Hereclean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hereclean
RO SJ Guruslau (3).jpg
Nom local
(ro) HerecleanVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Hereclean (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
71,63 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
665 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Hereclean jud Salaj.png
Démographie
Population
3 575 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
49,9 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Francisc Dobrai (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
457165Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Hereclean (Haraklány en hongrois) est une commune roumaine du județ de Sălaj, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Hereclean est située dans le centre-ouest du județ, dans le bassin de la rivière Zalău, affluent de la Crasna, à 10 km au nord-ouest de Zalău, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des six villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Badon (660) ;
  • Bocșița (146) ;
  • Dioșod (1 007) ;
  • Guruslău (610) ;
  • Hereclean (442), siège de la commune ;
  • Panic (897).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la commune date de 1415 sous le nom hongrois de Haraklány.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire.

Le a eu lieu près du village de Guruslău, une bataille entre Michel Ier le Brave (Mihai Viteazul), allié aux Autrichiens et Sigismond Ier Báthory pour la possession de la Transylvanie. Cette bataille, qui fut remportée par Mihai Viteazul ne lui profita pas car il fut assassiné peu après par son allié Giorgio Basta.

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Hereclean intègre le comitat de Szilágy (Szilágymegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Hereclean compte 13 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Francisc Dobrai (UDMR) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 6
Parti démocrate-libéral (PD-L) 2
Parti social-démocrate (PSD) 2
Parti national libéral (PNL) 1
Parti conservateur 1
Parti civique hongrois 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait 1 773 Roumains (39,30 %) et 2 732 Hongrois (60,55 %)[1].

En 1930, on dénombrait 1 908 Roumains (39,39 %), 2 892 Hongrois (59,70 %), 14 Juifs (0,29 %) et 29 Tsiganes (0,60 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 2 350 Roumains (39,26 %) côtoyaient 3 602 Hongrois (60,17 %) et 34 Tsiganes (0,57 %)[1].

En 2002, la commune comptait 1 431 Roumains (38,03 %), 2 301 Hongrois (61,16 %) et 30 Tsiganes (0,79 %)[4]. On comptait à cette date 1 382 ménages et 1 591 logements[5].

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1920 1930 1941 1956 1966
3 2813 5854 1034 5124 2184 8445 3785 9865 031
1977 1992 2002 2007 - - - - -
4 6113 9433 7623 596[6]-----

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture (vergers, vigne, légumes) et l'exploitation des forêts.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Hereclean est située sur la route nationale DN1F (Route européenne 81) Zalău-Satu Mare à son embranchement avec la route nationale DN1H qui se dirige vers Șimleu Silvaniei.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Hereclean est desservie par la ligne de chemin de fer Zalău-Sărmășag-Carei.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église de Bocșița
  • Bocșița, église orthodoxe en bois des Saints Archanges (Sf. Arhangeli) du XVIIIe siècle[7].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carte interactive du județ de Sălaj

Notes et références[modifier | modifier le code]