HMS Courageous (50)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la Seconde Guerre mondiale
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir HMS Courageux.
HMS Courageous
Image illustrative de l'article HMS Courageous (50)
Le HMS Courageous en 1916.

Autres noms Outrageous
Type croiseur de bataille
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Chantier naval Armstrong Whitworth de Newcastle upon Tyne
Quille posée
Lancement
Armé
Statut reconverti en porte-avions en 1924-28
coulé en 1939
Équipage
Équipage 842
Caractéristiques techniques
Longueur 239,8 m
Maître-bau 24,7 m
Tirant d'eau 7,9 m
Déplacement 22 920 tonnes
Propulsion 4 turbines à vapeur Parsons
18 chaudières
Puissance 90 000 ch
Vitesse 32 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 51-76 mm
pont = 19-76 mm
tourelle = 178-229 mm
barbette = 76-178 mm
kiosque = 254 mm
Armement 6x2 canons de 381 mm
6x3 canons de 102 mm
2 canons de 76 mm
mitrailleuses
2 Tubes lance-torpille de 533 mm
Rayon d'action 6 000 miles à 20 nœuds
(tonnes de charbon)

Le HMS Courageous (pennant number 50) est un croiseur construit pour la Royal Navy lors de la Première Guerre mondiale, puis à l'entre-deux-guerre transformé en porte-avions de la classe Courageous. Il fut le premier navire de guerre britannique, et le premier porte-avions d'un pays belligérant[1], coulé durant la Seconde Guerre mondiale.

Service[modifier | modifier le code]

Lancé en 1916, il a notamment participé à la bataille de Heligoland en 1917 et dans d'autres opérations contre la Hochseeflotte de la marine impériale allemande.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Le Courageous après sa reconversion en porte-avions.

Décommissionné après la guerre, il est transformé en porte-avions de classe Courageous (aussi connue comme classe Glorious) en 1924, pour répondre au traité de Washington de 1922. Cette transformation s'effectue entre juin 1924 et mai 1928[2]

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Dimensions après sa conversion en porte-avions :

  • longueur = 224,1 m
  • largeur = 27,6 m
  • tirant d'eau = 8,5 m
  • déplacement = 27 420 tonnes
  • vitesse = 30 nœuds
  • rayon d'action = 5 860 miles nautiques à 16 nœuds
  • équipage = 814 marins et 403 aviateurs
  • armement = 16 canons de 120 mm
  • avions = 48

La seconde guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il a été affecté à la patrouille anti-sous-marine dans les atterrages occidentaux.

Le 17 septembre 1939, il est en patrouille au large de l'Irlande avec les destroyers HMS Inglefield, HMS Ivanhoe (en), HMS Impulsive (en) et HMS Intrepid. Vers 14h45, deux des destroyers ainsi que quatre Swordfish sont détachés pour secourir le cargo Kariristan attaqué par le sous marin allemand U-53[3]. Vers 18h00, le sous marin allemand U-29 qui suivait le porte-avions, remarque qu'il se maintient sur une ligne droite pour récupérer les quatre avions Swordfish. Il en profite pour lancer 3 torpilles dont deux qui touchent (50° 10′ N 14° 45′ O / 50.17, -14.75). Le navire coule en un quart d'heure faisant 519 victimes. 741 personnes sont récupérées[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :