Aller au contenu

Championnat d'Europe masculin de handball 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Championnat d'Europe
masculin de handball 2010
Description de l'image Euro 2010 logo.svg.
Généralités
Sport HandballVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) EHF
Édition 9e
Lieu(x) Drapeau de l'Autriche Autriche
Date du 19 au
Participants 16 qualifiés
Matchs joués 47
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Danemark
Vainqueur France
Finaliste Croatie
Troisième Islande
Plus titré(s) Suède (4)
Buts 2676 (56,94 par match)
Meilleur joueur Filip Jícha
Meilleur(s) buteur(s) Filip Jícha (53)

Navigation

Le Championnat d'Europe masculin de handball 2010 est la neuvième édition de la compétition, organisée par la Fédération européenne de handball (EHF) et qui met aux prises les meilleures équipes nationales masculines européennes de handball. L'édition 2010 du championnat d'Europe s'est déroulée du 19 au en Autriche.

Elle a été remportée par la France, qui réalise un triplé inédit après avoir gagné les Jeux olympiques en 2008 et le Championnat du monde en 2009. La Croatie et l'Islande remportent les médailles respectivement d'argent et de bronze.

Le Trophée du Championnat d'Europe masculin de handball 2010

Présentation

[modifier | modifier le code]

Lieux de compétition

[modifier | modifier le code]

Cinq sites accueillent la compétition :

Ville Salle Capacité Localisation
Graz Stadthalle 5 000 places
Innsbruck Olympiahalle 8 200 places[1]
Linz Intersport Arena 6 000 places
Vienne Wiener Stadthalle 11 000 places
Wiener Neustadt Arena Nova 3 800 places[2]

Qualifications

[modifier | modifier le code]

Deux équipes sont directement qualifiées

Les quatorze autres équipes se sont qualifiées après une phase de poules[3]. Les deux premières équipes de chacune des sept poules sont qualifiées. Le tirage au sort des poules a eu lieu le 18 avril 2008.

Groupe 1 Pts.
Suède 14
Pologne 11
Monténégro 8
Roumanie 7
Turquie 0
Groupe 2 Pts.
Russie 18
Serbie 15
Bosnie-Herzégovine 13
Suisse 9
Italie 5
Îles Féroé 0
Groupe 3 Pts.
Islande 13
Norvège 12
Macédoine 9
Estonie 6
Belgique 0
Groupe 4 Pts.
Croatie 14
Hongrie 12
Slovaquie 8
Grèce 6
Finlande 0
Groupe 5 Pts.
Allemagne 16
Slovénie 12
Biélorussie 8
Israël 4
Bulgarie 0
Groupe 6 Pts.
France 12
Rép. tchèque 12
Portugal 10
Lettonie 6
Luxembourg 0
Groupe 7 Pts.
Espagne 14
Ukraine 10
Pays-Bas 8
Lituanie 8
Chypre 0

Équipes participantes et groupes

[modifier | modifier le code]
Logo et la mascotte de la compétition.
La mascotte entourée par les pom-pom girls.

Le tirage au sort des groupes a eu lieu le au Liechtenstein Museum de Vienne.

Le Danemark, la Croatie, la France et l'Allemagne sont têtes de série pour avoir terminé aux quatre premières places de l'Euro 2008.

Composition des équipes et statistiques

[modifier | modifier le code]

Tour préliminaire

[modifier | modifier le code]

Les trois premiers classés de chaque groupe sont qualifiés pour le tour principal et conservent les points acquis contre les deux autres équipes qualifiées.

Groupe A (Stadthalle, Graz)
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff Dép[4]
1 Croatie 6 3 3 0 0 83 76 7
2 Norvège 4 3 2 0 1 82 78 4
3 Russie 2 3 1 0 2 89 91 -2
4 Ukraine 0 3 0 0 3 87 96 -9
19 janvier 18h10 Russie 37 33 Ukraine
19 janvier 20h10 Croatie 25 23 Norvège
21 janvier 18h10 Ukraine 25 28 Croatie
21 janvier 20h10 Norvège 28 24 Russie
23 janvier 18h10 Croatie 30 28 Russie
23 janvier 20h10 Norvège 31 29 Ukraine
Groupe B (Intersport Arena, Linz)
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff Dép
1 Islande 4 3 1 2 0 93 88 5 +5
2 Danemark 4 3 2 0 1 83 79 4 -5
3 Autriche 3 3 1 1 1 103 101 2
4 Serbie 1 3 0 1 2 83 94 -11
19 janvier 18h00 Danemark 33 29 Autriche
19 janvier 20h15 Islande 29 29 Serbie
21 janvier 18h00 Autriche 37 37 Islande
21 janvier 20h15 Serbie 23 28 Danemark
23 janvier 18h00 Autriche 37 31 Serbie
23 janvier 20h15 Danemark 22 27 Islande
Groupe C (Olympiahalle, Innsbruck)
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff Dép
1 Pologne 5 3 2 1 0 84 79 5
2 Slovénie 4 3 1 2 0 91 89 2
3 Allemagne 3 3 1 1 1 89 90 -1
4 Suède 0 3 0 0 3 78 84 -6
19 janvier 18h30 Allemagne 25 27 Pologne
19 janvier 20h30 Suède 25 27 Slovénie
20 janvier 18h30 Slovénie 34 34 Allemagne
20 janvier 20h30 Pologne 27 24 Suède
22 janvier 18h15 Allemagne 30 29 Suède
22 janvier 20h15 Pologne 30 30 Slovénie
Groupe D (Arena Nova, Wiener Neustadt)
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff Dép
1 Espagne 5 3 2 1 0 95 74 21
2 France 4 3 1 2 0 74 73 1
3 Rép. tchèque 2 3 1 0 2 78 84 -6
4 Hongrie 1 3 0 1 2 80 96 -16
19 janvier 18h15 Espagne 37 25 Rép. tchèque
19 janvier 20h15 France 29 29 Hongrie
20 janvier 20h15 France 21 20 Rép. tchèque
20 janvier 20h15 Espagne 34 25 Hongrie
22 janvier 18h15 Espagne 24 24 France
22 janvier 20h15 Rép. tchèque 33 26 Hongrie

Tour principal

[modifier | modifier le code]

Les deux premiers classés de chaque groupe sont qualifiés pour les demi-finales. Les troisièmes disputent un match pour la 5e place. En cas d'égalité de point entre deux équipes, le goal-average particulier s'applique pour les départager. Si les deux équipes restent à égalité, on compare le goal-average général.

  • Qualifié pour les demi-finales.
  • Qualifié pour le match pour la cinquième place.
  • Éliminé.
Groupe I (Vienne)
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff Dép
1 Croatie 9 5 4 1 0 134 123 11
2 Islande 8 5 3 2 0 163 149 14
3 Danemark 6 5 3 0 2 136 134 2
4 Norvège 4 5 2 0 3 138 135 3
5 Autriche 3 5 1 1 3 147 156 -9
6 Russie 0 5 0 0 5 140 161 -21
25 janvier 16h00 Croatie 26 26 Islande
25 janvier 18h00 Norvège 30 27 Autriche
25 janvier 20h15 Russie 28 34 Danemark
26 janvier 16h00 Russie 30 38 Islande
26 janvier 18h00 Croatie 26 23 Autriche
26 janvier 20h15 Norvège 23 24 Danemark
28 janvier 16h00 Norvège 34 35 Islande
28 janvier 18h00 Russie 30 31 Autriche
28 janvier 20h15 Croatie 27 23 Danemark
Groupe II (Innsbruck)
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff Dép
1 France 9 5 4 1 0 135 118 17
2 Pologne 7 5 3 1 1 148 144 4 +6
3 Espagne 7 5 3 1 1 152 133 19 -6
4 Rép. tchèque 3 5 1 1 3 142 154 -12
5 Allemagne 2 5 0 2 3 127 136 -9
6 Slovénie 2 5 0 2 3 159 178 -19
24 janvier 16h30 Allemagne 22 24 France
24 janvier 18h30 Pologne 32 26 Espagne
24 janvier 20h30 Slovénie 35 37 Rép. tchèque
26 janvier 16h15 Slovénie 28 37 France
26 janvier 18h15 Allemagne 20 25 Espagne
26 janvier 20h15 Pologne 35 34 Rép. tchèque
28 janvier 16h30 Allemagne 26 26 Rép. tchèque
28 janvier 18h30 Slovénie 32 40 Espagne
28 janvier 20h30 Pologne 24 29 France
Demi-finales Finale
 30 janvier 14:00 à Vienne      31 janvier 17:30 à Vienne
  France  36
  Islande  28  
  France  25
 30 janvier 16:30 à Vienne
    Croatie  21
  Croatie  24
  Pologne  21  
Match pour la 3e place
 31 janvier 15:00 à Vienne
  Islande  29
  Pologne  26

Match pour la 5e place

[modifier | modifier le code]
Match pour la 5e place
30 janvier 11:30 à Vienne    
  Danemark 34
  Espagne 27

17h30
Croatie 21 – 25 France Wiener Stadthalle, Vienne
11 000 spectateurs
Arbitrage : Methe, Methe
Vedran Zrnić 7 (12 – 12) Nikola Karabatic 6

Avertissements×4 Exclusions×3 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×3


Croatie
Gardiens :
25 Mirko Alilović 13 arrêts
12 Goran Čarapina 0 arrêts
Joueurs de champ :
4 Ivano Balić 4
5 Domagoj Duvnjak 3
6 Blaženko Lacković
7 Vedran Zrnić 7 (dont 6 pen)
8 Marko Kopljar 1
9 Igor Vori 2 Suspension
10 Jakov Gojun 0 Carton jaune
14 Drago Vuković 2
17 Vedran Mataija 0 Carton rouge
21 Denis Buntić 0 Suspension Suspension
24 Tonči Valčić 0 Carton jaune
26 Manuel Štrlek 2 Carton jaune
27 Ivan Čupić 0
28 Željko Musa 0
Entraîneur : Lino Červar Carton jaune
Drapeau de la Croatie Croatie Statistiques Drapeau de la France France
21 Buts marqués 25
? % % réussite ? %
6 Jets de 7m 2
6 min Suspensions 6 min
3 Cartons jaunes 3
1 Cartons rouges 0
13 Arrêts 12
? % d'arrêts ?
France
Gardiens :
12 Thierry Omeyer 12 arrêts
16 Daouda Karaboué 0 arrêts
Joueurs de champ :
2 Jérôme Fernandez 2
3 Didier Dinart 0
4 Xavier Barachet 0
5 Guillaume Gille 1 Carton jaune
8 Daniel Narcisse 3 Suspension
9 Guillaume Joli 1 (dont 1 pen)
13 Nikola Karabatic 6 Carton jaune Suspension Suspension
15 Franck Junillon -
19 Luc Abalo 4
20 Cédric Sorhaindo 3 Carton jaune
21 Michaël Guigou 3 (dont 1 pen)
23 Sébastien Bosquet 2
24 Sébastien Ostertag -
25 Grégoire Detrez -
Entraîneur : Claude Onesta Carton jaune

Classement final

[modifier | modifier le code]
Le capitaine Jérôme Fernandez brandit le trophée du championnat d'Europe devant l'ensemble de l'équipe de France
Le capitaine Jérôme Fernandez brandit le trophée du championnat d'Europe devant l'ensemble de l'équipe de France.
équipe de Croatie de 2010
L'équipe de Croatie, vice-championne d'Europe 2010

Le classement final du championnat d'Europe 2010 est :

Rang Équipe J G N P Bp Bc Diff
Médaille d'or, Europe France 8 6 2 0 225 196 29
Médaille d'argent, Europe Croatie 8 6 1 1 207 194 13
Médaille de bronze, Europe Islande 8 4 3 1 249 240 9
4e Pologne 8 4 1 3 222 221 1
5e Danemark 7 5 0 2 198 184 14
6e Espagne 7 4 1 2 213 192 21
7e Norvège 6 3 0 3 169 164 5
8e Rép. tchèque 6 2 1 3 175 180 -5
9e Autriche 6 2 1 3 184 187 -3
10e Allemagne 6 1 2 3 157 165 -8
11e Slovénie 6 1 2 3 186 203 -17
12e Russie 6 1 0 5 177 194 -17
13e Serbie 3 0 1 2 83 94 -11
14e Hongrie 3 0 1 2 80 96 -16
15e Suède 3 0 0 3 78 84 -6
16e Ukraine 3 0 0 3 87 96 -9

De plus, outre la France déjà qualifiée en tant que tenante du titre et la Suède en tant que pays hôte, la Croatie, l'Islande et la Pologne obtiennent leur qualifications pour le Championnat du monde 2011.

Statistiques et récompenses

[modifier | modifier le code]

Équipe-type

[modifier | modifier le code]

L'équipe-type désignée pour le tournoi est[5] :

  • Meilleure attaque : Islande 249 buts avec une moyenne de 31,1 buts par match
  • Meilleure défense : Croatie 194 buts avec une moyenne de 24,2 buts par match

Statistiques individuelles

[modifier | modifier le code]
Meilleurs buteurs[6]
Rang Joueur Sélection Buts Tirs % MJ Moy
1 Filip Jícha Rép. tchèque 53 88 60,2 % 6 8,8
2 Luka Žvižej Slovénie 41 64 64,1 % 6 6,8
3 Nikola Karabatic France 40 73 54,8 % 8 5,0
4 Arnór Atlason Islande 39 66 59,1 % 8 4,9
Guðjón Valur Sigurðsson Islande 62 62,9 % 8 4,9
Håvard Tvedten Norvège 58 67,2 % 6 6,5
7 Ivan Čupić Croatie 36 53 67,9 % 8 4,5
Snorri Steinn Guðjónsson Islande 56 64,3 % 8 4,5
9 Konstantine Igropoulo Russie 35 60 58,3 % 6 5,8
10 Róbert Gunnarsson Islande 34 44 77,3 % 8 4,3

À noter qu'avec 27 buts marqués en 3 match, l'Ukrainien Sergiy Onufriyenko possède la meilleure moyenne de but[6].

Meilleurs gardiens de but[7]
Rang Joueur Sélection % Arrêts Tirs MJ Moy.
1 Sławomir Szmal Pologne 38,9 % 123 316 8 15,4
2 Thierry Omeyer France 37,5 % 113 301 8 14,1
3 Mirko Alilović Croatie 36,2 % 98 271 8 12,3
3 Mattias Andersson Suède 35,9 % 23 64 3 7,7
5 Thomas Bauer Autriche 34,5 % 20 58 6 3,3
6 Johannes Bitter Allemagne 34,4 % 67 195 6 11,2
7 Martin Galia Rép. tchèque 33,9 % 59 174 6 9,8
Silvio Heinevetter Allemagne 19 56 6 3,2
9 Gennadiy Komok Ukraine 33,7 % 28 83 3 9,3
10 Kasper Hvidt Danemark 33,5 % 59 176 7 8,4
Meilleurs buteurs-passeurs[6]
Rang Joueur Sélection Total Buts Passes MJ
1 Filip Jícha Rép. tchèque 77 53 24 6
2 Arnór Atlason Islande 66 39 27 8
3 Nikola Karabatic France 65 40 25 8
4 Viktor Szilágyi Autriche 57 34 23 6
5 Kristian Kjelling Norvège 52 30 22 6
6 Ivano Balić Croatie 51 27 24 8
7 Konstantine Igropoulo Russie 50 35 15 6
Daniel Narcisse France 30 20 8
Iker Romero Espagne 34 16 7

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. La capacité de l'Olympiahalle à Innsbruck est de 8 200 places pour le championnat d'Europe contre 10 000 habituellement.
  2. La capacité de la Arena Nova de Wiener Neustadt est de 3 800 places pour le championnat d'Europe contre 5 000 habituellement.
  3. (en) « Qualification »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Site officiel de l'EHF (consulté le ).
  4. Départage : à la différence de but particulière puis, si égalité, à la différence de but générale
  5. (en) « Men's EHF EURO 2010 », sur ehf-euro.com, (consulté le ).
  6. a b et c (en) « Statistiques individuelles au championnat d'Europe 2010 » [PDF], sur Analyses de l'EHF, Fédération européenne de handball, (consulté le ).
  7. (en) « Statistiques individuelles au championnat d'Europe 2010 » [PDF], sur Analyses de l'EHF, Fédération européenne de handball, (consulté le ).

Liens internes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

[modifier | modifier le code]