Georges Gros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges Gros
Image dans Infobox.
Georges Gros en 2004.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
NîmesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Georges Léon GrosVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfants
Lise Gros
Martine Gros-Aguilera (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine
Genre artistique
Distinction

Georges Gros, en occitan Jòrgi Gròs, né le à Nîmes (Gard) et mort le à Nîmes[1], est un enseignant, conteur et écrivain français de langue occitane.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enseignant et pédagogue, membre de l'école Freinet, il a été un des moteurs de l'occitanisme dans la région du Gard.

En hommage à son action, une des deux calandretas de Nîmes porte son nom.

Il reçoit notamment le prix Joan Bodon en 1990[2].

Descendance[modifier | modifier le code]

Lise Gros
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Père
Georges GrosVoir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Martine Gros-Aguilera (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Claudine Paul (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine

Il est le père de la poétesse Martine Gros-Aguilera née en 1948, et de la conteuse et écrivaine Lise Gros, née en 1943[3].

Donnant dans la poésie et le roman, cette dernière est animée par le désir de « faire parlar lo pais » (« faire parler le pays »).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Ieu, Bancel, oficièr d'Emperi. Roman (Traduction française d'Aimé Serre), Institut d'études occitanes / Marpoc (1989)
  • Cité nouvelle (1975)
  • Lo batèu de pèira (1984) Roman Ed A tots. Institut d'Estudis Occitans)
  • Contes de la Placeta e dau Cors Nòu. Ed MARPOC Vivre Nîmes 1982
  • Sornetas e cançonetas CDDP. CRDP 1989
  • Còntes de la planeta e dau planàs (1985) Ed Romec Nîmes
  • Còntes de la Fònt de Nimes (1997) Ed MARPOC Mar e Mont
  • Paraulas per una ciutat Nouvelles avec le Lycée Camargue 1995
  • Ai bèus jorns (2006) Nouvelles Ed MARPOC
  • Ai ribas de la mar bèla (2009) Ed IEO Lengadòc
  • Contes de la garriga nauta (2009)Sceren CRDP
  • Lei bugadièiras blavas (2014) Cronicas d'una pantaissada
  • Lo pichòt trin Conte Ed Calandreta nimesenca
  • Michèu l'Ardit en avion Conte Ed Calandreta nimesenca
  • L'enfant bravonet Conte Ed Calandreta nimesenca
  • La paura Chacha Conte Ed Calandreta nimesenca
  • Chansons 27 pour le groupe Masc (CD Légendaire du pays de nîmes) 02/1990

Chroniques[modifier | modifier le code]

  • Cronicas occitanas de l'hebdomadaire SUD 1977/78
  • Contributions aux revues : Jorn, La Faraça, Amiras, Practicas, Lenga e pais d'Òc, l'Encrier, Mar e mont, pen Club, Occitans

Traductions en occitan[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

  • Lo chuc de la pèira. Vidéo de Claude Queyrel

Ouvrages sur la pédagogie[modifier | modifier le code]

  • Célestin Freinet, pedagòg d'Occitania Ed Viure a l'escòla
  • Le conte et l'enseignement de l'occitan Ed Repères INRP
  • Paraulas-fònts, paraulas-mascas
  • Actes de L'Université Occitane d'Eté MARPOC

Essais[modifier | modifier le code]

  • Nîmes hier/demain. Avec Jean-Marie Marconot Ed Lacour 1990
  • La Placette, nombril du monde. Ed Lacour 1998
  • Figures nîmoises dans les contes. Avec Jean-Marie Marconot Ed RIRESC 2001

Radios[modifier | modifier le code]

  • Radio France Nîmes
  • Les cinq minutes d'occitan (Radio Horizon)

Références[modifier | modifier le code]

  1. carnet.midilibre.fr
  2. Fourié 2009.
  3. Catherine Bernié-Boissard, Michel Boissard et Serge Velay, « Gros Lise », dans Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, (ISBN 978-2-917743-07-2), p. 118.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Fourié (préf. Jacques Mouttet), « Gros (Georges) », dans Dictionnaire des auteurs de langue d'oc de 1800 à nos jours, Aix-en-Provence, Félibrige, (ISBN 978-2-9533591-0-7), p. 162.
  • Lo dich e l'escrich : Jòrgi Gros, ensenhaire, militant, escrivan, contaire, actes du colloque de Nîmes, juin 2007, éd. Lise Gros et Georges Péladan, IEO du Gard, 2008
  • Notice sur Persée
  • Bernard Bastide, « Les contes de la Placette et du Cours Neuf », Calades, n° 33, novembre 1982, p. 13.

Liens externes[modifier | modifier le code]