Portail:Ordre souverain de Malte

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portail Ordre souverain de Malte - 0.png Portail Ordre de Saint-Jean de Jérusalem - 1.png
Portail Ordre souverain de Malte - 2.png

Bienvenue sur le Portail de l'ordre souverain de Malte

Nous vous invitons à découvrir l’ordre souverain de Malte, en fait l’ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte et cela par le biais des articles relatant son histoire et sa hiérarchie. Découvrez comment cet ordre religieux qui a été chassé de l'île de Malte par Bonaparte sur la route de l'Égypte, est apparu au début du XIXe siècle en prenant la suite de l'ordre historique et pourquoi il est redevenu un puissant ordre hospitalier.

Nous tenons à préciser que ce portail ne traite que de l’ordre souverain de Malte à partir de l’abdication de Ferdinand von Hompesch zu Bolheim en 1799 et de sa création officielle le 27 juin 1961, c'est-à-dire qu'il ne traite pas de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Au total, 207 articles lui sont consacrés.

Index thématique
Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte


Croix de Malte.svg Grands maîtres de l'ordre souverain de Malte (à partir de 1879)

L'appropriation de l'ordre historique par Paul Ier lors de l'abdication du grand maître Ferdinand de Hompesch en 1799, la succession refusée par son fils Alexandre Ier et l'élection du comte Nicolas Soltykoff qui assure l'intérim de la charge. Puis, le pape Pie VII nomme au mois de septembre 1802, le bailli Bartolomeo Ruspoli, qui refusera la charge. C'est ensuite la nomination du grand maître Giovanni Battista Tommasi (1803–1805) par le pape Pie VII et c'est le refus de reconnaître l'élection de Fra' Caracciolo par le même pape Pie VII en 1809.

À partir de 1864, l'organisation en « langues » de l'ordre souverain de Malte disparaît au profit de la création d’« associations nationales » ou de « prieurés ». En 1879, le pape Léon XIII rétablit la dignité de grand maître qui était vacante depuis la mort de Tommassi en 1805, il n'y a eu que 7 grands maîtres.

Giovanni Battista Ceschi a Santa Croce • Galeazzo von Thun und Hohenstein • Ludovico Chigi Albani della Rovere • Angelo de Mojana di Cologna • Andrew Bertie • Matthew Festing • Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto

Croix de Malte.svg Lieutenants du grand maître de l'ordre souverain de Malte

Innico Maria Guevara-Suardo • André Di Giovanni y Centelles • Antoine Busca • Carlo Candida • Philippe di Colloredo-Mels • Alessandro Borgia • Pio Franchi de Cavalieri • Antonio Hercolani Fava Simonetti • Ernesto Paterno Castello di Carcaci • Giancarlo Pallavicini

Croix de Malte.svg Dignitaires de l'ordre souverain de Malte

Albrecht von Boeselager • Ludwig Hoffmann von Rumerstein • Dominique de La Rochefoucauld-Montbel • Janos Esterhazy de Galantha • Jean-Pierre Mazery • Raymond Burke • Jean Laffitte (évêque) • etc.

Croix de Malte.svg Personnes liées à l'ordre souverain de Malte

Jean XXIII • Léon XIII • Nicola Canali • Pie XII • etc.

Croix de Malte.svg Membres de l'ordre souverain de Malte

Albert II (prince de Monaco) • Albert II (roi des Belges) • Valéry Giscard d'Estaing • Antoine de Ligne • Eugène Ier de Ligne • Michel Ier (roi de Roumanie) • Estelle Satabin • Alexandre Colonna Walewski • etc.


Insignia Malta Order Sovereign Military Order of Malta.svg Organisation

Œuvres hospitalières françaises de l'ordre de Malte • Comité international de l'ordre de Malte • Comité hospitalier international de l'ordre de Malte • Malteser International • etc.

Insignia Malta Order Sovereign Military Order of Malta.svg Symbolique hospitalière

Croix de Malte (symbole)

Portails associés