Famille du Plessis de Grenédan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille du Plessis de Grenédan.
Famille du Plessis
Image illustrative de l'article Famille du Plessis de Grenédan
Armes

Blasonnement D'argent à la bande de gueules chargée de trois macles d'or, surmontée en chef d'un lion de gueules couronné, armé et lampassé d'or.
Devise « Plessis Mauron »
Pays ou province d’origine Armoiries Bretagne - Arms of Brittany.svg Duché de Bretagne
Allégeance Drapeau du duché de Bretagne Duché de Bretagne
Royaume de France Royaume de France
Drapeau de la France France
Fiefs tenus Marquisat de Grenédan LP 1743
Sr de Mauron
Charges Maire de Rennes, Député d'Ille-et-Vilaine
Fonctions militaires Banneret
Lieutenant de vaisseau
Général de brigade
Fonctions ecclésiastiques Abbé
Preuves de noblesse
Admis aux honneurs de la Cour Honneurs de la Cour 24 mai 1787

La famille du Plessis de Grenédan, ou du Plessis-Mauron, ou du Plessis-Mauron de Grenédan, est une famille bretonne d'ancienne extraction.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille du Plessis de Grenédan est qualifiée d'ancienne extraction, remontant sa filiation noble à 1420. Elle est originaire de Mauron, en Bretagne ; c'est là qu'est le lieu-dit le Plessis, ou le Plessis-Mauron, dont elle porte le nom[1]. Le lieu-dit de Grenédan est également situé sur la commune de Mauron.

Sa filiation remonte à Guillaume I du Plessis, sire, décédé après 1225. Il était chevalier banneret, il combattit à la bataille de Bouvines en 1214, pour le roi de France.

À ce jour, la famille est répartie entre l'ouest de la France et Paris.

Principales personnalités[modifier | modifier le code]

Cette famille compte notamment les personnalités suivantes :

Armes, titres[modifier | modifier le code]

Blason Nom de la famille et blasonnement Devise
Blason du Plessis.png Famille du Plessis,

D'argent à la bande de gueules chargée de trois macles d'or, surmontée en chef d'un lion de gueules couronné, armé et lampassé d'or.[1].

Supports : deux lions.

« Plessis Mauron »[1].

La famille porte les titres de noblesse suivants :

  • Marquis du Plessis de Grenédan
  • Seigneur de Mauron

Liste des marquis[modifier | modifier le code]

  • 1935-1969 : Pierre du Plessis de Grenédan (1893-1969), colonel de l'armée de terre.
  • 1969-1993 : Pierre du Plessis de Grenédan (1933-1993), avocat.
  • 1993-2016 : Yann du Plessis de Grenédan (1945-2016), cadre supérieur chez IBM France.
  • Depuis 2016 : Nicolas du Plessis de Grenédan(1969-...), courtier en produits financiers.

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Le promotion 1933 de l'École navale fut baptisée « du Plessis de Grenédan » en hommage au lieutenant de vaisseau Jean du Plessis de Grenédan (1892-1923)[7]. Considéré comme l'un des pionniers de l'aéronavale, il eut droit à des obsèques nationales célébrées à Toulon le 5 janvier 1924. Décoré de l'Ordre national de la Légion d'honneur, avec citation à l'Ordre du jour de la Marine nationale : « Officier d'élite, technicien, communiquant à tous son esprit de devoir, ses qualités d'audace réfléchie, son ardeur courageuse et son mépris du danger. Depuis trois ans, avait fait preuve à un haut degré des plus belles qualités militaires dans le commandement du dirigeable Dixmude, sur lequel il est mort glorieusement à son poste. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Comte J. du Plessis, « La vie héroïque de Jean Du Plessis », Paris, Plon, 1924.
  • « Plessis de Grenédan (du) », dans Jean de Saint-Houardon, Noblesse de Bretagne, histoire et catalogue de la noblesse bretonne subsistante, Versailles, Mémoire et documents, (ISBN 978-2-914611-52-7), p. 328.