Musée Wittert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Galerie Wittert)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Musée Wittert
Musée Wittert ULiège.jpg
Entrée du Musée Wittert (Université de Liège, place du 20-Août)
Informations générales
Type
universitaire
Ouverture
1995
Site web
Collections
Collections
Estampes, dessins, peintures, sculptures, photographies, numismatique, art africain
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Liège
voir sur la carte de Liège
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Vue intérieure du Musée Wittert, exposition semi-permanente "Merveilles et curiosités des collections d'art de l'Université de Liège", photo Jean-Michel Bourdoux, avril 2018.

Musée d'art de l'Université de Liège, le Musée Wittert conserve plus de 60 000 œuvres de natures diverses (estampes, dessins, peintures, sculptures, photographies, numismatique, objets africains...). Implanté dans l'une des plus anciennes ailes de l'Université, place du 20-Août à Liège, il a, en 2018, changé de nom (le musée se dénommait jusque là Galerie Wittert) et a fait l'objet de réaménagements[1]. Une nouvelle signalétique a été installée et les espaces d'exposition ont été totalement réaménagés de manière à pouvoir présenter en alternance l'exposition semi-permanente "Merveilles et curiosités des collections d'art de l'Université de Liège" et des expositions temporaires.

L'histoire des collections[modifier | modifier le code]

Si la constitution de la collection remonte à la fondation de l’Université de Liège en 1817 par le roi Guillaume 1er des Pays-Bas, l'apport majeur intervient en 1903 lorsque le baron Adrien Wittert lègue à l'État belge pour l’Université de Liège l'entièreté de sa collection (20 000 volumes, dont 117 manuscrits, de nombreux incunables et éditions anciennes ou rares, 25 000 dessins et estampes, 117 matrices, une cinquantaine de tableaux anciens et près de 150 objets d'art et de curiosité).

Depuis lors, les collections d’art de l’Université n’ont cessé de s’enrichir à la faveur de diverses donations et acquisitions dont nous épinglerons ici les plus importantes :

À ces exemples s’ajoutent les nombreuses autres donations, d’importance variable, qui aujourd’hui encore contribuent à l’enrichissement du patrimoine universitaire, en ouvrant le champ des productions artistiques.

Des collections riches et variées[modifier | modifier le code]

Les estampes et dessins constituent indéniablement les "noyaux durs" du fonds. La collection permet d'illustrer de manière très complète l'histoire de l'image imprimée en Europe, les écoles belge et liégeoise pouvant être représentées de manière quasi exhaustive. La période couverte va du XVe au XXe siècle (Albrecht Altdorfer, Andrea Mantegna, Jérôme Cock, Lucas de Leyde, Martin Schongauer, Jacques Callot, Fransisco Goya, Pierre-Joseph Redouté, Félicien Rops, Ernest Marneff, Fernand Khnopff, François Maréchal, James Ensor, Pierre Alechinsky, Maurice Pasternak, Patrick Corillon, Sandro Bracchitta…). Parmi les pièces majeures, on épinglera, entre autres : l'Apocalypse d'Albrecht Dürer, la quasi-totalité de l'œuvre gravé de Rembrandt, les Grands Paysages de Pieter Bruegel, le série des Carceri d’Invenzione de Giovanni Battista Piranesi




Types d’œuvres présentes dans les collections[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]