Hoshi (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Hoshi.
Hoshi
Description de cette image, également commentée ci-après
Hoshi en 2018
Informations générales
Nom de naissance Mathilde Gerner
Naissance (23 ans)
Versailles, Yvelines, France
Activité principale auteure-compositrice-interprète , chanteuse
Genre musical chanson française, rock
Instruments voix, guitare, piano
Années actives depuis 2017
Labels Jo & Co

Mathilde Gerner, dite Hoshi, est une auteure-compositrice-interprète française, née le à Versailles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et enfance[modifier | modifier le code]

Mathilde Gerner naît le à Versailles et grandit à Montigny-le-Bretonneux[1], dans la communauté de communes de Saint-Quentin-en-Yvelines[2]. Elle commence le piano à l'âge de six ans et la guitare à quinze ans[3]. À la même époque, elle écrit ses premières chansons[3].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Hoshi fait ses premiers pas dans la musique avec le groupe amateur TransyStory formé en . Elle est en classe de seconde et assure le chant, les claviers ainsi que la guitare rythmique[4] dans ce quartet qui se produit occasionnellement dans les salles municipales de Montigny-le-Bretonneux[5]. Le groupe joue notamment Lou, sa première composition enregistrée[6]. En parallèle, elle se présente seule et remporte en le concours Jeunes Talents, c’est maintenant ! organisé par le conseil municipal de sa ville[7]. Elle est repérée à cette occasion par Marc Isacco alors responsable d'une section musicale de Montigny qui lui permet de rencontrer des artistes établis et de jouer dans des salles plus grandes[1],[8]. TransyStory se sépare fin 2012 et Hoshi poursuit seule son parcours musical.

Passionnée par la culture japonaise, elle choisit comme nom de scène Hoshi Hideko[9],[10] puis simplement Hoshi qui signifie « étoile » en japonais[3],[note 1]. Elle se fait connaître en publiant des reprises sur Internet et obtient le soutien du label Styiens. En 2013, à 16 ans, elle se fait repérer par le directeur de casting de l'émission The Voice et passe les auditions avec succès mais elle décide d'arrêter lorsque la production lui impose une chanson[9].

Elle quitte le lycée et se consacre alors entièrement à la musique en se produisant dans la rue[12],[13]. En 2014, elle participe à l'émission Rising Star sur la chaîne M6 mais elle échoue à se qualifier avec sa reprise de Mistral gagnant[14]. Elle retourne ensuite chanter dans la rue[15], où elle aime tester ses compositions[16], et elle se produit en solo pour des petits concerts[17]. Elle n'est contactée que presque deux ans plus tard par une manageuse qui lui permet de signer sur le label Jo&Co[15],[17].

Accès à la notoriété[modifier | modifier le code]

Le , elle sort son premier single, Comment je vais faire. La chanson et le clip obtiennent un certain succès[3].

Le , elle sort son premier EP intitulé Comment je vais faire[3], sur le label Jo&Co. Il comprend son titre éponyme et sa version acoustique, ainsi que trois morceaux originaux intitulés Manège à trois, En gros tout est gris et Parking sonne.

Le , elle sort son premier album, Il suffit d'y croire[17]. Elle connaît un premier succès important avec le titre Ta marinière[18].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Hoshi se présente avec la chanteuse Gia Martinelli en sur le tapis rouge des NRJ Music Awards alors qu'elle est nommée pour le prix de la révélation francophone de l'année[19]. En décembre de la même année, elle se dit victime d'un « coming out forcé » après la publication d'un article de Paris Match qui cite des propos qu'elle nie farouchement avoir tenus au sujet de son homosexualité[20].

Style et influences[modifier | modifier le code]

Ses influences sont variées : Jacques Brel[3], Serge Gainsbourg[21], Catherine Ringer[21], Les Rita Mitsouko[21], Noir Désir[3], Léo Férré[21], The Cranberries[22], Patti Smith[3], Janis Joplin[23], Izïa Higelin[23] et Nirvana[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle explique dans une entrevue donnée en octobre 2014 avoir choisi le pseudonyme d'Hoshi avant même la formation de TransyStory. Elle ajoute qu'elle a accolé le nom de famille Hideko simplement pour pouvoir identifier ses comptes sur les réseaux sociaux et que son nom de scène est simplement Hoshi[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Hoshi, étoile montante à Montigny », L'Ignymontain, no 142,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  2. Virgin Radio Officiel, « L'interview de HOSHI - Le Lab Virgin Radio », sur YouTube, (consulté le 22 mai 2018)
  3. a b c d e f g h et i Vincent Kheng, « Interview : Rencontre avec Hoshi », sur just-music.fr, .
  4. « Biographie de l'artiste Hoshi de la communauté ZicMeUp », sur www.zicmeup.com (consulté le 30 août 2019)
  5. Philippe Chauveau-Beaubaton, « Hoshi Hideko, la chanteuse tout droit sortie d’un manga ! », sur LA LIBRE GAZETTE, (consulté le 30 août 2019)
  6. Hoshi, Lou (ma compo) en live, (lire en ligne)
  7. « Hoshi, étoile montante à Montigny », L'Ignymontain, no 111,‎ , p. 7 (lire en ligne)
  8. Nicolas Gervais, « Hoshi la voix du succès », Sqy Mag, no 12,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  9. a et b Damien Mercereau, « The Voice : un talent tourne le dos aux auditions à l'aveugle », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 30 août 2019)
  10. Reizak, « Les Découvertes Du Mouton -Hoshi Hideko », sur Error404, (consulté le 30 août 2019)
  11. Reizak, « INTERVIEW-404 Hoshi », sur Error404, (consulté le 30 août 2019)
  12. Clémence Duranton, « Hoshi : "La musique m’a aidée à me créer des repères" », sur parismatch.com (consulté le 30 août 2019)
  13. Tanneguy de Kerpoisson, « Retenez bien son nom : Hoshi, un soleil levant », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  14. « Hoshi tente sa chance face au mur de Rising Star », sur leparisien.fr, .
  15. a et b « [Solidarités 2018] Hoshi : « Quand Gaetan Roussel m’a contactée, j’ai halluciné ! » | Infos People », sur Télépro (consulté le 30 août 2019)
  16. « La voix de la jeunesse - Hoshi, étoile montante », Le Petit Versaillais, no 55,‎ , p. 5 (lire en ligne, consulté le 2 septembre 2019).
  17. a b et c Biographie de Hoshi sur Nrj.fr, consulté le 1er mai 2018.
  18. Hoshi : La chanteuse sort enfin son premier album ! sur Aufeminin.fr, consulté le 1er mai 2018.
  19. « Hoshi avec sa compagne aux NRJ Music Awards : Sa belle déclaration d'amour à Mia », sur purepeople.com,
  20. « Hoshi victime d'un "coming out forcé" : la chanteuse pousse un coup de gueule », sur chartsinfrance.net,
  21. a b c et d Steph Musicnation, « La chanteuse Hoshi vous présente son actualité et ses projets à venir ! », sur La Parisienne Life (consulté le 26 mars 2019)
  22. « Hoshi : Découvrez son clip "Ta marinière" », sur aufeminin, (consulté le 26 mars 2019)
  23. a et b « Hoshi / Il suffit d'y croire », sur Lemon, (consulté le 26 mars 2019)