Altwiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Altviller dans la Moselle
Altwiller
L'église, construite entre 1723 et 1724.
L'église, construite entre 1723 et 1724.
Blason de Altwiller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin (Strasbourg)
Arrondissement Saverne
Canton Ingwiller
Intercommunalité C.C. de l'Alsace Bossue
Maire
Mandat
Aimé Schreiner
2014-2020
Code postal 67260
Code commune 67009
Démographie
Gentilé Altwillerois, Altwilleroises
Population
municipale
416 hab. (2014)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 55′ 51″ nord, 6° 58′ 51″ est
Altitude Min. 215 m
Max. 266 m
Superficie 16,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Altwiller

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Altwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Altwiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Altwiller

Altwiller est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Depuis 1793, cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe dans la région naturelle de l'Alsace Bossue, à quelques kilomètres à l'ouest de Sarre-Union.

Communes limitrophes de Altwiller
Honskirch et Vittersbourg (Moselle) Hinsingen Bissert
Altwiller Harskirchen
Vibersviller (Moselle) Diedendorf

Écarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

1793 : Altveiller ; 1801 : Attwiler.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des fragments de vases et d'autres pièces gallo-romaines ont été trouvés à Bonnefontaine. Le site est situé sur le passage de la route du sel. Outre les deux annexes de Neuweyershof et le domaine de Bonnefontaine, le village comptait en ses proches environs un hameau disparu, Honkesen-Huntzen.

Altwiller a été déserté au XVe siècle et reconstruit un peu plus loin en 1559 par des huguenots principalement lorrains. Redétruit partiellement par les Croates en 1635, il devient la propriété des Sarrewerden puis des Nassau-Sarrebruck, avec comme chef-lieu le bailliage de Harskirchen. Le village est réuni à la France en 1793[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason d'Altwiller

Les armes d'Altwiller se blasonnent ainsi :
« D'azur au lion coupé d'or et d'argent. »[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 2001 Arthur Schwartz   Général de brigade, commandeur de la légion d'honneur, commandeur de l'ordre national du mérite
2001 2008 Gilbert Schmidt    
mars 2008 2014 Alain Lieb[3]    
mars 2014 en cours Aimé Schreiner DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 416 habitants, en diminution de -1,42 % par rapport à 2009 (Bas-Rhin : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
603 698 702 777 796 821 844 795 809
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
752 756 773 782 775 753 728 767 751
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
712 661 657 641 549 529 509 487 505
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
474 456 416 414 415 399 414 418 416
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le moulin à blé, occupé de la fin du XVIIe au XXe siècle par une seule dynastie de meuniers.
  • La source minérale découverte vers 1603 avait des vertus apéritives, diurétiques et purgatives. Elle donna l'idée en 1816 à un banquier bâlois de construire une station thermale avec château, parc et salle de danse.
  • Le château est édifié entre 1818 et 1822, mais l'exploitation de la station, faute de clientèle, se soldera par un échec. Il vendra le domaine en 1836. Les derniers occupants du château seront les Schlumberger, propriétaires depuis 1878.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :