmer plusieurs fois en Afrique, où il est par exemple directeur de la photographie sur Le Dernier Safari d'Henry Hathaway (en seconde équipe, 1967, avec Stewart Granger) et Le Vent de la violence de Ralph Nelson (1975, avec Sidney Poitier et Michael Caine).

Mais il reste surtout connu pour sa collaboration avec le réalisateur Sam Peckinpah sur quatre films, Les Chiens de paille (1971, avec Dustin Hoffman et Susan George), Pat Garrett et Billy le Kid (1973, avec James Coburn et Kris Kristofferson dans les rôles-titre), Croix de fer (1977, avec James Coburn et Maximilian Schell), et enfin Osterman week-end (1983, avec Rutger Hauer et John Hurt).

Son avant-dernier film est Clockwise de Christopher Morahan (1986, avec John Cleese et Penelope Wilton). Le dernier sort en juin 1988, un an et demi après sa mort par suicide, début 1987.

John Coquillon est également directeur de la photographie à la télévision, où il travaille sur douze téléfilms diffusés entre 1976 et 1987, dont À l'Ouest, rien de nouveau de Delbert Mann (1979, avec Richard Thomas et Ernest Borgnine).

S'y ajoutent quatre séries dans les années 1980, dont Pour l'amour du risque (deux épisodes, 1983) et Magnum (deux épisodes, 1985).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

(comme directeur de la photographie, sauf mention contraire)

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries
Téléfilms

Récompense[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certaines sources indiquent 1933 et Montréal comme année et lieu de naissance. Les date et lieu de décès restent à préciser.