Bocșa (Sălaj)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bocșa.
Bocșa
Blason de Bocșa
Héraldique
Le Musée de Bocșa
Le Musée de Bocșa
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Județ RO Județul Sălaj COA.svg Sălaj
Maire
Mandat
István Demyen (d)
depuis
Code postal 457 045
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 3 206 hab. ()
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 17′ 49″ nord, 22° 55′ 26″ est
Altitude 183 m
Superficie 4 734 ha = 47,34 km2
Fuseau horaire +02:00 (heure d'hiver)
+03:00 (heure d'été)
Divers
Fondation 1349
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Bocșa

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Bocșa

Bocșa (en hongrois Oldhbaksa) est une commune roumaine du județ de Sălaj, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de Bocșa dans le județ de Sălaj.

La commune de Bocșa est située dans le nord-ouest du județ, dans la vallée de la rivière Zalău, affluent de la Crasna, dans les collines de Măgurii, à 18 km au nord-ouest de Zalău, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des quatre villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Bocșa (1 014), siège de la commune ;
  • Borla (15 282) ;
  • Câmpia (269) ;
  • Sălăjeni (598).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la commune date de 1349 sous le nom de baxa.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire.

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Bocșa intègre le comitat de Szilágy (Szilágymegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Bocșa compte 13 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Ioan Barou (PNL) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Parti national libéral (PNL) 5
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 5
Parti démocrate-libéral (PD-L) 2
Parti social-démocrate (PSD) 1

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.  %±
1880 2 564
1900 3 052
1910 3 264 6,9%
1930 3 620 10,9%
1941 4 000 10,5%
1956 4 109
1966 3 982 -3,1%
1977 4 090 2,7%
1992 3 632 -11,2%
2002 3 463 -4,7%
2011 3 206 -7,4%

Ethnies[modifier | modifier le code]

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait 2 000 Roumains (61,3 %) et 1 240 Hongrois (38 %)[1].

En 1930, on dénombrait 2 342 Roumains (64,7 %), 1 191 Hongrois (32,9 %), 38 Juifs (1,05 %) et 44 Roms (1,35 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 2 705 Roumains (65,83 %) côtoyaient 1 339 Hongrois (32,59 %) et 62 Roms (1,51 %)[1].

En 2002, la commune comptait 1 785 Roumains (51,54 %), 1 378 Hongrois (39,79 %) et 299 Roms (8,63 %)[4]. On comptait à cette date 1 450 ménages et 1 160 logements[5].

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture (dont vignobles 167 ha), l'apiculture et l'élevage.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Bocșa est située sur la route nationale DN1F (Route européenne 81) Zalău-Satu Mare.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne de chemin de fer Zalău-Sărmășag, inauguré en 1887.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

  • Bocșa, ancien hôtel de ville (1973-1938), musée Simion Bărnuțiu depuis 1985.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Simion Bărnuțiu (1808-1864), philosophe et homme politique roumain.
  • Alimpiu Barbulovici (1834-1914), vicaire gréco-catholique
  • Vasile Popițiu, né à Bocșa le 18 janvier 1872 et mort à Bocșa le 9 juillet 1946, était un homme d'affaires et homme politique roumain. Il a été le maire de Bocșa durant l'entre-deux-guerres. Il a eu une contribution très importante à l'édification de l'Église grecque-catholique de Bocșa[6].
  • Ioan Șamșudan a été élu maire en 1996 et 2000
  • Ioan Barou (né en 12 février 12 1975) a été élu maire en 2004 et 2008.

Images[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ioan Margin, Monografia satului Bocșa, 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]