Hoshi (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hoshi
Description de cette image, également commentée ci-après
Hoshi en 2022.
Informations générales
Nom de naissance Mathilde Gerner
Naissance (25 ans)
Versailles, Yvelines
(France)
Activité principale Auteure-compositrice-interprète
Genre musical Chanson française, pop-rock
Instruments Voix, guitare, piano
Années actives Depuis 2017
Labels Jo & Co

Mathilde Gerner, dite Hoshi, est une auteure-compositrice-interprète française, née le à Versailles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et enfance[modifier | modifier le code]

Mathilde Gerner naît le à Versailles et grandit à Montigny-le-Bretonneux[1], dans la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines[2]. Elle commence le piano à l'âge de six ans et la guitare à quinze ans[3]. À la même époque, elle écrit ses premières chansons[3].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Hoshi fait ses premiers pas dans la musique avec le groupe amateur TransyStory formé en . Elle est en classe de seconde et assure le chant, les claviers ainsi que la guitare rythmique[4] dans ce quartet qui se produit occasionnellement dans les salles municipales de Montigny-le-Bretonneux[5]. Le groupe joue notamment Lou, sa première composition enregistrée[6]. En parallèle, elle se présente seule et remporte en le concours Jeunes Talents, c’est maintenant ! organisé par le conseil municipal de sa ville[7]. Elle est repérée à cette occasion par Marc Isacco alors responsable d'une section musicale de Montigny qui lui permet de rencontrer des artistes établis et de jouer dans des salles plus grandes[1],[8]. TransyStory se sépare fin 2012 et Hoshi poursuit seule son parcours musical.

Passionnée par la culture japonaise, elle choisit comme nom de scène Hoshi Hideko[9],[10] puis simplement Hoshi (?) qui signifie « étoile » en japonais[3],[note 1]. Elle n'a toutefois jamais pu se rendre au Japon à cause de la maladie de Menière dont elle est atteinte, qui lui cause des vertiges et l'empêche de prendre l'avion[12].

Elle se fait connaître en publiant des reprises sur Internet et obtient le soutien du label Styiens. En 2015, à 18 ans, elle est repérée par le directeur de casting de l'émission The Voice et passe les auditions avec succès mais elle décide d'arrêter lorsque la production lui impose une chanson[9].

Elle quitte le lycée et se consacre alors entièrement à la musique en se produisant dans la rue[13],[14]. En 2014, elle participe à l'émission Rising Star sur la chaîne M6 mais elle échoue à se qualifier avec sa reprise de Mistral gagnant[15]. Elle retourne ensuite chanter dans la rue[16], où elle aime tester ses compositions[17], et elle se produit en solo pour des petits concerts[18]. Elle n'est contactée que presque deux ans plus tard par une manageuse qui lui permet de signer sur le label Jo&Co[16],[18].

Accès à la notoriété[modifier | modifier le code]

Le , elle sort son premier single, Comment je vais faire. La chanson et le clip obtiennent un certain succès[3].

Le , elle sort son premier EP intitulé Comment je vais faire[3], sur le label Jo&Co. Il comprend son titre éponyme et sa version acoustique, ainsi que trois morceaux originaux intitulés Manège à trois, En gros tout est gris et Parking sonne.

Le , elle chante en duo la chanson d'Ycare À qui la faute.

Le , elle sort son premier album, Il suffit d'y croire[18]. Elle connaît un premier succès important avec le titre Ta Marinière[19].

En 2020, elle est nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie révélation scène[20].

En 2022, elle interprète sur la scène des Victoires de la musique sa chanson Fais-moi signe dans laquelle elle évoque avec beaucoup d'émotion sa maladie auditive. Elle est saluée d'une standing ovation[21]. Et en cette même année, elle interprète la voix chantée du personnage d'Uta dans le film One Piece: Red qui sort le 6 août 2022 au Japon et le en France.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Hoshi se présente avec la chanteuse Gia Martinelli en sur le tapis rouge des NRJ Music Awards alors qu'elle est sélectionnée pour le prix de la révélation francophone de l'année[22]. En décembre de la même année, elle se dit victime d'un « coming out forcé » après la publication d'un article de Paris Match qui parle de son homosexualité, niant farouchement avoir tenu les propos rapportés[23].

Atteinte de pertes d'audition depuis l'enfance, elle apprend lors de sa première tournée qu'elle souffre de la maladie de Menière[24]. Elle l'évoque dans une interview en février 2020[12] puis en parle publiquement en sur le plateau de l'émission C à vous[25].

Style et influences[modifier | modifier le code]

Ses influences sont variées : Jacques Brel[3], Serge Gainsbourg[26], Catherine Ringer[26], Les Rita Mitsouko[26], Noir Désir[3], Léo Ferré[26], The Cranberries[27], Patti Smith[3], Janis Joplin[28], Izïa Higelin[28] et Nirvana[3]. On remarque une aisance particulière pour les métaphores et autres figures de style dans ses chansons.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Année Single Classement des ventes Certification Album
France[29] Belgique (Wallonie)[30]
2017 Comment je vais faire
(single puis EP)
91 Tip: 30 Il suffit d'y croire
2018 Ta marinière 9 Tip: 9 Drapeau de la France France : Disque de platine Platine[31]
2019 Je vous trouve un charme fou (en duo avec Gaëtan Roussel) 53 Tip: 19 Drapeau de la France France : Disque d'or Or[31]
Amour censure 15 6 Drapeau de la France France : Disque d'or Or[31] Sommeil levant
2020 SQY
Enfants du danger Tip: 28
Marche ou rêve 200
2021 Et même après je t'aimerai 183[32] Drapeau de la France France : Disque d'or Or[31] Étoile flippante
Allez là
Il était une toi
J'te pardonne

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Organisateur(s) Prix Résultat
2018 NRJ Music Awards Révélation francophone de l'année Nomination
2020 Victoires de la musique Révélation scène Nomination
2020 La Chanson de l'année Chanson Amour censure Nomination
2021 NRJ Music Awards Artiste féminine francophone de l'année Nomination
2022 Victoires de la musique Artiste interprète féminine Nomination

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle explique dans une entrevue donnée en octobre 2014 avoir choisi le pseudonyme d'Hoshi avant même la formation de TransyStory. Elle ajoute qu'elle a accolé le nom Hideko simplement pour pouvoir identifier ses comptes sur les réseaux sociaux et que son nom de scène est simplement Hoshi[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Hoshi, étoile montante à Montigny », L'Ignymontain, no 142,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  2. Virgin Radio Officiel, « L'interview de HOSHI - Le Lab Virgin Radio », sur YouTube, (consulté le )
  3. a b c d e f g h et i Vincent Kheng, « Interview : Rencontre avec Hoshi », sur just-music.fr, .
  4. « Biographie de l'artiste Hoshi de la communauté ZicMeUp », sur www.zicmeup.com (consulté le )
  5. Philippe Chauveau-Beaubaton, « Hoshi Hideko, la chanteuse tout droit sortie d’un manga ! », sur LA LIBRE GAZETTE, (consulté le )
  6. Hoshi, Lou (ma compo) en live, (lire en ligne)
  7. « Hoshi, étoile montante à Montigny », L'Ignymontain, no 111,‎ , p. 7 (lire en ligne)
  8. Nicolas Gervais, « Hoshi la voix du succès », Sqy Mag, no 12,‎ , p. 23 (lire en ligne, consulté le )
  9. a et b Damien Mercereau, « The Voice : un talent tourne le dos aux auditions à l'aveugle », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le )
  10. Reizak, « Les Découvertes Du Mouton -Hoshi Hideko », sur Error404, (consulté le )
  11. Reizak, « INTERVIEW-404 Hoshi », sur Error404, (consulté le )
  12. a et b « Hoshi: l'amour de l'amour », sur artisterevelation.com, (consulté le ).
  13. Clémence Duranton, « Hoshi : "La musique m’a aidée à me créer des repères" », sur parismatch.com (consulté le )
  14. Tanneguy de Kerpoisson, « Retenez bien son nom : Hoshi, un soleil levant », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Hoshi tente sa chance face au mur de Rising Star », sur leparisien.fr, .
  16. a et b « [Solidarités 2018] Hoshi : « Quand Gaetan Roussel m’a contactée, j’ai halluciné ! » | Infos People », sur Télépro (consulté le )
  17. « La voix de la jeunesse - Hoshi, étoile montante », Le Petit Versaillais, no 55,‎ , p. 5 (lire en ligne, consulté le ).
  18. a b et c Biographie de Hoshi sur Nrj.fr, consulté le 1er mai 2018.
  19. Hoshi : La chanteuse sort enfin son premier album ! sur Aufeminin.fr, consulté le 1er mai 2018.
  20. « Victoires de la Musique 2020 : la liste complète des nominations », sur Télé 7 jours,
  21. https://www.leprogres.fr/culture-loisirs/2022/02/11/victoires-de-la-musique-suivez-la-ceremonie-avec-nous-ce-soir
  22. « Hoshi avec sa compagne aux NRJ Music Awards : Sa belle déclaration d'amour à Mia », sur purepeople.com,
  23. « Hoshi victime d'un "coming out forcé" : la chanteuse pousse un coup de gueule », sur chartsinfrance.net,
  24. « Radio La Première - Vertigo. L'invitée: Hoshi, "Étoile flippante" », sur Radio télévision suisse, (consulté le )
  25. Juliane Monnin, « Hoshi se livre quant à sa surdité – « Ça ne va aller qu’en s’empirant » » Accès payant, sur 24 heures, (consulté le )
  26. a b c et d Steph Musicnation, « La chanteuse Hoshi vous présente son actualité et ses projets à venir ! », sur La Parisienne Life (consulté le )
  27. « Hoshi : Découvrez son clip "Ta marinière" », sur aufeminin, (consulté le )
  28. a et b « Hoshi / Il suffit d'y croire », sur Lemon, (consulté le )
  29. « Hoshi dans les charts français », sur www.chartsinfrance.net
  30. « Discographie de Hoshi », sur Ultratop.be
  31. a b c et d « Certification Hoshi », sur snepmusique.com
  32. « Tops de la semaine - Top Singles », sur snepmusique.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Hoshi sur le site du label Jo and Co