Bad Ragaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ragaz.

Bad Ragaz
Bad Ragaz
Blason de Bad Ragaz
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Saint-Gall Saint-Gall
Circonscription électorale Sarganserland
NPA 7310
N° OFS 3291
Démographie
Population
permanente
5 923 hab. (31 décembre 2017)
Densité 233 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 00′ 00″ nord, 9° 30′ 00″ est
Altitude 516 m
Superficie 25,4 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Bad Ragaz
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Saint-Gall

Voir sur la carte administrative du Canton de Saint-Gall
City locator 14.svg
Bad Ragaz

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Bad Ragaz

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Bad Ragaz
Liens
Site web www.badragaz.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Bad Ragaz est une commune suisse du canton de Saint-Gall, située dans la circonscription électorale de Sarganserland.

Monuments et curiosités[3][modifier | modifier le code]

  • Le château de Freudenberg est inscrit comme bien culturel d'importance nationale[4]. Il est situé au nord-ouest de Ragaz. Propriété depuis le XIIIe s. des barons de Wildenberg, il fut détruit par les Confédérés en 1437.
  • L'église de l'Assomption, église paroissiale catholique dédiée à l'Assomption de Marie ((de) Maria Himmelfahrt), dite primitivement église Saint-Pancrace. Elle fut reconstruite en 1703-05 par Ulrich Lang d'après les plans d'un architecte de Bregenz. Le clocher médiéval a été conservé. Le porche date de 1908. Les peintures au plafond sont l'œuvre de Martin Leonz Zeuger et remontent à 1749.
  • La chapelle Saint-Léonard fut édifiée en 1410-12 au-dessous de château-fort de Freudenberg. Les peintures du chœur remontent à 1414-18 ; le style pictural, influencé par la manière italienne, est sans équivalent en Suisse. Le porche a été remanié en 1945-46 pour servir de lieu commémorant la victoire des Confédérés à Ragaz en 1446.
  • L'église réformée a été construite en 1889-90 par Johann Vollmer.
  • Le Hof constitue de nos jours la partie ancienne de l'hôtel thermal, jadis résidence des préfets du couvent de Pfäfers. Reconstruit en 1774, il est transformé en hôtel en 1841 d'après les plans de Felix Wilhelm Kubly.
  • Le Quellenhof a été construit par Bernhard Simon le Jeune en 1880-90.
  • L'établissement thermal fut construit en 1866-68 par Johann Christoph Kunkler. Il s'agit d'une construction à un étage avec halle à colonnes et arcs en plein cintre.

Transport[modifier | modifier le code]

La gare de Bad-Ragaz, située sur la ligne de Sargans à Coire, est une gare voyageurs du Réseau express régional saint-gallois (RER/S-Bahn)[5].


Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2017 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 30 septembre 2018).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Guide culturel de la Suisse, Zürich, Ex Libris, , 445 p., p. 50
  4. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Saint-Gall
  5. (de) Site sbahn-sg.ch Plan 2013 S-Bahn St. Gallen (consulté le 17 janvier 2013).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :