Ileanda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ileanda
Blason de Ileanda
Héraldique
L'église d'Ileanda
L'église d'Ileanda
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Județ RO Județul Sălaj COA.svg Sălaj
Maire
Mandat
Cornel-Dorel Lar (d)
depuis
Code postal 457 190
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 2 256 hab. ()
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 39″ nord, 23° 37′ 06″ est
Altitude 215 m
Superficie 8 759 ha = 87,59 km2
Fuseau horaire +02:00 (heure d'hiver)
+03:00 (heure d'été)
Divers
Fondation 1390
Localisation
Localisation de Ileanda dans le județ de Salaj
Localisation de Ileanda dans le județ de Salaj

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Ileanda

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Ileanda
Liens
Site web www.ileanda.ro

Ileanda (en hongrois Nagyilonda) est une commune roumaine du județ de Sălaj, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune d'Ileanda est située dans le nord-est du județ, à la limite avec el județ de Maramureș, dans la vallée de la rivière Someș, à 40 km au nord-ouest de Dej, à 52 km au sud de Baia Mare et à 71 km au nord-est de Zalău, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des treize villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Bârsăuța (23) ;
  • Bizușa-Băi (79) ;
  • Dăbiceni (233) ;
  • Dolheni (113) ;
  • Ileanda (1 261), siège de la commune ;
  • Luminișu (122) ;
  • Măleni (10) ;
  • Negreni (117) ;
  • Perii Vadului (154) ;
  • Podișu (159) ;
  • Răstoci (170) ;
  • Rogna (118) ;
  • Șasa (90).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la commune date de 1390 sous le nom de Ylandmeze.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire.

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Ileanda intègre le comitat de Szolnok-Doboka (Szolnok-Dobokamegye) dont elle est un chef-lieu de district.

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie et le județ de Someș, disparu depuis et dont le chef-lieu était la ville de Dej.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944, période durant laquelle son importante communauté juive est presque entièrement détruite par les nazis. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale. En 1968, lors de la réorganisation administrative du pays, la commune est intégrée au județ de Sălaj auquel elle appartient aujourd'hui.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal d'Ileanda compte 11 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Petru Cornel Satmari (PNl) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Parti démocrate-libéral (PD-L) 4
Parti national libéral (PNL) 3
Parti conservateur 1
Parti de la Grande Roumanie (PRM) 1
Parti social-démocrate (PSD) 1
Union populaire sociale chrétienne 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait 3 515 Roumains (82,60 %), 553 Hongrois (13,00 %) et 58 Allemands (1,36 %)[1].

En 1930, on dénombrait 3 723 Roumains (86,56 %), 114 Hongrois (2,65 %), 339 Juifs (7,88 %) et 109 Tsiganes (2,53 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 4 223 Roumains (94,90 %) côtoyaient 94 Hongrois (2,11 %), 59 Juifs (1,33 %) et 57 Tsiganes (1,28 %)[1].

En 2002, la commune comptait 2 325 Roumains (89,80 %), 17 Hongrois (0,65 %) et 244 Tsiganes (9,42 %)[4].

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1920 1930 1941 1956 1966
3 351 3 286 3 880 4 253 4 149 4 301 4 637 4 450 3 745
1977 1992 2002 2007 - - - - -
3 712 2 839 2 509 2 391[5] - - - - -

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture (céréales, plantes industrielles, pommes de terre) et l'élevage (ovins surtout).

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Ileanda est située sur la route nationale DN1C (Route européenne 58) Dej-Baia Mare. Dans le village de Răstoci se trouve l'embranchement de la nationale DN1H qui rejoint Jibou et Zalău. On peut aussi rejoindre la nationale DN1G en direction de Cluj-Napoca.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Ileanda est desservie par la ligne des Chemins de Fer Roumanis (Căile Ferate Române) Dej-Jibou.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

L'église de Podișu
L'église de Răstoci
  • Negreni, église orthodoxe en bois des Sts Archanges de 1650[6].
  • Răstoci, église orthodoxe en bois des Sts Archanges de 1833[6].
  • Dolheni, église orthodoxe de 1842[7].
  • Bârsăuța, église orthodoxe de 1807[7].
  • Măleni, église orthodoxe de 1833[7].
  • Perii Vadului, église orthodoxe de 1856[7].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carte interactive du județ de Sălaj

Notes et références[modifier | modifier le code]