Géographe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Géographe (métier))
Géographe
Johannes Vermeer - The Geographer - Google Art Project.jpg
Vermeer, Le Géographe.
Compétences
Compétences requises
Analyse territoriale
Rédaction
Recherche
Diplômes requis
Bac + 5 à bac + 8 (France, Europe), Maîtrise en géographie (Québec, Canada)
Fonction
Salaire
2 000  brut
Codes
CITP
IDEO (France)
ROME (France)
M1808

Le géographe est un spécialiste pratiquant ou enseignant la géographie. Il étudie la Terre, ses paysages, son environnement, son fonctionnement, ses habitants, et son évolution. Au XXIe siècle, il est de plus en plus sollicité à propos des problèmes d’urbanisme, d’environnement et d’aménagement du territoire. Dans tous ces domaines, il a compétence pour analyser la faisabilité, les coûts ou l'impact sur l’environnement, établir des diagnostics et proposer des solutions concrètes.

Missions[modifier | modifier le code]

Les missions du géographe varient selon leur statut, qu'il soit généraliste ou spécialiste.

L'urbaniste Pierre Merlin précise que « les géographes ont souvent eu tendance à considérer, en France notamment, l'aménagement (et en particulier l'aménagement urbain, voire l'urbanisme) comme un prolongement naturel de leur discipline. Il s'agit en fait de champs d'action pluridisciplinaires par nature qui ne sauraient être l'apanage d'une seule discipline quelle qu'elle soit. Mais la géographie, discipline de l'espace à différentes échelles, est concernée au premier chef »[1].

A noter que selon les auteurs et les pays, les termes d'urbaniste et d'aménageur recouvrent la même réalité.

Les principaux métiers de la géographie sont les suivants :

Géographe de l'enseignement et de la recherche[modifier | modifier le code]

Le géographe de l'enseignement et de la recherche intervient essentiellement en tant que chercheur, maître de conférences, expert ou professeur.

Marguerite Lefèvre (1894-1967) est la première femme à soutenir une thèse de géographie en France[2]. Ellen Churchill Semple (1863-1932) est en 1891, la première étudiante connue pour avoir assisté à un cours universitaire de géographie à Leipzig. En 1899 à Heidelberg, Martha Krug est la la première femme à obtenir un doctorat de géographie. À Paris, en 1875, Clémence Royer (1830-1902) est la première géographe assistant au Congrès international de géographie[2].

Zonia Baber, (1862-1956) développe des méthodes pour l'enseignement de la géographie. Ses travaux mettent l'accent sur l'apprentissage par le terrain et l'expérimentation[3],[4] .

Géographe « professionnel »[modifier | modifier le code]

Le géographe « professionnel » intervient dans des domaines techniques et spécifiques de la géographie en tant que technicien (expert, généraliste, spécialiste) ou conseil.

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Géographie mathématique[modifier | modifier le code]

Géographe de l'armée[modifier | modifier le code]

Le géographe de l'armée est un professionnel chargé de réaliser la topographie et la cartographie militaire.

Compétences[modifier | modifier le code]

La finalité du métier de géographe en dehors des métiers de l'enseignement est avant tout de produire de l'information dans l'objectif de conseiller des collectivités territoriales, des États, ou des groupes particuliers.

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Il se traduit par une première étape d'analyse débouchant par la réalisation d'un diagnostic (territorial, paysager, climatique, etc.) à travers des données quantitatives et qualitatives (enquêtes de terrains, études, etc.). Le diagnostic peut-être transversale ou spécifique à une thématique particulière.

Scénarios stratégiques[modifier | modifier le code]

En fonction de l'analyse produite, il définit plusieurs scénarios (souvent entre 3 et 5 scénarios) et peut réaliser également des plans d'actions s'il effectue des missions opérationnelles (par exemple en tant qu'aménageur ou urbaniste).

Rapport[modifier | modifier le code]

Il finit par concevoir un rapport avec le contenu détaillé et parfois un contenu synthétique qui permet d'aider les décisionnaires à prendre leurs responsabilités. Le géographe est donc un métier qui est proche du monde politique mais son action s'arrête à la simple information que l'on appelle conseil ou expertise.

Formations[modifier | modifier le code]

En France, les principaux débouchés au métier de géographe sont ceux possédant la mention Géographie et Aménagement de niveau bac + 5 et bac + 8, qui conduisent essentiellement aux métiers de l'enseignement, voire de généraliste ou de spécialiste dans certains domaines. Les autres mentions comme l'urbanisme et l'aménagement, amènent les géographes à agir dans des domaines précis. Au Québec, le baccalauréat, la maîtrise et le doctorat en géographie offrent plusieurs spécialisations dans le domaine et conduisent au métier de géographe.

Géographes célèbres[modifier | modifier le code]

Géographes français[modifier | modifier le code]

XVIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Oronce Fine (1494-1555), mathématicien, astronome et cartographe

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe siècle et XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Merlin et Françoise Choay, Dictionnaire de l'urbanisme et de l'aménagement, PUF, octobre 2010, p. 369.
  2. a et b Nicolas Ginsburger, « Les premières géographes universitaires en France : enquête sur les débuts d’une féminisation disciplinaire (1913-1928) », Cybergeo: European Journal of Geography,‎ (ISSN 1278-3366, DOI 10.4000/cybergeo.27138, lire en ligne, consulté le ).
  3. Martha J. Bailey, American Women in Science: From Colonial Times to 1950, Denver, CO, ABC-CLIO,
  4. (en) Smithsonian Magazine et Leila McNeill, « The Woman Who Transformed How We Teach Geography », sur Smithsonian Magazine (consulté le )
  5. « GÉOPOLITICIEN : Définition de GÉOPOLITICIEN », sur www.cnrtl.fr (consulté le )
  6. « URBANISTE : Définition de URBANISTE », sur www.cnrtl.fr (consulté le )
  7. « TOPOGRAPHE : Définition de TOPOGRAPHE », sur www.cnrtl.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]