Heidi (série télévisée d'animation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Heidi
Image illustrative de l'article Heidi (série télévisée d'animation)
アルプスの少女ハイジ
(Arupusu no Shoujo Haiji)
Genres aventure
Anime japonais
Studio d’animation Zuiyo Eizo
Licence (fr) Kazé
Chaîne Drapeau du Japon Fuji TV
Durée 24 min.
1re diffusion
Épisodes 52

Heidi (アルプスの少女ハイジ, Arupusu no Shōjo Haiji?, « Heidi, fille des Alpes ») est une série télévisée d'animation nippo-helvétique (anime) en 52 épisodes de 24 minutes, produite par le studio Zuiyo Eizo (futur Nippon Animation), qui a été diffusée initialement sur Fuji Television du au .

La série a été réalisée par Isao Takahata ; le layout était assuré par Hayao Miyazaki ; la conception des personnages et la supervision de l'animation, par Yōichi Kotabe. Basée sur deux romans de l'écrivaine suisse Johanna Spyri (Heidi et Heidi grandit), la série est issue du projet World Masterpiece Theater (Sekai Meisaku Gekijo) et connut un immense succès.

Au Québec, la série a été diffusée à partir du à la Télévision de Radio-Canada[1], au Luxembourg dès le sur Télé Luxembourg, et en France à partir du sur TF1 dans Les Visiteurs de Noël, puis rediffusée sur France 5 dans Zouzous depuis le .

Depuis le , l'anime est diffusé sur YouTube[2] sur la chaine Studio100 KIDS Français.

Par la qualité de sa mise en scène, Heidi est considérée aujourd'hui comme un tournant majeur dans l'histoire de la série d'animation télévisée, non seulement au Japon mais aussi à l'échelle internationale.[réf. nécessaire]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Statue de Heidi dans le parc d’attractions belge Plopsaland.

L'histoire se déroule en Suisse et en Allemagne, au XIXe siècle. Heidi, une petite fille de sept ans, est orpheline depuis quatre ans. Elle a été recueillie par sa tante Dete, la sœur de sa mère, qui travaille à Bad Ragaz. Lorsque celle-ci trouve un travail à Francfort, ne pouvant pas emmener Heidi avec elle, elle la confie à son grand-père paternel, qui vit dans un chalet de montagne en Suisse, à l'écart d'un village dont les habitants le voient comme un homme bourru et marginal. On le surnomme « l'Oncle de l'Alpe », et la rumeur populaire prétend qu'il aurait tué quelqu'un par le passé. Il s'attendrit au contact de la fillette et s'occupe d'elle comme si elle était sa propre fille, lui donnant le peu qu'il possède et, par exemple, en lui confectionnant des objets à sa mesure et en lui fournissant tout ce qui lui est nécessaire. Heidi fait la connaissance de Pierre (Peter), le jeune gardien de troupeau qui s'occupe des chèvres des villageois et de son grand-père. Ils deviennent bientôt d'excellents amis. Les deux enfants vivent de nombreuses aventures aux alpages, où Heidi accompagne Pierre et prend soin de sa chevrette préférée, Blanchette. Heidi prend un plaisir énorme à la vie de montagne, et bientôt elle est attachée à son grand-père et à cette vie rude.

Deux ans plus tard, Dete, la tante de Heidi, revient pour l'emmener vivre à Francfort afin qu'elle bénéficie d'une meilleure éducation. Heidi préfèrerait rester vivre à la montagne, mais, en lui mentant, Dete la convainc de l'accompagner, lui promettant qu'elle rentrera le soir même. Le départ d'Heidi inquiète beaucoup Pierre et sa famille et plonge son grand-père dans un mélange de colère et de chagrin. Quand elle arrive à Francfort, Heidi ne se sent pas vraiment à l'aise. Tout d'abord, on l'appelle Adélaïde, au lieu de Heidi, et elle est persécutée par la gouvernante de la maison, l'implacable et rigide Mlle Rougemont (Rottenmeier). Innocente mais débordante d'énergie, Heidi ne se fait pas à la vie de la ville où l'on tente de lui inculquer les bonnes manières de la haute société. À table, ce n'est pas la même chose qu'à la montagne, elle ne fait pas elle-même son lit ou autre chose[pas clair], et, surtout, elle n'entend pas le bruit de la nature. La seule chose qu'elle aime dans cette maison, c'est la fille de la riche famille, Claire (Clara). Celle-ci est paraplégique depuis la naissance et ne peut se déplacer seule. Elle passe ses journées assise à lire ou à regarder par la fenêtre. Une amitié indéfectible finit par unir les deux jeunes filles, et Heidi permet à Claire de s'ouvrir sur la vie dans la nature, plutôt que de rester cloitrée dans sa grande maison où elle s'ennuie. Cela contribuera progressivement à améliorer la santé de Claire et à lui faire retrouver goût à la vie d'une enfant normal. Mais, à un certain point, Heidi, ne pouvant se faire à cette nouvelle vie, tombe malade de chagrin. Elle pourra finalement repartir dans la montagne, avec l'accord du père de Claire, M. Gérard (Sesemann).

Un an plus tard, une surprise attend Heidi. Elle reçoit son amie Claire pendant l'été. C'est à partir de ce moment-là que Claire va vouloir essayer de marcher pour la première fois de sa vie. Chaque jour, Heidi et Pierre apprennent à Claire comment marcher, et, finalement, lorsque sa famille lui rend visite à la montagne, Claire a retrouvé l'usage de ses jambes. Heidi est au comble du bonheur, et tous ses amis aussi.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix anglaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[3]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

  1. La montagne
  2. Le chalet de Grand-Père
  3. Dans les pâturages
  4. Un de plus dans la famille
  5. La lettre brûlée
  6. La fin de l’été
  7. Le bruit du sapin
  8. Où vas-tu, Noiraud ?
  9. Le monde argenté d'Almu
  10. Chez Grand-Mère
  11. Par une journée orageuse et enneigée
  12. Le printemps est là!
  13. Tonnerre printanier
  14. Mauvaises nouvelles
  15. Flocon de neige
  16. Le village
  17. Deux invités
  18. Séparation
  19. À Francfort
  20. Une nouvelle vie commence
  21. J'aimerais tellement pouvoir voler
  22. Le mal du pays
  23. Beaucoup à faire
  24. Le chaton est jeté dehors
  25. Les petits pains
  26. Monsieur Sesemann est de retour
  27. Grand-Mère
  28. Pique-nique dans la forêt
  29. Deux cœurs
  30. J'aimerais tellement attraper le soleil
  31. Au revoir grand-mère
  32. Une nuit d’orage
  33. Un fantôme
  34. Le retour
  35. À la maison
  36. De retour au pré
  37. La petite chèvre
  38. La nouvelle maison
  39. Course de traîneaux
  40. Je veux aller dans les Alpes
  41. La promesse du docteur
  42. Quelle joie de se revoir
  43. Le souhait de Clara
  44. Petit projet
  45. Les enfants sur la montagne
  46. La joie de Clara
  47. Bonjour, Grand-Mère
  48. Léger espoir
  49. Un vœu
  50. Debout
  51. Regardez, Clara marche !
  52. Heureuse fin

Autour de la série[modifier | modifier le code]

En 2008, Studio 100 a racheté la société allemande EM Entertainment qui était jusqu'alors propriétaire de la série[4],[5].

Un village du nom de Hokuto, situé à environ deux heures de Tokyo, reproduit le cadre et l'architecture, version suisse, de celui de Heidi et y prépare même une fondue au fromage en version japonaise quelque peu remaniée par rapport à la recette originale helvétique puisque, en lieu et place de pain en guise d'accompagnement, la dégustation en est ici agrémentée de saucisses et de légumes [6].

En 2016, son réalisateur Isao Takahata a été l'invité de NEF Animation au Centre Européen d'Études Japonaises d'Alsace pour diriger une masterclass de cinq jours, destinée aux professionnels français et entièrement consacrée à cette série [7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Xavier Kawa-Topor et Ilan Nguyen " « Comment Isao Takahata a aussi révolutionné le dessin animé télévisé » , Sofilm, .
  • Stephane Leroux, Isao Takahata, cinéaste en animation, Paris, édition L'Harmattan, 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Horaire du 24 septembre 1977 », Ici Radio-Canada, vol. 11, no 39,‎ , p. 12 (lire en ligne)
  2. « Heidi Episode 1 La Montagne - YouTube », YouTube - Studio100 KIDS Français, (consulté le )
  3. « Fiche de doublage », sur Doublage Québec (consulté le )
  4. « Maya l'abeille a rejoint le lutin Plop chez Studio 100 »
  5. Productions de Studio 100 Media
  6. Georges Baumgartner, « La fondue au fromage version japonaise », RTS Info, village de Hokuto, Radio télévision suisse,‎ (lire en ligne [vidéo])
    « Visite au Village de Heidi, à Hokuto, à 2h de voiture de Tokyo. Pour une bonne fondue... aux légumes et aux saucisses. »
  7. « Masterclass dirigée par Isao Takahata en Alsace en novembre 2016 | buta connection », sur www.buta-connection.net (consulté le )