Grant Show

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grant Show
Description de cette image, également commentée ci-après
Grant Show en octobre 2009.
Nom de naissance Grant Alan Show
Naissance (55 ans)
Détroit (Michigan, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Séries notables Melrose Place
Swingtown
Private Practice
Devious Maids

Grant Alan Show, est un acteur américain, né le à Détroit (Michigan, États-Unis).

Il a été révélé par son rôle de Jake Hanson dans la série télévisée Melrose Place (1992-1997). Il se fait ensuite remarquer grâce aux rôles récurrents qu'il occupe dans les séries Private Practice (2008-2011) et Devious Maids (2013-2016). En 2017, il joue le patriarche de la série dramatique Dynastie, reboot de la série éponyme, diffusée dans les années 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Ed et Kathleen Show (née McMillion) et a une sœur, Kelly, avec qui il a grandi dans la région de Milpitas, en Californie[1]. Il est diplômé de UCLA ou il était membre de la fraternité Alpha Tau Omega[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 1990 : Débuts et révélation télévisuelle[modifier | modifier le code]

Logo original de la série télévisée Melrose Place.

Il est encore dans les études lorsqu'il décroche le rôle de Ricky Hyde, dans le feuilleton télévisé américain Ryan's Hope, de 1985 à 1986. Ce soap opéra met en scène la vie et les tribulations d'une famille américaine d'origine irlandaise vivant à New York, et a reçu de nombreuses récompenses, notamment aux célèbres Daytime Emmy Awards. Au cours de sa dernière année, Grant Show est notamment nommé pour le Soap Opera Digest Awards et pour le Daytime Emmy Award du meilleur jeune acteur dans une série télévisée dramatique[3].

Grant Show prend ensuite une année sabbatique pour étudier à l'Académie des arts dramatique de Londres. Après son retour en Amérique, il monte sur scène et se consacre au théâtre, tout en décrochant quelques rôles mineurs et secondaires à la télévision[2].

En 1992, à 30 ans, et jusqu'à la fin de la série en 1997, Grant Show connait un succès international grâce à la série américaine Melrose Place. C'est une série dérivéede Beverly Hills 90210 et elle a ensuite donné naissance à Models Inc. et Melrose Place : Nouvelle Génération. Il y joue le rôle de l'un des habitants de la résidence huppée. Son personnage, Jake Hanson, est un jeune homme de valeurs, solide, sur qui ses voisins (devenus une bande d'amis) peuvent compter. Il attire beaucoup la gent féminine et il enchaînera les conquêtes avec ses voisines.

Les quatre premières saisons de la série attirent en moyenne près de 13 millions d'Américains avec des pics à 19 millions de téléspectateurs, ce qui constitue un succès pour le relativement jeune et modeste réseau de diffusion FOX[4]. Recevant des critiques généralement positives, la série a notamment été classée dans plusieurs listes établies par des magazines spécialisés[5],[6]

En 1997, plusieurs acteurs phares décident de quitter la série, dont Grant Show (ainsi que Laura Leighton, Doug Savant, Courtney Thorne-Smith et Marcia Cross), ce qui conduit à une baisse des audiences importante et l'arrêt du show, deux ans plus tard, en 1999.

En 1998, surfant sur cette popularité télévisuelle, il porte le téléfilm catastrophe Ice : Tempête de glace aux USA aux côtés d'Eva LaRue.

Les années 2000 : Retrait et seconds rôles[modifier | modifier le code]

Logo original de la série télévisée Private Practice.

Au début des années 2000, l'acteur continue d'apparaître à la télévision et occupe, notamment, des rôles principaux dans des téléfilms comme le dramatique Face à son destin (2003) avec Danielle Panabaker et Gail O'Grady et sa suite La Vie d'une mère (2005) ainsi que le téléfilm d'action Homeland Security, diffusé en 2004 et qui devait servir de point de départ à un projet de série qui ne s'est jamais concrétisé.

Il se contente d'apparitions et de rôles de guest-star dans de nombreuses séries télévisées comme Six Feet Under, Arliss, Beautiful People et La Vie avant tout. En 2005, il rejoint la distribution principale de la série télévisée Point Pleasant, entre le bien et le mal mais les audiences ne suivent pas et le programme est rapidement déprogrammé.

Après un rôle récurrent dans la première saison de la série Dirt, portée par Courteney Cox, il revient au premier plan, en 2008, lorsqu'il est engagé dans une nouvelle série, Swingtown qui se plonge au cœur de la libération sexuelle des années 70, avec élégance. Il joue le rôle de Tom, pilote de ligne, qui forme un couple libéré avec son épouse. Nouvel échec, la série est arrêtée à l'issue de la première saison.

Au cinéma, l'acteur peine à obtenir des rôles significatifs et intervient en tant que second rôle, dans le thriller The Girl Next Door (2007) et d'autre projets issus du cinéma indépendant.

Fin des années 2000, il bénéficie d'une visibilité plus importante alors qu'il est choisi pour incarner le personnage récurrent d'Archer Montgomery dans la série télévisée Private Practice. Il s'agit d'une série dérivée de Grey's Anatomy, portée cette fois ci par Kate Walsh, il interprète le frère de l'héroïne, Addison Forbes-Montgomery, jusqu'en 2011.

Parallèlement, il essuie un nouveau revers avec l'échec de la sitcom comique Parents par accident qui est annulée après une seule saison de 18 épisodes[7]. En revanche, il participe aux téléfilms américains dramatique Natalee Holloway : La Détresse d'une mère, diffusés entre 2009 et 2011.

Les années 2010 : Retour télévisuel[modifier | modifier le code]

Logo original de la série télévisée Devious Maids.

Après l'arrêt de Private Practice, l'acteur poursuit en obtenant des rôles récurrents dans des séries installées comme Big Love, Burn Notice et Les Experts. En 2012, il obtint un rôle plus important qu'a l'accoutumé, au cinéma, dans le thriller horrifique Possédée, aux côtés de Jeffrey Dean Morgan et Kyra Sedgwick. Le projet est tièdement accueilli par la critique[8] mais rencontre un certain succès à sa sortie en salles, décrochant notamment la première place du box office américain[9].

En 2013, après un rôle de guest dans The Exes, il rejoint la distribution récurrente de la série télévisée tragi-comique Devious Maids, produit par Eva Longoria et créé par Marc Cherry, l'homme à l'origine de la série culte Desperate Housewives. Adaptée d'une telenovela mexicaine qui suit le quotidien de femmes de ménage d'origine latine, la série reçoit des critiques majoritairement positives[10] et réalise de belles performances pour la chaîne[11]. Il incarne l'intérêt amoureux, et ex patron, de l'une des héroïnes. La série est finalement annulée suite à une baisse des audiences significative au bout de quatre saisons, en 2016[12].

Entre temps, il est invité pour un épisode d'Esprits criminels et joue un autre rôle récurrent, cette fois ci dans l'éphémère série dramatique, The Family.

Logo original de la série télévisée Dynastie.

En 2017, il est engagé dans la nouvelle version de la série Dynastie, pour le rôle du patriarche emblématique, Blake Carringhton, joué dans la version originale par John Forsyte, dans les années 80[13],[14] .

Vie privée[modifier | modifier le code]

De 1993 à 1996, il a été en couple avec l'actrice Laura Leighton, qui a joué sa voisine et brièvement sa petite amie dans Melrose Place. Il a été marié avec Pollyanna McIntosh de 2004 à 2011.

Il est marié à l'actrice Katherine LaNasa depuis 2012 avec qui il a une fille, Eloise, née en 2014.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[3].

Nominations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kathryn Shattuck, « Back to the ’70s to Find Relief From the ’90s », sur The New York Times,
  2. a et b (en) « Grant Show Biography », sur IMDb
  3. a et b (en) « Grant Show Awards », sur IMDb
  4. (en) « Women help push CBS to victory », sur anythingkiss,
  5. (en) Jim Vorel, « The 90 Best TV Shows of the 1990s », sur pastemagazine,
  6. (en) David Wild, « 'Melrose Place' Is a Really Good Show », sur rollingstone,
  7. « CBS : annulation de Numb3rs, Cold Case, Miami Medical et Accidentally on Purpose », sur AnnuSéries,
  8. (en) « Possédée (I) (2012) Critic Reviews », sur IMDb
  9. (en) « The Possession », sur Box Office Mojo
  10. Jean-Maxime Renault, « "Devious Maids" : qu'a pensé la presse US de la nouvelle série du créateur des "Housewives"? », sur AlloCiné,
  11. Thomas Destouches, « Renouvellement de "Devious Maids", la nouvelle série du créateur de "Desperate Housewives" », sur AlloCiné,
  12. BB, « Devious Maids annulée : il n'y aura pas de saison 5 ! », sur AlloCiné,
  13. (en) Nellie Andreeva, « ‘Dynasty’: Grant Show To Star As Blake Carrington In The CW Reboot Pilot », Deadline,‎ (lire en ligne)
  14. « Télé 7 jours. Article sur le rôle de Grant Show dans Dynasty »,