Frédéric Worms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Worms.
Frédéric Worms
Frédéric Worms par Claude Truong-Ngoc février 2015.jpg

Frédéric Worms en février 2015.

Informations
Naissance
Formation

Frédéric Worms, né en 1964, est philosophe et professeur de philosophie contemporaine à l'École normale supérieure français. Il est membre du Comité consultatif national d'éthique (2015).

Parcours de formation et d'enseignement[modifier | modifier le code]

Il est ancien élève de l'École normale supérieure et agrégé de philosophie. Il soutient en 1995 à l'université Blaise Pascal une thèse intitulée Le problème de l'esprit : psychologie, théorie de la connaissance et métaphysique dans l’œuvre de Bergson[1], sous la direction de Jean-Claude Pariente. Il soutient une habilitation à diriger des recherches, publiée sous le titre Bergson ou les deux sens de la vie[2] en 2004 et devient professeur des universités de philosophie d'abord à l'université Lille III, puis à l'École normale supérieure à Paris.

Le travail de Frédéric Worms s'organise selon deux axes. Il s'intéresse particulièrement à l'histoire de la philosophie et est un spécialiste de l'œuvre de Bergson. Il a développé une hypothèse générale d'histoire de la philosophie, la notion de « moment », appliquée notamment à la philosophie française du XXe siècle dans sa diversité. Ses recherches portent également sur les relations vitales et morales entre les hommes, ainsi que leurs ruptures et violations, de la métaphysique donc à la morale et à la politique, perspective qu'il a notamment appliquée à la question du soin prise dans toutes ses dimensions. Les convergences entre ces deux domaines sont théoriques (philosophie de la vie et des relations entre les vivants), historiques (une hypothèse sur le moment présent comme "moment du vivant"), pratiques (relations vitales, morales, politiques).

Édition et responsabilités institutionnelles[modifier | modifier le code]

Il est directeur du Centre international d'étude de la philosophie française contemporaine (CIEPFC), composante de l'équipe de recherche « République des savoirs : Lettres, Sciences Philosophie » (UMR 3608 ENS/CNRS/Collège de France) dont il est directeur-adjoint.

Il est membre du Comité consultatif national d’éthique (2015)[3]

Spécialiste de l'œuvre d'Henri Bergson, il est président de la « Société des amis de Bergson » et est le coauteur, avec Philippe Soulez, d'une biographie de ce philosophe et a publié plusieurs ouvrages sur sa pensée. Il a dirigé la première édition critique des œuvres de Bergson de Bergson aux Presses universitaires de France (2007-2012)[4] qui rassemble tous les ouvrages de Bergson, des correspondances, des cours et des leçons inédites. Il dirige également les Annales bergsoniennes et la collection « Philosophie française contemporaine ».

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Droits de l’homme et philosophie, Presses-Pocket, 1993, 2e éd. CNRS Éditions 2009, 440 p.
  • Introduction à "Matière et mémoire" de Bergson, suivie d'une brève introduction aux autres livres de Bergson, Paris, Presses universitaires de France, « Les grands livres de la philosophie », 1997. (ISBN 2-13-048955-9)
  • Le vocabulaire de Bergson, Paris, Ellipses, « Vocabulaire de.... », 2000. (ISBN 2-7298-5829-6)
  • Bergson ou Les deux sens de la vie : étude inédite, Paris, Presses universitaires de France, « Quadrige. Essais, débats », 2004. (ISBN 2-13-054238-7)
  • La philosophie en France au XXe siècle - Moments, Gallimard, « Folio inédit », 2009.
  • Le moment du soin. À quoi tenons nous ?, PUF, 2010.
  • Revivre - Éprouver nos blessures et nos ressources, Flammarion, « Sens propre », 2012.
  • La vie qui unit et qui sépare, Payot, Manuels, 2013
  • Les 100 mots de la philosophie (dir.), PUF, « Que sais je? », 2013
Henri Bergson en 1927
en collaboration
éditions et présentations
  • Henri Bergson et Albert Kahn, correspondances, textes de Frédéric Worms, Sophie Cœuré et Jeanne Beausoleil, Paris, éditions Desmaret / Musée départemental Albert-Kahn, 2003. (ISBN 2-913675-11-5)
  • L' évolution créatrice 1907-2007 : épistémologie et métaphysique, Paris, Presses universitaires de France, (« Épiméthée », Annales bergsoniennes IV), 2008.
  • Avec Marc Crépon (dir.), Derrida, la tradition de la philosophie, Paris, Galilée, « La philosophie en effet » (ISBN 978-2-7186-0762-7)
  • Avec J.-J. Wunenburger (dir.), Bachelard et Bergson - Continuité et discontinuité ? Une relation philosophique au cœur du XXe siècle, PUF, 2008.
  • Avec L. Benaroyo, C. Lefève et J.C. Mino : Philosophie du soin, éthique, médecine, et société, PUF 2010.

Livre audio[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thèse en philosophie, notice du Sudoc, consultée en ligne le 22.07.15.
  2. Notice de l'habilitation à diriger des recherches, Sudoc, consultée en ligne le 22.07.15.
  3. Liste des membres du Comité consultatif national d'éthique (CCNE), consultée en ligne le 22.07.15.
  4. Notice de l'édition sur le site des PUF, consultée en ligne le 22.07.15.

Liens externes[modifier | modifier le code]