Natalee Holloway : La Détresse d'une mère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Natalee Holloway :
La Détresse d'une mère
Titre original Natalee Holloway
Réalisation Mikael Salomon
Scénario Teena Booth
Beth Holloway-Twitty (en), d'après le livre intitulé Loving Natalee
Acteurs principaux
Sociétés de production Sony Pictures Television
Von Zerneck Sertner Films (en)
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 96 minutes
Première diffusion

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Natalee Holloway :
La Détresse d'une mère
Titre original Justice for Natalee Holloway
Réalisation Stephen T. Kay
Scénario Teena Booth
Acteurs principaux
Sociétés de production Louisiana Entertainment Screen Services – L.E.S.S.
Frank von Zerneck Films
PeaceOut Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 89 minutes
Première diffusion

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Natalee Holloway : La Détresse d'une mère (Natalee Holloway, puis Justice for Natalee Holloway) est composé de deux téléfilms américains. Le premier a été réalisé par Mikael Salomon et diffusé le [1] sur Lifetime Movie Network. Le deuxième est réalisé par Stephen T. Kay et diffusé le [2] sur Lifetime. La version française réunit chronologiquement les deux versions sous un même titre cumulatif[3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le véritable Joran van der Sloot (en) photographié par la police, à la suite de son arrestation en juin 2005
Stephen Amell incarne le rôle de Joran van der Sloot (en) dans la deuxième partie du téléfilm

Pour fêter leurs diplômes et la fin de l'année scolaire, Natalee et ses camarades s'offrent trois jours sur l'île d'Aruba. Lors d'une dernière soirée arrosée, l'adolescente fait la connaissance d'un jeune homme, Joran van der Sloot (en), qui espère bien passer la nuit avec elle. Le lendemain, au moment de quitter l'hôtel, Natalee manque à l'appel. Les autorités tardant à signaler sa disparition, Beth, sa mère, mobilise les habitants de l'île et les médias...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Natalee Holloway
  • Titre français : Natalee Holloway : La Détresse d'une mère
  • Réalisation : Mikael Salomon (2009), Stephen T. Kay (2011)
  • Scénario : Teena Booth, d'après le roman de Beth Holloway (en)
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Durée : 96 minutes (2009), 89 minutes (2011)

Distribution[modifier | modifier le code]

Justice for Natalee Holloway[modifier | modifier le code]

Pour le deuxième téléfilm, le rôle de Joran van der Sloot (en), initialement tenu par Jacques Strydom, y est ici incarné par l'acteur canadien Stephen Amell.

La version française réunit chronologiquement les deux versions sous un même titre commun[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Le premier téléfilm a été vu par environ 3,2 millions de téléspectateurs[6] lors de sa première diffusion.

Le deuxième téléfilm a été vu par 988 000 téléspectateurs[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Emmy(R) Award Nominee Tracy Pollan Stars in the Highly Anticipated Lifetime Movie Network Original Film Natalee Holloway », sur TheFutonCritic,
  2. (en) « Lifetime Books Holloway Sequel, Reality Series for Monday, May 9 », sur TheFutonCritic,
  3. a et b « Natalee Holloway : La détresse d'une mère », Le Figaro, TV Magazine « Programme TNT » « TF1 HD »,‎ (lire en ligne)
    « Quelques jours après avoir obtenu son diplôme, Natalee Holloway s'envole avec ses camarades de classe fêter leur réussite à Aruba. Mais le voyage scolaire tourne à la tragédie. La jeune femme de 19 ans disparaît sans laisser de traces. Beth, sa mère, remue ciel et terre afin de retrouver sa fille et tente de sensibiliser l'opinion publique aux dangers des excursions scolaires. »
  4. (en) « Tracy Pollan to Star in The Natalee Holloway Story (Wt*) Premiering on Lifetime Movie Network in April 2009 », sur TheFutonCritic,
  5. (en) Nellie Andreeva, « ABC has Middle man for Heaton in comedy », sur HollywoodReporter,
  6. (en) « Lifetime Movie Network's Original Film Natalee Holloway Becomes Network's Highest-Rated Movie Ever », sur TheFutonCritic,
  7. (en) « Monday's Cable Ratings: Stargate Universe Signs Off With Season High », sur TheFutonCritic,

Liens externes[modifier | modifier le code]