Jean Poutingon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Poutingon
Nom de naissance Jean-César Poutingon
Naissance
Pays de résidence France
Profession
Fondeur de Cloches

Jean Poutingon de son vrai prénom Jean-César est un maître fondeur de cloches, né le et mort à une date inconnue.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Certaines de ses cloches existent ou ont existé à Sète, Frontignan, à Congénies (Gard), Saint-Gély-du-Fesc, Fabrègues, Lavérune, Montpellier, Gignac, Saint-Martin-de-Londres, Saint-Mathieu-de-Tréviers, Aigues-Mortes, Lunel-Viel, Saint-Jean-de-Védas ou encore Saint-Laurent-d'Aigouzeetc.. Certaines bénéficient de classements aux titres des Monuments Historiques à titre objet[1].

On sait qu'il fournissait également des objets pour les lieux de culte[2] par exemple en 1752 lorsqu'il réalise une fontaine en étain et un crucifix en laiton pour l'église de Saint Bauzille de Montmel.

Famille[modifier | modifier le code]

Son père et grand père étaient déjà maîtres fondeurs ou saintiers dans le Vaucluse à Pernes-les-Fontaines. Il fut actif dans la région de Montpellier, en Bas Languedoc, au milieu du XVIIIe siècle.

Son fils Guillaume prendra sa suite; deux de ses cloches existent encore à Cazilhac près de Ganges et aux Matelles. Un autre de ses fils, Jean, fera une brillante carrière de chirurgie à Montpellier. Quant à son troisième fils, il fut statuaire à la cour de Frederic de Danemark.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Recensement des objets réalisés par Poutingon sur la base Palissy », base Palissy, ministère français de la Culture
  2. François Pugnière, Les cultures politiques à Nîmes et dans la Bas-Languedoc oriental du XVIIe siècle aux années 1970 : Affrontements et dialogues, Paris, L'Harmattan, , 406 p. (ISBN 978-2-296-05855-2, lire en ligne), p. 49

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]