Atlantic Fleet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la flotte de la Royal Navy. Pour la flotte de l'US Navy, voir United States Fleet Forces Command. Pour celle de la Marine royale canadienne, voir Forces maritimes de l'Atlantique.

Atlantic Fleet
Grand Fleet
Image illustrative de l’article Atlantic Fleet
Navires de l'Atlantic Fleet à la fin des années 1920.

Création 1905
Dissolution 1932
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Allégeance Empire britannique
Branche Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Type Flotte
Batailles Mutinerie d'Invergordon (en)
Commandant historique John Jellicoe

L'Atlantic Fleet (« Flotte de l'Atlantique ») était une flotte de la Royal Navy qui exista de 1905 à 1912 et de 1919 à 1932.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la Channel Fleet est renommée en Atlantic Fleet, la Home Fleet devenant quant à elle la Channel Fleet. Le , en raison des tensions avec l'Empire allemand, Winston Churchill annonce une réorganisation des flottes britanniques ; l'Atlantic Fleet devient ainsi la 3e escadre (en)[1].

Après la Première Guerre mondiale, la Royal Navy est réorganisée et la Grand Fleet démantelée ; une grosse partie de ses unités forment l'Atlantic Fleet. Le HMS Queen Elizabeth en devient le navire amiral, et ce jusqu'en 1924.

Durant son existence, l'Atlantic Fleet ne prend part à aucun combat, le seul fait marquant dont elle est la malheureuse protagoniste est la mutinerie d'Invergordon (en) en 1931. Cet évènement a des conséquences : la flotte est renommée Home Fleet l'année suivante.

Composition en 1906[modifier | modifier le code]

En 1906, l'Atlantic Fleet est commandée par le vice-amiral William May, Archibald Berkeley Milne étant le commandant en second ; Louis de Battenberg quant à lui commande la 2e escadre de croiseurs. La flotte est composée des navires suivants [2]:

Cuirassés
Croiseurs rattachés
2e escadre de croiseurs

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]