Jean-Paul Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Paul Michel
Alias
Jean-Michel Michelena
Naissance (69 ans)
La Roche-Canillac (Corrèze)
Activité principale
poète, éditeur
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
poésie, essai, critique littéraire

Jean-Paul Michel, né en Corrèze en 1948, à La Roche-Canillac, est un poète et critique littéraire français.

Parcours[modifier | modifier le code]

Après des études de philosophie à Bordeaux (agrégation en 1973), il publie un premier « sacrifice » des poèmes rimbaldiens de son adolescence, C'est une grave erreur que d'avoir des ancêtres forbans (1975). Ce premier livre est remarqué par Roland Barthes[1] et Michel Foucault[2].

Après l’impression d’un premier livre, Le Roi de Mohammed Khaïr-Eddine, à Brive en 1966, il fonde les éditions William Blake and Co. en 1976, à Bordeaux, dont il assure la direction littéraire depuis lors.

De 1982-1986, il assure la publication posthume de trois volumes d'Écrits sur l'art et pensées détachées de Jean-Marie Pontévia.

A partir de 1997, ses poèmes et ses Ecrits sur la poésie ont été rassemblés en quatre volumes aux éditions Flammarion dans la collection dirigée par Yves di Manno. Son œuvre poétique est traduite en plusieurs langues[3].

De 1999 à 2007, il collabore régulièrement à la Nouvelle revue française[4].

En 2000, Jean-Paul Michel rencontre Yves Bonnefoy, dont William Blake and Co. publiera une dizaine de titres, et avec qui il gardera des relations de travail et d'amitié continues jusqu'à la fin de sa vie[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • C'est une grave erreur que d'avoir des ancêtres forbans, Architypographies, 1975
  • Du Dépeçage comme de l'un des Beaux-Arts, William Blake and Co. Edit., 1976
  • « Le Fils apprête, à la mort, son chant », William Blake and Co. Edit., 1981
  • Dans la gloire d'être, ici, tenu, par le mal, droit, calligraphies de Lalou, William Blake and Co. Edit., 1991
  • Meditatio italica, bilingue, texte italien par Anna-Maria Sanfelice, Liguori, Naples, 1992
  • Le plus réel est ce hasard, et ce feu, Cérémonies et Sacrifices, Poèmes 1976-1996, Flammarion, 1997
  • Beau front pour une vilaine âme, William Blake and Co., 1998
  • « Nos ennemis dessinent notre visage », Le Monde, Cahier Poésies vivantes d'aujourd'hui, Août 1998
  • Les signes sont l'être de l'être, calligraphies de Lalou, William Blake and Co. Edit., 2000
  • « Défends-toi, Beauté Violente ! », Intimations et expériences, Poèmes 1985-2000, Flammarion, 2001
  • Le rêve d'un livre peint, avec Eugenio Lopez, La casa dipinta, William Blake and Co. Edit., 2002
  • Poursuivre avec Mallarmé (Un Salut), William Blake and Co., 2006
  • Le plus réel est ce hasard, et ce feu, Cérémonies et Sacrifices, Poèmes 1976-1996. Édition nouvelle corrigée, Flammarion, 2006
  • « Notre inaptitude à connaitre est énorme », avec Thierry Le Saëc, La Canopée, Languidic, 2008
  • « Je ne voudrais rien qui mente, dans un livre » suivi de Défends-toi, Beauté violente ! ». Édition nouvelle, Flammarion, 2010.
  • « Unsre Feinde zeichnen unsre Gesihter », (Geständnisse & Sübnen)/« Nos ennemis dessinent notre visage », (Aveux et expiations), bilingue, texte allemand de Rüdiger Fischer, Im wald/William Blake and Co. Edit., 2010
  • Écrits sur la poésie 1981-2012, Editions Flammarion, 2013
  • « When One Comes from a World of Ideas, Vast is the Surprise... », Forty poems chosen, translated and post-presented by Michael Bishop, bilingual édition , VVV Editions, Halifax, 2013
  • "¡ Defiendete, Belleza violenta !", traducción de Antonio Alarcón, Collección Transatlántica, édition bilingue, Amargord Ediciones, Madrid, 2016

Carnets[modifier | modifier le code]

  • La politique mise à nu par ses célibataires même, L'échiquier Marcel Duchamp, 1977, rééd. Ludd, Paris,1996
  • Difficile conquête du calme, Joseph K., 1996
  • « Ô l'irréalité de chacun, dans l'irréalité générale ! », Le loup dans la véranda, 1999
  • « Le réel surgit selon ses qualités réelles — d'obstacle », Le Loup dans la véranda, 1999
  • Dans la surprise de voir, avec Alexandre Hollan, William Blake and Co. Edit., 2004
  • La Vérité jusqu'à la faute, Nrf, mai 1995 ; Verticales, Paris, 2007
  • Nous étions voués à souffrir de se savoir ainsi, Carnets de Pertanera, La Cabane, 2008
  • Placer « l'être en face de lui-même », Carnets de Sicile, avec Farhad Ostovani, William Blake and Co., 2009
  • Placing being befor itself / Placer « l'être en face de lui-même » (Carnets de Sicile, été 1994), bilingue, texte anglais par Michael Bishop, VVV Editions, 2009
  • Stupeur et joie de devoirs nouveaux / Stupour and joy of new duties, bilingue, texte anglais par Michael Bishop, VVV Editions, Halifax, 2009

Admirations & Circonstances[modifier | modifier le code]

  • Bernard Faucon, la part du calcul dans la grâce, Galerie Images nouvelles, 1985
  • « Je lis Hölderlin comme on reçoit des coups » (Sur Hölderlin), William Blake and Co. Edit., 1991
  • Loïc le Groumellec, «Un commencement dans l'art est toujours un refus marqué » Gal. Yvon Lambert, 1986 ; Gal. Karsten Greve, 2001
  • « Autour d'Eux la vie sacrée, dans sa fraîcheur émouvante », William Blake and Co., 1992
  • Mohammed Khaïr-Eddine, William Blake and Co. Edit., 1995.
  • « La deuxième fois », Pierre Bergounioux sculpteur (photographies de Baptiste Belcour), William Blake & co. Edit., 1997
  • « Pour nous, la Loi », (sur Hölderlin), avec des illustrations de Lionel Guibout, William Blake and Co., 1999
  • Mohammed Khaïr-Eddine, William Blake and Co. Edit., nouvelle édition, 2004
  • « Ich lese Hölderlin, wie man Schläge einsteckt »/« Je lis Hölderlin comme on reçoit des coups ». Édition bilingue. Texte original français. Traduction allemande par Rüdiger Fisher, Verlag im Wald / William Blake & Co. Edit, mars 2011

Entretiens[modifier | modifier le code]

  • avec Tristan Hordé in Bonté seconde, Joseph K., 2001
  • avec Alain Veinstein, Surpris par la poésie, 23 septembre 2002, France Culture, Paris
  • avec M. Sebban, Pour moi, dit-il, hélas, j'écris avec des ciseaux, Via di levare, Sur trois livres, William Blake and Co., 2005
  • avec Alain Veinstein, La vérité jusqu’à la faute, Du jour au lendemain, France Culture, Paris, 2007
  • avec Lahouari Ghazzali, Entretiens avec Jean-Paul Michel, publié en langue arabe in El Atar, Alger, avril 2008
  • avec André Velter, à propos de mai 68, « À voix nue », mai 2008, France Culture, Paris
  • avec Michèle Duclos in Temporel n°11, 22 avril 2011
  • avec Matthieu Gosztola in Poezibao[6], 3 février 2012
  • avec Matthieu Gosztola in La Cause littéraire[7]
  • avec Matthieu Gosztola in NU(E)[8], numéro 56, octobre 2014
  • "L'art n'efface pas la perte. Il lui répond.", Entretiens (1984-2015), éditions Fario, Paris, 2016

Éléments d'une bibliographie critique[modifier | modifier le code]

Collectifs[modifier | modifier le code]

  • Nous avons voué notre vie à des signes, William Blake and Co. Edit., 1976-1996, William Blake and Co. Edit., 1996
  • Bonté seconde, Coup de dés, sous la direction de Tristan Hordé, Joseph K., 2002
  • L'Atelier de Jean-Paul Michel, sous la direction de Jean-Paul Bota, Le Préau des collines n°10, 2009
  • Jean-Paul Michel, Nu(e), numéro 56, Matthieu Gosztola (dir.), Editions Nu(e), octobre 2014.
  • Le devoir de maintenir le livre s'impose dans l'intégrité, William Blake and Co. Edit., 1996-2016, William Blake and Co. Edit., 2017
  • Dossiers Pierre Bergounioux / Jean-Paul Michel, Revue Europe, n°1057, Paris, mai 2017

En revues[modifier | modifier le code]

  • « Défends-toi, Beauté violente ! », Michael Bishop, World Literature Today, 77 : 2, juillet-septembre 2003.
  • « The Music of What Is », John Taylor, in Paths to Contemporary French Literature, Volume 3
  • « Converted to blows », John Taylor, in Times Literary Supplement, 7 mai 2010
  • « Le feu et la règle », Richard Blin, in Le Matricule des Anges, n° 84, 2007

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nous avons voué notre vie à des signes, catalogue des Editions William Blake and Co. (1976-1996), pp. 231 et 233, Site des Ed. William Blake and Co.
  2. Nous avons voué notre vie à des signes, catalogue des Editions William Blake and Co. (1976-1996), p. 240, Site des Ed. William Blake and Co.
  3. Plusieurs traductions en italien, anglais, espagnol, portugais, roumain, allemand et arabe : mentions dans une des bibliographies en ligne les plus complètes sur le site des éditions William Blake & Co.
  4. [www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/La-Nouvelle-Revue-Francaise Éditions Gallimard] pour les années concernées.
  5. Voir la contribution d'Yves Bonnefoy sur le site de la revue Nu(e), numéro 56, octobre 2014.
  6. Voir sur Poezibao.
  7. Entretiens des 20 février 2012 et 27 février 2012.
  8. Voir sur le site de la revue Nu(e).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]