Galette comtoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Galette comtoise
Image illustrative de l’article Galette comtoise

Autre nom Galette bisontine
Lieu d’origine Franche-Comté
Date XIVe siècle
Place dans le service pâtisserie ou dessert
Température de service ambiante
Ingrédients galette à base de pâte à choux aromatisée à la fleur d'oranger
Mets similaires galette, galette des Rois, gâteau de ménage
Classification galette, pâtisserie, cuisine franc-comtoise

La galette comtoise ou galette de jojo est une pâtisserie / dessert, traditionnelle de la cuisine franc-comtoise, variante de galette des Rois à base de pâte à choux, aromatisée à la fleur d'oranger, dont l’origine remonte au XIVe siècle.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette galette est une variante franc-comtoise de la galette des Rois à la frangipane consommée pour fêter l'épiphanie[1].

Au XIe siècle, des chanoines du chapitre de Besançon désignent leur futur dirigeant, en cachant une pièce d'argent dans un pain. Peu à peu d'autres congrégations adoptent cette coutume. Le pain se transforme par la suite en brioche, sorte de pâte à pain « améliorée ».

Cette variante régionale du gâteau de ménage, est une recette simple, populaire, économique, individuelle ou familiale, parfois agrémentée de pépites de chocolat.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Épiphanie » est issu du grec et signifie « Apparition ». Célébrée le 6 janvier, cette fête correspond à la présentation de Jésus enfant aux Rois Mages. Ce jour est aussi celui du premier miracle des noces de Cana et avant tout la date de baptême du Christ

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]