Jean-Jacques Nattiez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Jacques Nattiez
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Nationalité
Activités
musicologue, philosophe, ethnomusicologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Distinctions

Jean-Jacques Nattiez est un littéraire, musicologue et sémiologue français né le à Amiens, en France.

Promoteur d'une sémiologie de la musique, il est actuellement enseignant à l'Université de Montréal. Il a principalement étudié la sémiologie avec Georges Mounin, Jean Molino et Nicolas Ruwet, avant d'appliquer les concepts de cette discipline à la musique.

Il a également publié en 1968 un livre sur Fidel Castro quelque temps avant ses débuts à l'Université de Montréal.

Il s'est particulièrement attaché aux écrits théoriques et aux œuvres du compositeur et chef d'orchestre Pierre Boulez.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Nattiez, Wagner androgyne, Paris, Christian Bourgois Éditeur, 1990, 415 p. (ISBN 2-267-00707-X)
  • Jean-Jacques Nattiez, Le Combat de Chronos et d’Orphée, Paris, Christian Bourgois Éditeur, 1993, 242 p. (ISBN 2-267-01166-2)
  • Jean-Jacques Nattiez, Proust musicien, Paris, Christian Bourgois Éditeur, 1999, 187 p. (ISBN 2-267-01484-X)
  • Jean-Jacques Nattiez, La musique, les images et les mots, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Fides, coll. « Métissages »,‎ 2010 (ISBN 978-2762130188)
  • Jean-Jacques Nattiez, Musiques, une encyclopédie pour le XXIème siècle, Actes Sud, coll. « Cité de la musique »,‎ 2003 (ISBN 978-2742742042) ouvrage collectif de référence en 5 tomes
  • Jean-Jacques Nattiez, Wagner antisémite, Paris, Christian Bourgois Éditeur, 2015, 720 p. (ISBN 978-2-267-02903-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]