Jacques Bonne-Gigault de Bellefonds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellefonds (homonymie).
Jacques-Bonne Gigault de Bellefonds
Image illustrative de l'article Jacques Bonne-Gigault de Bellefonds
Mgr de Bellefonds
Biographie
Naissance
Beaumont-la-Ronce
Décès (à 48 ans)
Paris
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Par le card. Melchior de Polignac
Archevêque de Paris
Duc de Saint-Cloud et pair de France
Archevêque d'Arles
Évêque de Bayonne

Orn ext archevêque duc et pair.svg
Blason fam fr Gigault de Bellefonds.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jacques Bonne-Gigault de Bellefonds, né au château de Montifray à Beaumont-la-Ronce (Indre-et-Loire) le et mort le , est un prélat français.

Il fut évêque de Bayonne du 8 octobre 1735 au 20 août 1741, archevêque d'Arles de 1741 à 1746, puis archevêque de Paris du 14 mars au 20 juillet 1746. Il fut également duc de Saint-Cloud en 1746 et pair de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se signale par son opposition constante aux jansénistes, qui sont soulagés par son décès moins de quatre mois après son accession à l'archevêché de Paris. Quelques jours avant de mourir de la petite vérole, il condamne, au nom de la religion, les Pensées philosophiques de Diderot.

Il est inhumé à Notre-Dame de Paris.

Armoiries[modifier | modifier le code]

D'azur au chevron d'or accompagné de trois losanges d'argent.[1]

Lignée épiscopale[modifier | modifier le code]

  1. Mgr l'archevêque Jacques-Bonne Gigault de Bellefonds (1736) ;
  2. S.E. Melchior de Polignac (1726) ;
  3. S.S. Pietro Francesco (Vincenzo Maria) Orsini de Gravina, O.P. (1675) ;
  4. S.E. Paluzzo Paluzzi Altieri Degli Albertoni (1666) ;
  5. S.E. Ulderico Carpegna (1630) ;
  6. S.E. Luigi Caetani (1622) ;
  7. S.E. Ludovico Ludovisi (1621) ;
  8. Mgr l'archevêque Galeazzo Sanvitale (it) (1604)
  9. S.E. Girolamo Bernerio, O.P. (1586) ;
  10. S.E. Giulio Antonio Santorio (1566) ;
  11. S.E. Scipione Rebiba ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]