Punk gaélique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gaelic punk)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
punk gaélique

Origines stylistiques Punk rock, rock celtique, anarcho-punk
Origines culturelles Drapeau de l'Écosse Écosse, Drapeau des États-Unis États-Unis
Instruments typiques Guitare, chant, batterie, basse
Popularité Underground

Genres dérivés

Anarcho-punk

Le punk gaélique, punc Gàidhlig en gaélique écossais, ou Gaelic punk en anglais, est un sous-genre musical du punk rock regroupant des groupes chantant en gaélique écossais pour préserver et développer cette langue minoritaire. Le terme est aussi utilisé pour décrire l'influence de la musique celtique du groupe The Pogues. D'autres groupes se revendiquent ce style de punk comme Flogging Molly, Real McKenzies et Dropkick Murphys qui, tout en chantant en anglais, utilise des instruments gaéliques traditionnels comme la cornemuse et le violon.

Le punk gaélique attire l'attention des médias, sur des chaînes en gaélique et en anglais en Écosse, avec des reportages sur des groupes comme Oi Polloi et Mill a h-uile rud, qui se lancent dans l'écriture et l'enregistrement en langue écossaise.

Les Gaels parlent de « punc Gàidhlig » (punk gaélique) et non de « punc Gàidhealach » (punk gael), soulignant ainsi l'importance de la langue comme support d'expression.

Histoire[modifier | modifier le code]

Oi Polloi, premier groupe de punk à avoir enregistré un titre en gaélique écossais.

Si Runrig est le plus connu des groupe de rock gaélique, l'histoire de ce genre musical est également marqué par d'autres groupes chantant en écossais tel que Ultravox[1]. Toutefois, pendant longtemps, le punk gaélique est considéré comme une simple variété du folk rock gaélique. Le premier album de Runrig, Play Gaelic, sorti en 1978 est considéré comme le premier album notable de musique au langage écossais et gaélique[2].

Mill a h-uile rud, un groupe basé à Seattle, aux États-Unis, formé en Écosse, joue de nombreux concerts en Europe. Toutes leurs chansons sont en gaélique. Le groupe participe d'ailleurs au documentaire Ealtainn diffusé sur la chaîne télévisée BBC[3].

La langue écossaise fait sa première apparition sur la scène punk lors du festival Edinburgh European City of Punk en 1997. L'événement, relayé par les médias, permet à des groupes de promouvoir la langue écossaise ainsi que d'autres langues minoritaires dans le monde, de manière à préserver la diversité culturelle. Les groupes de punk chantant en gallois, comme Anhrefn, sont également une source d'inspiration, dans la mesure où ils existent depuis plus longtemps et rencontrent déjà un certain succès[réf. souhaitée]. Cependant, la différence majeure avec le punk gaélique résulte de ce que le punk gallois se développe autour des langues locales, alors que le punk gaélique s'imprègne des langues étrangères.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Iltravox Bio », sur AllMusic (consulté le 22 janvier 2015).
  2. (en) « Quick facts », sur BBC – Alba – Airsplaoid (consulté le 25 mars 2012).
  3. (en) Nicolae Sfetcu, The Music Sound, (lire en ligne), p. Mill a h-Uile Rud were the feature of a documentary made by BBC Alba 's arts series Ealtainn.

Liens externes[modifier | modifier le code]