Franck Junillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Franck Junillon
Image illustrative de l’article Franck Junillon
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (40 ans)
Lieu Montpellier
Taille 1,95 m (6 5)
Poids 98 kg
Poste Demi-centre ou arrière gauche
Situation en club
Parcours junior
Saisons Club
–1987 Drapeau : France Istres Sport
1987-1997 Drapeau : France Montpellier HB
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1997-2008 Drapeau : France Montpellier HB
2008-2010 Drapeau : Allemagne MT Melsungen
2010-2012 Drapeau : France USAM Nîmes 47 (133)[1]
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
2001-2011 Drapeau : France France 101 (127)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Franck Junillon, né le à Montpellier, est un ancien joueur de handball international français. Il mesure 1,95 m pour 98 kg. Il évoluait au poste d'arrière gauche ou demi centre en équipe de France et, pendant 11 saisons, au Montpellier Handball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franck Junillon a longtemps joué au Montpellier HB. Avec Montpellier, il remporte 9 titres de champion de France, 8 Coupes de France, 5 Coupes de la Ligue ainsi que la Ligue des champions en 2003. Il quitte le club en 2008 pour partir en Allemagne, au club de Melsungen. En 2010, il revient en France jouer au club de Nîmes, notamment dans le but de terminer ses études de kinésithérapeute[2]. Il y retrouve notamment son ancien coéquipier Laurent Puigségur, devenu entraîneur du club gardois. En 2012, au terme d'une saison terminée à la dernière place en championnat, non reconduit par Nîmes, il décide de mettre un terme à sa carrière, à l'âge de trente-quatre ans[3]. Il évolue alors au niveau amateur avec le Handball Club Grabels avec lequel il remporte la Coupe de France départementale en 2014[4].

Franck Junillon connait sa première sélection en équipe de France le dans une équipe qui a remporté le championnat du monde 2001 quelques mois plus tôt[5]. S'il ne fait pas partie des meilleurs joueurs français du moment, sa polyvalence et ses qualités défensives lui permettent de participer à plusieurs compétitions internationales. Médaillé de bronze au Championnat du monde 2005, il devient champion du monde quatre plus tard en Croatie puis champion d'Europe en 2010. Le 19 janvier 2011, il est appelé pour participer au championnat du monde 2011 en Suède, en remplacement de Sébastien Bosquet, et remporte son second titre de champion du monde.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Championnats du monde
Championnats d'Europe

Club[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales
Compétitions nationales
Autres

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Profil de Franck Junillon en championnat de France », sur Site officiel de la LNH (consulté le 16 août 2017)
  2. « Interview Franck Junillon : « C’est le plaisir qui me guide » », sur Sportmag, (consulté le 16 août 2017)
  3. « Retraite pour Franck Junillon », sur L'Equipe.fr, L'Équipe, (consulté le 16 août 2017)
  4. « Handball : la coupe de France passera un an à Grabels », Midi libre, (consulté le 16 août 2017)
  5. « Un Bleu chez les Costauds », L'Humanité, (consulté le 16 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]