Heidi (série télévisée d'animation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heidi.
image illustrant un anime
Cet article est une ébauche concernant un anime.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Heidi
アルプスの少女ハイジ
(Arupusu no Shoujo Haiji)
Genre aventure
Anime japonais
Studio d’animation Zuiyo Eizo
Chaîne Drapeau du Japon Fuji TV, Piwi +
Durée 24 min.
1re diffusion
Épisodes 52

Heidi (アルプスの少女ハイジ, Arupusu no Shōjo Haiji?, « Heidi, fille des Alpes ») est une série télévisée d'animation japonaise (anime) en 52 épisodes de 24 minutes, produite par le studio Zuiyo Eizo (futur Nippon Animation) et diffusée sur Fuji Television du 6 janvier au 29 décembre 1974.

Réalisée par Isao Takahata, le layout était assuré par Hayao Miyazaki, la conception des personnages et la supervision de l'animation par Yōichi Kotabe. Basée sur deux romans de l'écrivaine suisse Johanna Spyri-Heusser (Heidi et Heidi grandit), Heidi fut la première World Masterpiece Theater (Sekai Meisaku Gekijo) et connut un immense succès.

En France, la série a été diffusée pour la première fois à partir du 22 décembre 1978 sur TF1 dans Les Visiteurs de Noël, puis rediffusée sur France 5 dans Zouzous depuis le . Elle avait déjà fait l'objet d'une première diffusion sur Télé Luxembourg en exclusivité francophone européenne dès le 4 septembre 1978.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se situe en Suisse et en Allemagne, au XIXe siècle. Heidi, une petite fille de cinq ans, est orpheline depuis quatre ans. Elle a été recueillie par sa tante Dete, la sœur de sa mère, travaillant à Bad Ragaz. Lorsque cette dernière trouve un travail à Francfort, ne pouvant pas l'emmener avec elle, elle confie Heidi à son grand-père paternel qui vit dans un chalet de montagne en Suisse, où il est perçu comme un homme bourru et en marge de la vie du village voisin. On le surnomme « l'Oncle de l'Alpe » et il semble qu'il ait tué quelqu'un par le passé. Il s'attendrit au contact de la fillette et s'occupe d'elle comme si elle était sa fille en lui donnant le peu qu'il possède et, par exemple, en lui confectionnant un tabouret et un lit de foin. Heidi fait la connaissance de Peter (Pierre), le jeune chevrier qui s'occupe des chèvres des villageois et de son grand-père. Ils deviennent bientôt d'excellents amis.

Deux ans plus tard, Dete, la tante de Heidi revient pour l'emmener vivre à Francfort afin qu'elle se sente mieux et qu'elle bénéficie d'une meilleure éducation. Heidi préfère rester vivre à la montagne mais en lui mentant, Dete la convainc de l'accompagner, lui promettant qu'elle rentrera le soir même. Le départ d'Heidi inquiète beaucoup Peter et sa famille et plonge son grand-père dans un mélange de colère et de chagrin. Quand elle arrive à Francfort, Heidi ne se sent pas vraiment accueillie. Tout d'abord, on l'appelle Adelheid (Adélaïde en version française) au lieu de Heidi et elle est persécutée par la gouvernante de la maison, mademoiselle Rottenmeier (Rougemont en version française). Innocente mais débordante d'énergie, Heidi ne se fait pas à la vie de la ville ou on tente de lui inculquer les bonnes manières de la haute société. À table, ce n'est pas la même chose qu'à la montagne, elle ne fait pas elle-même son lit ou autre chose, et surtout, elle n'entend pas le bruit de la nature. La seule chose qu'elle aime dans cette maison, c'est la fille de la riche famille, Clara (Claire). Cette dernière est malheureusement paraplégique depuis la naissance et ne peut se déplacer seule. Elle est à longueur de journée assise en lisant ou regardant la fenêtre. Heidi, ne pouvant se faire à cette nouvelle vie, décide de repartir dans la montagne avec l'accord du père de Clara.

Un an s'est écoulé et une surprise attend Heidi. Elle reçoit son amie Clara pendant l'été. C'est à partir de ce moment-là que Clara va vouloir essayer de marcher pour les premières fois de sa vie. Chaque jour, Heidi et Peter apprennent à Clara comment marcher et un beau jour, lorsque sa famille lui rend visite à la montagne, Clara a retrouvé l'usage de ses jambes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Note : Le doublage français a été réalisé à Montréal au Canada.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

saison 1[modifier | modifier le code]

  1. La Montagne
  2. Le Chalet de grand-père
  3. Dans les pâturages
  4. Un de plus dans la famille
  5. La Lettre brûlée
  6. La Fin de l’été
  7. Le Bruit du sapin
  8. Où vas-tu, Noiraud ?
  9. Le Monde argenté d'Almu
  10. Chez grand-mère
  11. Par une journée orageuse et enneigée
  12. Le printemps est là!
  13. Tonnerre printanier
  14. Mauvaises Nouvelles
  15. Flocon de neige
  16. Le Village
  17. Deux invités
  18. Séparation
  19. À Francfort
  20. Une nouvelle vie commence
  21. J'aimerais tellement pouvoir voler
  22. Le Mal du pays
  23. Beaucoup à faire
  24. Le chaton est jeté dehors
  25. Les Petits Pains
  26. Monsieur Sesemann est de retour

saison 2[modifier | modifier le code]

  1. Grand-mère
  2. Pique-nique dans la forêt
  3. Deux cœurs
  4. J'aimerais tellement attraper le soleil
  5. Au revoir grand-mère
  6. Une nuit d’orage
  7. Un fantôme
  8. Le Retour
  9. À la maison
  10. De retour au pré
  11. La Petite Chèvre
  12. La Nouvelle Maison
  13. Course de traîneaux
  14. Je veux aller dans les Alpes
  15. La Promesse du docteur
  16. Quelle joie de se revoir
  17. Le Souhait de Clara
  18. Petit Projet
  19. Les Enfants sur la montagne
  20. La Joie de Clara
  21. Bonjour, grand-mère
  22. Léger Espoir
  23. Un vœu
  24. Debout
  25. Regardez, Clara marche !
  26. Heureuse Fin

Autour de la série[modifier | modifier le code]

En 2008, Studio 100 a racheté la société allemande EM Entertainment qui était jusqu'alors propriétaire de la série[1],[2].

Un village du nom de Hokuto, situé à environ deux heures de Tokyo, reproduit le cadre et l'architecture, version suisse, de celui de Heidi et y prépare même une fondue au fromage en version japonaise quelque peu remaniée par rapport à la recette originale helvétique puisque, en lieu et place de pain en guise d'accompagnement, la dégustation en est ici agrémentée de saucisses et de légumes[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Maya l'abeille a rejoint le lutin Plop chez Studio 100 »
  2. Productions de Studio 100 Media
  3. Georges Baumgartner, « La fondue au fromage version japonaise », RTS Info, village de Hokuto, Radio télévision suisse,‎ (lire en ligne [vidéo])
    « Visite au Village de Heidi, à Hokuto, à 2h de voiture de Tokyo. Pour une bonne fondue... aux légumes et aux saucisses. »