Mathieu Bénézet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bénézet.
Mathieu Bénézet
Mathieu-benezet.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Mathieu Bénézet, né le [1] à Perpignan (Pyrénées-Orientales) et mort le [2] à Paris, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'écrivain[modifier | modifier le code]

Son œuvre littéraire est protéiforme. Reconnu avant tout comme un des poètes les plus importants de sa génération, il est l'auteur aussi de nombreux essais, textes en prose (mêlant création et réflexions) et romans. Il interroge chaque discipline qu'il investit. Il développe aussi bien des formes élégiaques, lyriques, les poèmes brefs ou en longues laisses, le poème dramatique, etc. Jamais didactique (plutôt bouleversante parce que bouleversée), sa poésie est traversée par ses réflexions esthétiques ou philosophiques.

Marqué, jeune homme, par sa rencontre avec André Breton et Louis Aragon, son travail tente une synthèse entre leurs œuvres respectives. Profondément singulier, ce travail offrira dès ses premiers livres une voie nouvelle. Son influence sera considérable comme il jouera un rôle central dans les années 70 et 80 avec des poètes comme Jacques Dupin ou Anne-Marie Albiach. Son amour de la poésie commanda ses avancées dans ses domaines et ses soutiens multiples manifestés tant comme éditeur et essayiste qu'en tant qu'homme de radio.

En 2013, il reçoit le Grand prix de poésie de l'Académie française pour l’ensemble de son œuvre poétique.

L'éditeur et l'homme de radio[modifier | modifier le code]

Il a créé plusieurs revues, telles que Empreintes (1963-1965), Première Livraison (avec Philippe Lacoue-Labarthe) et Digraphe (de 1976 à 1981, avec Jean Ristat).

Il a été éditeur chez Flammarion, Seghers, Éditions du Rocher et Comp'Act.

D'autre part, il a dirigé plusieurs émissions sur France Culture, dont Entre-revues et, jusqu'en 2009, Reconnaissance à....

Publications[modifier | modifier le code]

  • L’Histoire de la peinture en trois volumes, Gallimard, 1968, préfacé par Aragon
  • Biographies, Gallimard, 1970, réédition Al Dante, 2003
  • Où les figures s’attardent, collages de Raquel, Orange Export Ltd., 1976
  • Dits et récits du mortel, Ménippée, Flammarion, 1976
  • " La guerre commence…", Orange Export Ltd., 1977
  • L’Imitation de Mathieu Bénézet, mélodrame, Flammarion, 1978
  • Ce qui te reste de Bry-sur-Marne, Orange Export Ltd., 1978
  • La Fin de l’homme, roman inachevé, Flammarion, 1979
  • Ceci est mon corps, 1, mélange, Flammarion, 1979
  • En résumant ma tristesse, sérigraphies de Raquel, Passage, 1981
  • Pantin, canal de l’Ourcq, roman, Flammarion, 1981
  • Choses parmi les choses, essai de voir, Ubacs, 1984
  • Le Travail d’amour, poésie, Flammarion, 1984
  • Ceci est mon corps, 2, miscellanées, Flammarion, 1986
  • Roman journalier, prose, Flammarion, 1987
  • Votre solitude, poésie, Éditions Seghers, 1988
  • L’Instant d'une quantité de parole, récit, Éd. Comp'Act, 1988
  • Les XXXX suivi de Trente-Neuf Quatrains, poésie, Éd. Comp'Act, 1990
  • Ubacs. Numéro 10. Mathieu Bénézet, Éditions Ubacs, Rennes, 1991
  • L’Océan jusqu’à toi, rime, Flammarion, 1994
  • Ode à la poésie, Éd. William Blake and Co, 1996
  • André Breton, rêveur définitif, essai de lire, Éditions du Rocher, 1996
  • Simples considérations. Considérations simple, avec Alain Coulange, Éd. du Rocher, 1997
  • Eh ! L’homme qui fait des hommes..., essai de voir, Adélie, 1997
  • Détails apostilles, Flammarion, 1998
  • Orphée, imprécation, Éd. Le Bel Aujourd'hui, 1998
  • 'L’instant d’une quantité de parole, récit, Éditions Comp’Act, 1998
  • Moi, Mathieu Bas-Vignons, fils de..., roman, Actes Sud, 1999
  • L’Aphonie de Hegel, poésie, Obsidiane, 2000
  • L’Homme au jouet d’enfant, Ubacs, 2000
  • Naufrage, naufrage, roman, Léo Scheer, 2002
  • Le Roman de la langue, essai, suivi de Écrire encore, 1997, Horlieu, 2002
  • Images vraies, petit roman, le préau des Collines, 2003
  • Tancrède, roman, Léo Scheer, 2004
  • Ceci est mon corps, mélanges & miscellanées, Flammarion/Léo Scheer, 2005
  • La Terrasse de Leopardi, Propos 2, 2007
  • Ne te confie qu’à moi, Flammarion, 2008
  • Jeunesse & Vieillesse & Jeunesse, Obsidiane, 2009
  • Après moi, le déluge, Léo Scheer, 2009
  • Pourquoi ce corps que je n’ai pas, Fissile, 2009
  • Il vient d'un enfant dans un autre livre, L’arachnoïde, 2010
  • H. O. ou Hamlet omelette, Léo Scheer, 2011
  • Le Roman des revues, essai, Ent'revues, 2012
  • La Chemise de Pétrarque, Obsidiane, 2013
  • Premier Crayon, Flammarion, 2014
  • Les Mêmes, désolées, Fissile, 2014
  • Le Ciel c'est l'accident, L'arachnoïde, 2014
Anthologies
  • Et nous n’apprîmes rien : poésie (1962-1979), Flammarion, 2002
  • Mais une galaxie, une anthologie, 1977-2000, Obsidiane & le Temps qu’il fait, 2005 (Prix Artaud)
  • Œuvre, 1965-2010, collection « Mille & une pages », Flammarion, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bénézet, Mathieu », notice d'autorité personne n° FRBNF11891196, catalogue Bn-Opale Plus, Bibliothèque nationale de France, créée le 11 octobre 1977, modifiée le 8 juin 2006
  2. Mort du poète Mathieu Bénézet, Le Monde, 12 juillet 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]