André Gaudreault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Gaudreault
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

André Gaudreault (Québec (ville), 23 avril 1952 - ) est un chercheur québécois en études cinématographiques, spécialisé en histoire et théorie du cinéma. L'un des chefs de file des études sur le cinéma des premiers temps, il est professeur titulaire à l'Université de Montréal, après avoir enseigné à l'Université Laval. Il fonde le Centre de Recherche sur l’Intermédialité (CRI) en 1997, et le dirigera jusqu’en 2005. Il est en outre directeur du GRAFICS (Groupe de recherche sur l'avènement et la formation des institutions cinématographique et scénique) depuis 1992, et de la revue CiNéMAS depuis 1999. Il fut l'un des cinq cofondateurs et premier président élu de Domitor, l'Association internationale pour le développement de la recherche sur le cinéma des premiers temps. Il a fondé avec Denis Héroux en 2007 l'Observatoire du cinéma au Québec, un carrefour universitaire qui vise à encourager les échanges et les partenariats entre les intervenants issus de la pratique du cinéma au Québec et ceux qui se consacrent à l'étude du cinéma, tout en favorisant l'avenir de la relève. Il est par ailleurs directeur de la section canadienne du partenariat international de recherche TECHNÈS. Il est également titulaire de la chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques.

Il est coauteur avec Tom Gunning d'un texte célèbre sur l'historiographie du cinéma : "Le cinéma des premiers temps: un défi à l'histoire du cinéma?"[1].

En 1999, il réédite (Paris/Québec, Armand Colin/Éditions Nota Bene) son ouvrage le plus connu, Du littéraire au filmique. Système du récit[2], préfacé par Paul Ricœur et traduit en italien, en anglais, chinois et espagnol.

Après avoir complété une majeure en histoire de l'art et une mineure en cinéma en 1975 à l'Université Laval de Québec, il mène une recherche sur le film La vie d'un pompier américain (1903) qui lui permet d'obtenir l'équivalence d'un diplôme de maîtrise et complète par la suite, en 1983, un doctorat en cinéma à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.

Il a été, ou est toujours, membre de divers comités éditoriaux, au rang desquels on peut citer : Les Cahiers de la Cinémathèque (Perpignan, France), Sociétés & Représentations (Université Paris 1, France), Film History (American Museum of the Moving Image, New York), Archivos de la Filmoteca (Valencia, Spain), Living Pictures. The Journal of the Popular and Projected Image Before 1914 (UK), Cinema & Cie (Universite degli Studi di Udine, Italy), Recherches en communication (Université catholique de Louvain, Belgium), 1895 – Revue de l’Association française de recherche sur l’histoire du cinéma (Paris, France).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Gaudreault et Philippe Marion, The End of Cinema? A Medium in Crisis in the Digital Age, New York, Columbia University Press, 2015, 240 p. Livre accompagné d’un supplément Web, à l’adresse theendofcinema.com.
  • André Gaudreault et Philippe Marion, La fin du cinéma ? Un média en crise à l’ère du numérique, Paris, Armand Colin, 2013, 280 p. Livre accompagné d’un supplément Web, à l’adresse finducinema.com.
  • André Gaudreault et Philippe Marion, The Kinematic Turn: Film in the Digital Era and its Ten Problems, Caboose, Montréal, 2012, 51 p.
  • André Gaudreault, Film and Attraction. From Kinematography to Cinema, Urbana, U. of Illinois Press, 2011, 207 p. Paru en français et en italien.
  • André Gaudreault, Cine y Literatura. Narracíon y mostración en el relato cinematográfico [Du littéraire au filmique], México, Ediciones Educacion y Cultura/UNARTE, 2011, 275 p. Paru en français, en italien, en anglais et en chinois.
  • André Gaudreault, Cong Wen Xue Dao Ying Pian : Xu Shi Ti Xi [Du littéraire au filmique], The Commercial Press, Beijing, 2010, 248 p. Paru en français, en italien, en anglais et en chinois.
  • André Gaudreault, From Plato to Lumière: Narration and Monstration in Literature and Cinema [Du littéraire au filmique], Toronto, U. of Toronto Press, 2009, 225 p. Paru en français, en italien, en anglais et en chinois.
  • André Gaudreault et François Jost, A narrativa cinematográfica [Le récit cinématographique], Presses de l’U. de Brasilia, 2009, 250 p. Paru en français, en espagnol, en coréen et en chinois.
  • André Gaudreault, Cinéma et attraction. Pour une nouvelle histoire du cinématographe, Paris, CNRS, 2008, 252 p. Version augmentée d’un livre déjà paru en italien.
  • André Gaudreault et François Jost, Shen Me Shi Dian Ying Xu Shi Xue [Le récit cinématographique], The Commercial Press, Beijing, 2005. Paru en français, en espagnol, en coréen et en chinois.
  • André Gaudreault, Cinema delle origini. O della « cinematografia-attrazione », Milano, Il Castoro, 2004, 166 p.
  • André Gaudreault et François Jost, Yeong wa seo sul hak [Le Récit cinématographique], Séoul, Shinwon/Dongmooson, 2002, 249 p. Paru en français, en espagnol, en coréen et en chinois.
  • André Gaudreault, Dal letterario al filmico. Il sistema del racconto, Torino, Lindau, 2000, 240 p. Paru en français, en italien, en anglais et en chinois.
  • André Gaudreault, Du littéraire au filmique. Système du récit, Paris/Québec, Armand Colin/Éditions Nota bene, 1999, 200 p. Édition revue et augmentée. Nouvelle postface : « Le cinéma : entre littérarité et intermédialité », p.169-183. Paru en français, en italien, en anglais et en chinois.
  • André Gaudreault et François Jost, El relato cinématográfico. Cine y narratología, Barcelona/Buenos Aires/Mexico, Ediciones Paidós, 1995, 172 p. Paru en français, en espagnol, en coréen et en chinois.
  • André Gaudreault et François Jost, Le Récit cinématographique, Paris, Nathan, 1990, 160 p. Paru en français, en espagnol, en coréen et en chinois.
  • André Gaudreault, Du littéraire au filmique. Système du récit, Paris/Québec, Méridiens Klincksieck/Presses de l’Université Laval, 1988, 200 p. Préface de Paul Ricœur. Paru en français, en italien, en anglais et en chinois.

Responsabilités éditoriales[modifier | modifier le code]

  • André Gaudreault et Martin Lefebvre (dir.), Techniques et technologies. Modalités, usages et pratiques des dispositifs cinématographiques à travers l’histoire, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, 299 p.
  • André Gaudreault et Laurent Le Forestier (dir.), assistés de Stéphane Tralongo, Méliès, carrefour des attractions, suivi de Correspondance de Georges Méliès (1904-1937), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 464 p. Édition critique des correspondances établie par Jacques Malthête.
  • Nicolas Dulac, André Gaudreault et Santiago Hidalgo (dir.), A Companion to Early Cinema, Malden (MA) et Oxford, Wiley-Blackwell, 2012, 631 p.
  • André Gaudreault (dir.), American Cinema, 1890-1909: Themes and Variations (volume I de la série Screen Decades: American Culture/American Cinema), New Brunswick, Rutgers University Press, 2009, 268 p.
  • André Gaudreault, Catherine Russell et Pierre Véronneau (dir.), Le Cinématographe, nouvelle technologie du XXe siècle/The Cinema, A New Technology for the 20th Century, Lausanne, Payot Lausanne, 2004, 398 p.
  • François Albera, Marta Braun et André Gaudreault (dir.), Arrêt sur image, fragmentation du temps. Aux sources de la culture visuelle moderne / Stop Motion, Fragmentation of Time. Exploring the Roots of Modern Visual Culture, Lausanne, Payot Lausanne, 2002, 353 p.
  • André Gaudreault et Jean-Pierre Sirois-Trahan (anthologie réunie, annotée et commentée par), La Vie ou du moins ses apparences. Émergence du cinéma dans la presse de la Belle Époque, Montréal, Cinémathèque québécoise/GRAFICS, 2002, 87 p.
  • André Gaudreault et François Jost (dir.), « La croisée des médias », Sociétés & Représentations, Paris, Publications de la Sorbonne, No 9, 2000, 333 p.
  • André Gaudreault, Germain Lacasse et Isabelle Raynauld (dir.), Le Cinéma en histoire. Institution cinématographique, réception filmique et reconstitution historique, Paris/Québec, Méridiens Klincksieck/Nota Bene, 1999, 348 p.
  • Claire Dupré La Tour, André Gaudreault et Roberta Pearson (dir.), Le Cinéma au tournant du siècle/Cinema at the Turn of the Century, Québec/Lausanne, Nota Bene/Payot Lausanne, 1999, 387 p.
  • André Gaudreault et Thierry Groensteen (dir.), La Transécriture. Pour une théorie de l’adaptation, Québec/Angoulême, Nota Bene/Centre national de la bande dessinée et de l’image, 1998, 280 p.
  • André Gaudreault, Germain Lacasse et Jean-Pierre Sirois-Trahan (dir.), Au pays des ennemis du cinéma... Pour une nouvelle histoire des débuts du cinéma au Québec, Québec, Nuit Blanche éditeur, 1996, 215 p.
  • André Gaudreault et Germain Lacasse (dir.), « Le bonimenteur de vues animées/The Moving Picture Lecturer », Iris, Revue de théorie de l’image et du son, No 22, Paris/Iowa City, automne 1996, 259 p.
  • André Gaudreault et Philippe Marion (dir.), « Documentaire/fiction », CiNéMAS, Revue d’études cinématographiques, Vol. 4, No 2, Montréal, hiver 1994, 185 p.
  • André Gaudreault (dir.), Pathé 1900. Fragments d’une filmographie analytique du cinéma des premiers temps, Paris/Québec, Presses de la Sorbonne Nouvelle/Presses de l’Université Laval, 1993, 276 p. En collaboration avec Tom Gunning et Alain Lacasse.
  • Roland Cosandey, André Gaudreault et Tom Gunning (dir.), Une invention du diable? Cinéma des premiers temps et religion/An Invention of the Devil? Religion and Early Cinema, Lausanne/Québec, Payot Lausanne/Presses de l’Université Laval, 1992, 383 p.
  • Jacques Aumont, André Gaudreault et Michel Marie (dir.), Histoire du cinéma. Nouvelles approches, Paris, Publications de la Sorbonne, 1989, 205 p.
  • Marie Carani, André Gaudreault, Pierre Ouellet et Fernand Roy (dir.), « Le point de vue fait signe », Protée, Vol. XVI, No 1-2, Chicoutimi, Université du Québec à Chicoutimi, hiver-printemps 1988, 246 p.
  • André Gaudreault (dir.), Ce que je vois de mon ciné... La représentation du regard dans le cinéma des premiers temps, Paris, Méridiens Klincksieck, 1988, 180 p.
  • André Gaudreault (dir.), « Archives, Document, Fiction : Film before 1907/Le cinéma avant 1907 », Iris, Vol. II, No 1, Paris, Analeph, 1er semestre 1984, 152 p.
  • André Gaudreault, Jacques Malthête et Madeleine Malthête-Méliès (dir.), « Propos sur les vues animées », Les dossiers de la Cinémathèque, No 10, Montréal, Cinémathèque québécoise, 1982, 68 p.
  • André Gaudreault (dir.), « Filmographie analytique/Analytical Filmography », Cinema 1900-1906 : An Analytical Study, Vol. 2, Bruxelles, Fédération Internationale des Archives du Film, 1982, 293 p.
  • François Baby et André Gaudreault (dir.), « Cinéma et récit », Études littéraires, vol. XIII, no 1, Québec, Presses de l’Université Laval, avril 1980, 244 p.
  • André Gaudreault (dir.), « Le cinéma des premiers temps », Les Cahiers de la Cinémathèque, No 29, Perpignan, hiver 1979, 185 p.

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 2014 - Récipiendaire du Prix André-Laurendeau, une distinction remise par l'Association francophone pour le savoir – Acfas, destinée à une personne s’étant illustrée dans le domaine des sciences humaines.
  • 2014 - Élu fellow de la Société royale du Canada (division des lettres et sciences humaines de l’Académie des arts, des lettres et des sciences humaines), en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la vie intellectuelle du Canada.
  • 2013 - Guggenheim Fellowship de la John Simon Guggenheim Memorial Foundation pour récompenser une production scientifique exceptionnelle d'un chercheur.
  • 2010 - Membre du comité d'honneur de la revue savante Nouvelles Vues
  • 2010 - Prix international Jean-Mitry (décerné annuellement par le Festival international Giornate del Cinema Muto à Pordenone, (Italie), pour récompenser l’implication d’un chercheur dans l’avancement et la mise en valeur du cinéma muet).
  • 2010 - Invité par l’Association canadienne des études cinématographiques à donner la 2010 Martin Walsh Memorial Lecture à Concordia University, un événement tenu depuis 1978.
  • 1996 - Bourse Killam de recherche (Conseil des Arts du Canada).
  • 1994 - Prix AQEC-Olivieri (Association québécoise des études cinématographiques - Librairie Olivieri) du meilleur livre québécois de l’année relatif au cinéma pour Pathé 1900. Fragments d’une filmographie analytique du cinéma des premiers temps.

Professeur invité dans les institutions suivantes[modifier | modifier le code]

  • Université Lumière Lyon 2, 2017
  • Université Paris-Est, France, 2014;
  • Benemérita Universidad Autónoma de Puebla, Mexique, 2013;
  • National University of the Arts, Taipei, Taiwan, 2012;
  • Université Paris-Est Marne-la-Vallée, France, 2011;
  • Université de Lausanne, Suisse, 2011 et 2010;
  • Université Rennes 2, France, 2011 ;
  • Universidade Santiago de Compostela, Espagne, 2008 ;
  • Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, France, 2009, 2008, 2007 et 1996 ;
  • École européenne supérieure de l’image, France, 2007 ;
  • École normale supérieure, France, 2006 ;
  • Universidad de Buenos Aires, Argentine, 2003 ;
  • Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne), France, 1998-1999 ;
  • Università di Bologna, Italie, 1996-1997;
  • Nordic Academy for Advanced Study, Vatnahalsen, Norvège, 1995;
  • Universidade de São Paulo, Brésil, 1990.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 1. « Le cinéma des premiers temps : un défi à l’histoire du cinéma? », Histoire du cinéma. Nouvelles approches, Jacques Aumont, André Gaudreault et Michel Marie (dir.), Paris, Publications de la Sorbonne, 1989, p. 49-63
  2. 2. Du littéraire au filmique. Système du récit, Paris/Québec, Méridiens Klincksieck/Presses de l’Université Laval, 1988, 200 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]