Hinsingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Insingen.
Hinsingen
Image illustrative de l'article Hinsingen
Blason de Hinsingen
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Canton Ingwiller
Intercommunalité C.C. de l'Alsace Bossue
Maire
Mandat
Marc Rieger
2014-2020
Code postal 67260
Code commune 67199
Démographie
Gentilé Hinsingeois
Population
municipale
86 hab. (2014)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 57′ 12″ nord, 6° 59′ 33″ est
Altitude Min. 212 m – Max. 251 m
Superficie 2,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Hinsingen

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Hinsingen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hinsingen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hinsingen

Hinsingen est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Depuis 1793, cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe dans la région naturelle de l'Alsace Bossue.

Communes limitrophes de Hinsingen
Sarralbe (Moselle)
Kirviller (Moselle) Hinsingen Bissert
Honskirch (Moselle) Altwiller

Toponymie[modifier | modifier le code]

Heyngesingen en 1328.
Hinsínge en francique rhénan[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Hinsingen fit partie jusqu'en 1793 du comté de Sarrewerden[2]. Ce petit territoire du Saint-Empire romain germanique qui appartenait au XVIIIe siècle aux princes de Naussau-Sarrebruck, n'a été rattaché à la France qu'à la Révolution. Il partagea dès lors le destin mouvementé du département du Bas-Rhin.

Homonymie[modifier | modifier le code]

L'histoire de Hinsingen a parfois été confondue[3] avec celle de Hingsange (Hingsingen) près de Grostenquin en Lorraine. Cette confusion est à l'origine du blason actuel du village où figurent par erreur les armes des Helmstatt qui étaient seigneurs de Hingsange mais qui n'ont jamais possédé Hinsingen.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason d'Hinsingen

Les armes d'Hinsingen se blasonnent ainsi :
« Coupé : au premier de sable à l'aigle naissante d'argent, becquée d'or, lampassée de gueules, au second d'argent au corbeau essorant de sable. »[4].

La moitié supérieure du blason représente l'aigle du comté de Sarrewerden et la moitié inférieure le corbeau de la famille d'Helmstatt. Le choix de faire figurer les armes de cette famille dans le blason du village est à plus d'un titre une erreur particulièrement regrettable. Non seulement les Helmstatt n'ont aucun lien avec Hinsingen (ils étaient seigneurs de Hingsange (Hingsingen) en Lorraine et non de Hinsingen) mais de plus, leur caractère cupide, mesquin et réactionnaire était aux antipodes des idéaux de la République.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Marc Rieger[5]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 86 habitants, en augmentation de 6,17 % par rapport à 2009 (Bas-Rhin : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
114 123 136 160 183 191 149 161 130
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
133 152 161 152 143 132 124 132 129
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
123 113 108 114 115 119 125 110 106
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
120 106 96 96 82 72 84 81 86
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Geoplatt
  2. Albert Ruppersberg: Geschichte der ehemaligen Grafschaft Saarbrücken. Nach Friedrich und Adolf Köllner neubearb. und erw. Auflage, Saarbrücken. Selbstverlag des Kreises und der Städte Saarbrücken , 1903
  3. Peter Beisel: Hinsingen, ein Besitz der Herren von Helmstatt im Elsaß. Villa Biscovesheim Neckarbischofsheim 988-1988. Verein für Heimatpflege Neckarbischofsheim, 1988
  4. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le 24 mai 2009)
  5. [PDF] Liste des maires au 1 avril 2008 sur le site de la préfecture du Bas-Rhin.
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :