Frédéric II de Brandebourg-Ansbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frédéric II.
Frédéric II de Brandebourg-Ansbach
Sebald Friedrich2.JPG
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
AnsbachVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Famille
Père
Mère
Fratrie
Barbara de Brandebourg
Dorothée de Brandebourg (d)
Anastasie de Brandebourg (d)
Marguerite de Brandebourg (en)
Jean Ier Cicéron de Brandebourg
Élisabeth de Brandebourg (d)
Amélie de Brandebourg (en)
Sibylle de Brandebourg (en)
Élisabeth de Brandenbourg (en)
Ursula de Brandebourg (en)
Sigismond de Brandebourg-KulmbachVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Albert de Brandebourg
Casimir de Brandebourg-Kulmbach
Georges de Brandebourg-Ansbach
Jean de Brandebourg-Ansbach (en)
Elisabeth de Brandenburg-Ansbach-Kulmbach (en)
Barbara de Brandebourg-Ansbach (en)
Guillaume de Brandebourg-Ansbach
Jean Albrecht de Brandebourg-Ansbach
Gumprecht de Brandebourg-Ansbach-Kulmbach (d)
Anne de Brandebourg-Ansbach (d)
Sophie de Brandenburg-Ansbach-Kulmbach (en)
Friedrich von Brandenburg-Ansbach (d)
Marguerite de Brandebourg-Ansbach (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Maximilien Ier de Habsbourg (petit-oncle)
Frédéric III de Saxe (cousin germain)
Jean Ier de Saxe (cousin germain)
Henri IV de Saxe (cousin germain)
Georges de Saxe (cousin germain)
Frédéric II de Saxe (grand-père maternel)
Suzanne de Bavière (en) (belle-fille)Voir et modifier les données sur Wikidata
Frédéric II de Brandebourg-Ansbach.

Frédéric II (, Ansbach, Ansbach) est margrave de Brandebourg-Ansbach de 1486 à 1515 et margrave de Brandebourg-Kulmbach de 1495 à 1515.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédéric II est le fils du margrave Albert III Achille de Brandebourg et d'Anne de Saxe. Il succède à son père comme margrave d'Ansbach en 1486. En 1495, il succéda à son frère Sigismond comme margrave de Brandebourg-Kulmbach.

Lors de la querelle de succession de Bavière, il cherche à faire annuler la mise au ban de l'empire d'Albert IV de Bavière. Mais comme Albert IV se décide finalement à restituer tous ses héritages, la paix est signée sans combat à Augsbourg en 1492.

Il est déposé et emprisonné par ses fils Casimir et Georges en 1515.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 14 février 1479, Frédéric II épouse à Francfort-sur-l'Oder Sophie Jagellon (1464-1512), fille du roi Casimir IV de Pologne. Dix-sept enfants sont nés de cette union :